Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES11,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 15 novembre 2019 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 5 septembre 2011 | Warner Classics

Hi-Res Livret
Paavo Järvi nous offre son second album à la tête de l'Orchestre de Paris. Un enregistrement exceptionnel du Requiem (avec le concours de Philippe Jaroussky dans le Pie Jesu), d'une légèreté diaphane et d'une expressivité fluide et rayonnante, côtoie des pièces aujourd'hui plus rares de Fauré, telles que la sublime Élégie, ou le Cantique de Jean Racine. Et pour finir, le psaume "Super flumina Babylonis", présenté par Fauré en 1863 au Concours de composition de l’Ecole Niedermeyer, enregistré ici pour la première fois. Un très bel album !
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | PentaTone

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Musique concertante - Paru le 22 mars 2019 | Alpha

Hi-Res Livret
Par leur poésie au lyrisme intime et passionné, par leur écriture raffinée révélant peu à peu une profondeur inédite, les treize Nocturnes de Gabriel Fauré forment peut-être l’ensemble le plus significatif de son oeuvre pour piano seul. Composés sur une période de quarante-six ans (entre 1875 et 1921), ils témoignent de l’admirable évolution stylistique du musicien. D’une expression ancrée dans le romantisme à une esthétique inscrite de plain-pied dans la modernité du XXe siècle, Fauré s’épanouit, sculpte sa personnalité musicale. Ces Nocturnes ne sont pas d’égale importance, mais ils forment un recueil dont la diversité et la progression offrent un parfait panorama de son art. Éric Le Sage, l’un des représentants les plus incontournables de l’école française de piano et qui a signé de nombreux enregistrements pour Alpha - dont l'intégrale de la musique de chambre de Fauré - retrouve ici son répertoire de prédilection. © Alpha Classics
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 17 mai 2019 | Sony Classical

Hi-Res Livret
Après un premier album consacré à de rares musiques de scène composées par Gabriel Fauré, voilà qu’Ivor Bolton et son Orchestre Symphonique de Bâle poursuivent l’exploration de la musique de Fauré qui n’aura désormais plus guère de secrets pour eux. On retrouve dans cet enregistrement la luminosité de l’orchestre helvétique dans quelques pages concertantes du compositeur français, sa Berceuse et la Romance pour violon et orchestre, la célèbre Elégie pour violoncelle et la Ballade pour piano et orchestre. Respectivement premier violon et premier violoncelle solos de l’orchestre bâlois, Axel Schacher et Antoine Lederlin sont également membres du Quatuor Belcea. Quant au pianiste suisse Oliver Schnyder, il poursuit une carrière internationale en tant que soliste et chambriste, en particulier avec le Oliver Schnyder Trio qu’il a fondé en 2012 à Zurich. Le reste de l’album est consacré à la limpide suite d’orchestre Masques et bergamasques et à la célèbre Pavane Op. 50 dans sa version purement instrumentale. La véritable découverte de cet enregistrement est l’extrait d’une Symphonie en fa majeur que Fauré n’a pas désiré faire figurer dans son catalogue. Longtemps connu dans une transcription pour piano à quatre mains, cet « allegro » a été enregistré grâce à la nouvelle édition des œuvres de Fauré par l’éditeur allemand Bärenreiter, comme d’ailleurs l’ensemble du disque, réalisé d’après les dernières recherches musicologiques. © François Hudry/Qobuz
HI-RES7,70 €15,99 €(52%)
CD5,50 €11,49 €(52%)

Piano solo - Paru le 14 avril 2017 | Aparté

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - 4F de Télérama - 4 étoiles Classica
Disciple de Vlado Perlemuter et Jean Hubeau, Michel Dalberto s’est imposé au fil de quarante années de carrière comme un maître et un ardent défenseur de la musique française. Sa signature sur le label Aparté d’une série d’enregistrements dédiée à Debussy, Fauré, Ravel, Franck, marque son grand retour au disque. Chaque épisode sera enregistré "live" et accompagné de vidéo. Ce deuxième opus met à l’honneur Gabriel Fauré. Il a été enregistré le 7 janvier 2017 sur un piano Bechstein au Conservatoire d’Art Dramatique à Paris.« De la Ballade de 1877 à la décantation du dernier Nocturne de 1921, c’est toute l’évolution créatrice de Fauré qu’embrasse le Bechstein sombre et superbement pointu de Michel Dalberto. [...] Dalberto [...] distribue les plans sonores, colore les interventions de pupitres imaginaires dans la Ballade, adopte des tempos allant, avec une détermination combative et une tension incroyables. Dans Thème et variations, il reprend des mains de Perlemuter un jeu droit qui avance, somptueux de sonorités, sévère, jamais anecdotique, à la pâte brillante et pleine, dont la générosité expressive étonne. Et plus encore dans cinq nocturnes ! Dalberto atteint là au tragique, à l’émotion la plus forte à travers un jeu dont la densité polyphonique donne leur poids de souffrance à chaque accord, à chaque ligne souterraine, fragmentée, tenue jusqu’à sa résolution [...] Dalberto a trouvé des clefs inédites pour nous ouvrir au secret de nocturnes pourtant chéris par des pianistes aussi divers que Lefébure, Pennetier, Perlemuter, Samson François et Horowitz.» (Diapason, mai 2017 / Alain Lompech)
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 10 août 2018 | Sony Classical

