Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES1,99 €
CD1,49 €

Variété francophone - Paru le 5 juillet 2019 | Khanti records

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Variété francophone - Paru le 28 juin 2019 | Universal Music Division Barclay

Hi-Res
HI-RES1,94 €
CD1,29 €

Variété francophone - Paru le 28 juin 2019 | JNJ Production Inc.

Hi-Res
HI-RES1,94 €
CD1,29 €

Variété francophone - Paru le 28 juin 2019 | Élie Dupuis

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Variété francophone - Paru le 21 juin 2019 | Universal Music Division Mercury Records

Hi-Res
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Variété francophone - Paru le 21 juin 2019 | Impkt

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Variété francophone - Paru le 21 juin 2019 | Universal Music Division Mercury Records

Hi-Res
HI-RES1,99 €
CD1,49 €

Variété francophone - Paru le 21 juin 2019 | [PIAS] Le Label

Hi-Res
HI-RES1,49 €
CD0,99 €

Variété francophone - Paru le 21 juin 2019 | Sale Cabot

Hi-Res
HI-RES1,49 €
CD0,99 €

Variété francophone - Paru le 17 juin 2019 | Instinct Musique

Hi-Res
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Variété francophone - Paru le 14 juin 2019 | Musicor Produits Spéciaux

Hi-Res Livret
HI-RES1,99 €
CD1,49 €

Variété francophone - Paru le 14 juin 2019 | Her Majesty's Ship

Hi-Res
HI-RES1,94 €
CD1,29 €

Variété francophone - Paru le 14 juin 2019 | Music Mansion Records

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Variété francophone - Paru le 7 juin 2019 | Universal Music Division Polydor

Hi-Res
Pour son seizième album, Maxime Le Forestier réussit l’exploit de rester égal à lui-même, à la fois dans le fond et la forme. Son regard ironique et tendre sur le monde reste inchangé, au sein de chansons que l’intéressé qualifie de « sociétales ». Dans Les Ronds dans l’air (sur une mélodie du guitariste Manu Galvin), il vilipende le trop-plein de paroles sur la toile, tandis que dans Ça déborde, il évoque le désastre écologique de notre époque. Et dans La Vieille Dame (dont le texte a été diffusé sur Internet pendant la campagne présidentielle de 2017), il essaie de comprendre pourquoi certains citoyens se tournent vers le vote extrémiste. Mais Le Forestier peut aussi se montrer sous un jour plus introspectif, faisant le bilan de sa vie avec une remarquable sagesse (Dernier Soleil, sur une musique de Julien Clerc ; Mon Ruisseau, sur une musique de Philippe Lafontaine et en duo avec son fils Arthur Le Forestier).L’album se caractérise par une simplicité orchestrale qui se trouve à la juste hauteur du regard parfois critique mais toujours élégant et bienveillant de Maxime Le Forestier. La plupart du temps, il n’est accompagné que d’une guitare, d’une contrebasse et de percussions discrètes. Mais dans Les Filles amoureuses, le violon jazz de Fiona Monbet vient virevolter autour de la charge du chanteur contre le machisme – ou plus précisément contre la soumission intérieure de femmes s’asservissant librement : « Les filles tombent amoureuses de n’importe qui. » Et dans Paraître, c’est le piano qui vient chambouler le système orchestral dépouillé de l’album. Dans ce petit clin d’œil à Hamlet (« Paraître ou ne pas être / Ouh la la la question que voilà »), Maxime Le Forestier vient chatouiller une époque dans laquelle celui qui ne montre pas tout de lui n’existe pas. Mais toujours avec tendresse, sans jugement, et avec une légèreté musicale (d’inspiration latino en l’occurrence) qui prouve que l’interprète de San Francisco ne conçoit pas la colère dans l’agressivité mais dans la douceur. © Nicolas Magenham/Qobuz 
HI-RES5,99 €
CD3,99 €

Variété francophone - Paru le 7 juin 2019 | Universal Music Division Mercury Records

Hi-Res
HI-RES1,49 €
CD0,99 €

Variété francophone - Paru le 7 juin 2019 | Upton Park

Hi-Res
HI-RES2,54 €
CD1,69 €

Variété francophone - Paru le 7 juin 2019 | Artifice

Hi-Res
HI-RES5,99 €
CD3,99 €

Variété francophone - Paru le 7 juin 2019 | ZRP

Hi-Res
HI-RES1,94 €
CD1,29 €

Variété francophone - Paru le 6 juin 2019 | Musicor

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Variété francophone - Paru le 31 mai 2019 | B-12

Hi-Res