Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Jazz - Paru le 6 novembre 2012 | Discograph

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio - Sélection JAZZ NEWS
Ceux qui, il y a quelques années, décelaient en Lionel Belmondo un coltranien pure souche en sont pour leurs frais. L'homme est un passionné, épris de musique comme on tombe en religion. Son credo n'est pas Coltrane, ni Rollins, ce que l'on pourrait comprendre pour un saxophoniste ténor de jazz, mais la musique tout simplement, toute la musique. Dans son dernier opus Lionel Belmondo Plays European Standards enregistré en trio façon Rollins au Vanguard (saxophone - contrebasse - batterie) avec Sylvain Romano à la contrebasse et Laurent Robin à la batterie, le saxophoniste continue son oeuvre dédié aux musiciens classiques (Brahms, Fauré, Schubert, Bach, Wagner, Chopin, Rachmaninov, Tchaikovsky, Schubert). Avec son orchestre, Hymne au soleil, et depuis 2003, Lionel relie régulièrement jazz et musique classique. C'est tout naturellement dans cette veine qu'il a constitué son répertoire pour ce disque où Lionel met en avant sa capacité d'improvisateur. Plutôt en retrait des "tubes" - ce qui peut sembler contradictoire avec l'idée de standards, la plupart du temps issus des succès des "musicals" de Broadway -, le trio voyage avec allégresse, inventivité, dans les deux genres.
HI-RES19,99 €
CD17,49 €

Classique - Paru le 1 novembre 2013 | Sony Classical

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 2 septembre 2014 | SWR Classic

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 16 septembre 2014 | NoMadMusic

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 10 novembre 2014 | Delphian

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 14 novembre 2014 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 3 juin 2015 | 2019 Harvest International Media Co., Ltd.

Hi-Res
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 3 juin 2015 | 2019 Harvest International Media Co., Ltd.

Hi-Res
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 3 juin 2015 | 2019 Harvest International Media Co., Ltd.

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 31 juillet 2015 | Delphian

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 28 août 2015 | ARTALINNA

Hi-Res Livret
Troisième collaboration entre le pianiste Philippe Guilhon-Herbert et Artalinna, ce programme nous plonge dans l'univers tragique et exacerbé de deux figures majeures du romantisme musical européen, Chopin et Liszt – ces deux pianistes virtuoses, et compositeurs, qui, dans la lignée de Beethoven, ont radicalement transformé la littérature pianistique. De Saint-François de Paule marchant sur les flots de Liszt à la Quatrième Ballade de Chopin, en passant par des Études et autres épopées sonores, bienvenue au pays de l'inconnu et de la métamorphose. © Artalinna/Qobuz« Philippe Guilhon-Herbert présente un programme bien pensé. Son toucher chaleureux, profond et élégant, étoffe une parfaite maîtrise de la construction.» (Classica, mai 2016)
HI-RES5,99 €
CD3,99 €

Jeux vidéo - Paru le 23 novembre 2015 | Ubisoft Music

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 5 février 2016 | Evidence

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Mozart, Beethoven, Schumann, Chopin sur quatre pianos de marque différente ! Cyril Guillottin s'est lancé dans une démarche très originale : celle de jouer deux fois le même programme sur différents instruments qu'il est allé tester, avant l'enregistrement, chez leur restaurateur et propriétaire à Jurignac en Charente : un piano Steingraeber de concert neuf, un Carlo Meglio de 1832, un Pleyel de 1843 et un Erard de 1894. On lit dans le livret que Cyril Guillotin s'interrogeait "sur l'impression de contraintes sonores ou mécaniques par rapport à la volonté limpide et affichée du compositeur sur la partition », autrement dit d'indications musicales difficilement réalisables sur des pianos modernes. L'expérience est très réussie, chacun des pianos apportant leurs couleurs propres — de la rondeur à la pureté, de la densité à la fluidité, de l'éclat aux courbes les plus chantantes. S'ajoute à ce festival de timbres pianistiques le talent remarquable de Cyril Guillottin qui nous livre ici des interprétations très inspirées. (Qobuz / GG)
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 23 septembre 2016 | Evidence

Hi-Res Livret
Célébré en son temps comme l’un des plus grands pianistes, doté de moyens techniques stupéfiants, Leopold Godowsky (1870-1938) a presque exclusivement composé pour le piano, un immense catalogue riche de plus de quatre cent pièces dont plus de la moitié, à l’instar de Liszt, sont des transcriptions, arrangements ou paraphrases. Comme chez Liszt, le but n’est pas de donner une transcription fidèle et littérale de l’original, c’est le moins que l’on puisse dire ! L’œuvre est complètement retravaillée avec une grande liberté, ce qui donne lieu à de véritables appropriations, des recompositions tout à fait personnelles – ces réalisations deviennent des œuvres autant de Godowsky que de Chopin, Schubert ou Bach. Outre la traditionnelle transcription d’œuvres originellement écrites pour d’autres formations ou instruments ainsi que la composition de grandes paraphrases, la spécificité et grande originalité de son travail est d’avoir souvent utilisé comme base de pièces initialement écrites pour le piano, ce en quoi il fait figure de pionnier. Le pianiste Laurent Wagschal, qui peut déjà s’enorgueillir d’une bonne trentaine de réalisations discographiques, souligne ici combien Godowsky a apporté du sien, certes, mais combien le génie original de l’œuvre qu’il transforme reste intact, indestructible. © SM/Qobuz
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 23 septembre 2016 | Onyx Classics

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 4 novembre 2016 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 24 février 2017 | Jube Classic

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Bandes originales de films - Paru le 16 juin 2017 | UMC - Decca Gold

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Concertos pour clavier - Paru le 6 octobre 2017 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Piano solo - Paru le 3 novembre 2017 | audite Musikproduktion

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
La RIAS, c’était le « Rundfunk im amerikanischen Sektor », autrement dit la radio « de l’Ouest » à Berlin entre 1946 et 1993, et qui servit de lien culturel entre les deux Allemagnes pendant des décennies. C’est à cette époque que la RIAS enregistra à tour de bras des musiciens venus de la planète entière, dont le présent Jorge Bolet entre 1962 et 1966 (plus une unique piste avec la Fantaisie de Chopin en 1973), quelque trois heures de captations couvrant une belle partie du grand répertoire du fameux pianiste cubain au sommet de sa gloire et de son art. On y trouve bien sûr Liszt et Chopin, nombre de pièces diaboliquement virtuoses de Godowsky (dont il fut le disciple au début des années trente) et Moszkowski, ainsi que les deux Livres des Préludes de Debussy. Un régal pour tous les amateurs de ce grand gentleman du piano, d’autant que, sans exception, toutes les pistes proviennent des matrices originales de la RIAS, remastérisées avec la plus grande attention aux sonorités, aux plans polyphoniques, aux contrastes et aux couleurs (en particulier dans Debussy) que le pianiste savait conférer à tout ce qu’il jouait. © SM/Qobuz