Hi-Res Livret
Si Le Secret est bien le titre d’une mélodie que Gabriel Fauré composa sur un poème assez mièvre d’Armand Silvestre, il ne semble pas qu’elle ait inspiré le titre du présent album intitulé « The Secret Fauré », pris plutôt dans une acception de rareté et d’intimité. Ivor Bolton, à la tête de l’Orchestre Symphonique de Bâle dont il est le directeur artistique, propose un choix très subtil constitué d’extraits de musiques de scène ou pour la scène : Caligula, Pénélope, Shylock, Pelléas et Mélisande, mélangées à quelques mélodies orchestrées par Fauré ou plus probablement par ses amis, tel Charles Koechlin. La soprano russe Olga Peretyatko, nouvelle reine internationale du bel canto, prête sa voix à l’art si discret de Fauré. Oubliées ses nombreuses Traviata de Berlin, du MET ou de Vienne, au profit d’un chant d’une pudique limpidité. À ses côtés, le ténor Benjamin Bruns et le chœur de femmes Balthasar Neumann complètent ce disque qui consacre un certain esprit français vu d’ailleurs, fait d’un mélange d’insouciance, d’élégance discrète et d’un je-ne-sais-quoi de futilité. © François Hudry/Qobuz
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 22 novembre 2011 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Inclassable parmi ses contemporains, Gabriel Fauré crée au piano un style nouveau et original, sans équivalent possible. Ce musicien si discrètement singulier conçoit en fonction des ressources de l’instrument une musique vaporeuse à la sonorité lumineuse et diaphane mais d’une fermeté transparente. Sa sensibilité frémissante dans la moindre de ses productions « décourage les lourdauds, les frivoles et les touristes, mais elle parle tout bas à l’oreille de ceux qui méritent d’entendre », a écrit Vladimir Jankélévitch.
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Piano solo - Paru le 7 avril 2017 | ARTALINNA

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama - 4 étoiles Classica
C'est un voyage au pays de la lumière que nous propose Aline Piboule. Pour son premier album en solo, elle regroupe trois partitions fondamentales du piano français, la Ballade et Thème et Variations de Fauré ainsi que la Sonate de Dutilleux, devenue l'une de ses œuvres de chevet. Ce programme compose une succession de variations entêtantes autour de la lumière, confrontant des esthétiques qui oscillent bien souvent entre les ombres et la clarté, le son et les silences. Il y a dans le jeu d'Aline Piboule un charme assez typiquement français, entre ferme vigueur et douce sensualité. © Artalinna« [...] S'il n'existe pas d'école française de piano, il existe bien une musique française par-delà les siècles et les esthétiques, les emprunts et le caractère sui generis de thèmes ou de couleurs harmoniques. On est en terrain connu avec la Ballade [...] Piboule y joue large, avec des phrases tenues jusqu'au bout, des nuances travaillées mais une allure naturelle. Elle va droit son chemin, sans fadeur, sans manières. [...] On songe toujours à cette musique française en écoutant la Sonate de Dutilleux délivrée avec une majesté et une sonorité voluptueuse, un sorte de calme intérieur [...] Disque splendide.» (Diapason, juin 2017 / Alain Lompech) 
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 25 mai 2018 | Mirare

Hi-Res Livret
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 25 septembre 2012 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - Choc de Classica - Hi-Res Audio
Dans un genre fixé par Boccherini et représenté au XIXe siècle par les chefs-d’œuvre de Schumann, Brahms et Franck, Gabriel Fauré livra deux partitions bien différentes, loin de ses premières romances comme de l’évanescente « berceuse de la mort » qu’est le Requiem. Son Quintette avec piano Opus 89 demeure peu connu, pour des raisons qui tiennent à sa facture autant qu’à son histoire. Pourtant considéré comme l’« une des plus belles oeuvres du maître » par Koechlin, il fait office de transition vers la dernière période stylistique de Fauré. L’opus 115 est l’une des dernières productions du compositeur, étonnamment moins mélancolique que son aînée. Au soir de son existence, Fauré témoigne de sa souveraine maîtrise et de sa prodigieuse puissance de création.
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Quatuors - Paru le 2 mai 2012 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
De 1875 jusqu’à sa disparition en 1924, Fauré a composé une dizaine de partitions de musique de chambre. Ce corpus demeure l’un des fleurons du répertoire chambriste en France, alors que dominaient l’opéra et la musique symphonique. Après sa passionnante intégrale Schumann, Éric Le Sage a entrepris une complète exploration de cet univers fauréen. Il ressort à l’écoute une énergie et une élégance incomparables. Le premier volume fut salué par un Choc de Classica.
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Piano solo - Paru le 1 octobre 2015 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Concertos pour clavier - Paru le 13 octobre 2017 | La Dolce Volta

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Choc de Classica
Comme toujours, l’immersion dans toutes les strates d’une oeuvre permet de recréer un monde, avec son esprit, ses couleurs, ses parfums, ses idiomes, ses idéaux, et d’en mieux saisir les évolutions, les singularités et les sources d’inspiration. Le pianiste Philippe Cassard est bercé depuis son enfance par la musique de Gabriel Fauré et joue désormais la quasi totalité de son répertoire. Le pianisme caressant de la Ballade évoque ces touches noires que Chopin chérissait. La partie centrale du Nocturne n°2 semble surgir d’une Bunte Blätter de Schumann. Celle du Nocturne n°4 fait penser à l’extase de Tristan et Isolde, de Wagner. La Fantaisie, composée par un homme de presque soixante-quinze ans atteint de surdité, fascine par sa vigueur, son énergie inépuisable, sa luminosité et les arabesques cristallines du piano. Le Prélude de Pénélope est une page impressionnante, grandiose, d’un souffle exceptionnel. Voici un formidable hommage à Gabriel Fauré ; cet aristocrate du phrasé, ce lyrique éperdu, cet amoureux de poésie aura tracé un sillon affranchi des dogmes, que les interprètes du monde entier empruntent désormais avec ferveur. © La Dolce Volta« Épaulé par Jacques Mercier à la subtile direction, le pianiste se montre dynamique et détendu mais toujours transparent, « sans rien qui pèse ou qui pose ». Dans les Nocturnes n° 1 et n° 2, encore marqués par le romantisme, comme dans ce n° 11, tellement plus émacié mais où il convient d’éviter toute sécheresse, Philippe Cassard fait preuve d’une parfaite alliance de force et de délicatesse.» (Classica, novembre 2017)
HI-RES13,85 €23,09 €(40%)
CD9,89 €16,49 €(40%)

Classique - Paru le 16 février 2018 | Aparté

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Quintettes - Paru le 26 janvier 2010 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
Ensemble Schubert
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 23 février 2010 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
Après une version très poétique des Sonates pour violoncelle de Saint-Saëns avec Christian Poltéra, Kathryn Stott nous offre une interprétation des deux Quatuors de Fauré, d'une finesse exemplaire. Un miracle ? Peut-être bien...
HI-RES11,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 22 février 2019 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Musique de chambre - Paru le 29 septembre 2011 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica - Prise de Son d'Exception - Hi-Res Audio
Romance - Sonates n°1 & n°2 - Elégie - Sérénade - Papillon - Berceuse - Trio pour clarinette, piano, violoncelle, op.120 / Eric Le Sage, piano - François Salque, violoncelle - Paul Meyer, clarinette
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Duos - Paru le 28 janvier 2014 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
« Ce cinquième volume de l'intégrale de la musique de chambre de Fauré réunit la totalité de l'œuvre pour violon et piano. [...] Depuis le début de la parution de cette nouvelle intégrale, nous en avons signalé le très haut niveau. Eric Le Sage, maître d'œuvre de l'ensemble, confère à la partie pianistique un ton très vivant, solide et clair à la fois. Daishin Kashimoto ne possède pas, notamment dans les passages les plus lyriques, la sonorité merveilleusement épanouie d'un Ferras ou d'un Dumay. [...] Mais son interprétation est très précise (on appréciera la netteté aérienne du Scherzo de la Sonate n° 1). Globalement, il se montre plus convaincant dans la Deuxième Sonate, avec en particulier un merveilleux Andante où il égale les meilleurs.» (Classica, mars 2014 / Jacques Bonnaure)