Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 12 juillet 2019 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 19 avril 2019 | Music and Arts Programs of America

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD12,99 €

Concertos pour clavier - Paru le 1 mars 2019 | Myrios Classics

Hi-Res Livret
C’est le concerto de tous les records. Composé entre 1901 et 1904, créé cette dernière année à l’ancienne Philharmonie de Berlin sous la direction de Karl Muck avec le compositeur en soliste, le Concerto pour piano en ut majeur, en cinq mouvements, de Ferruccio Busoni est le plus long du répertoire concertant. Plus de soixante-dix minutes de musique intense avec une orchestration et un style qui doivent à Brahms comme à Liszt et à quelques autres, avec l’adjonction d’un finale avec chœur. Semblable à un animal fabuleux, il tient donc à la fois de la Fantaisie chorale op. 80 et de la Neuvième Symphonie de Beethoven, dans une orchestration pléthorique bien propre à la fin du XIXe siècle. Accueilli avec hostilité, voire avec dérision, ce concerto fantasmagorique n’a évidemment jamais pu s’imposer au répertoire et il est bien rare de l’entendre en concert. Outre le gigantisme dont il est atteint, ce concerto est d’une difficulté diabolique pour le soliste, qui doit sans cesse osciller entre une expression grave et solennelle et une virtuosité à toute épreuve, le tout pendant plus d’une heure, même si le dernier mouvement permet au pianiste de se reposer un peu. Un Finale qui reprend certains thèmes entendus tout au long de l’œuvre et qui utilise la dernière scène d’un drame chantant les louanges d’Allah, Aladdin, écrit par l’auteur danois Adam Oehlenschläger. Le rôle du piano – on s’en doute au vu des proportions et de l’effectif de cette œuvre hybride – est d’être utilisé le plus souvent comme un « piano obbligato », ce qui peut donner au soliste l’impression d’avoir travaillé une partition d’une énorme difficulté sans pouvoir réellement se faire entendre. Il faut un pianiste de la trempe de Kirill Gerstein pour sortir de l’ombre cet ovni musical. Spécialiste de Busoni, le pianiste américain d’origine russe s’est lancé dans cette aventure et le présent album est le reflet de deux concerts donnés au Symphony Hall de Boston en 2017 sous la direction de Sakari Oramo, premier enregistrement américain de ce concerto depuis plus de trente ans. Saluée par la presse comme un « succès triomphal », cette prestation exceptionnelle, désormais disponible pour le plus grand nombre, rend justice à une œuvre marginale et tout à fait passionnante. © François Hudry/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 8 février 2019 | Ravello Records

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 8 septembre 2017 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 2 juin 2017 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles de Classica
HI-RES11,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 2 décembre 2016 | Warner Classics

Hi-Res Livret
Ah non, ça, on ne peut pas dire que Cyril Huvé fait dans la facilité ou le répertoire éculé. Des œuvres pour piano de Ferruccio Busoni, non pas ses (raisonnablement célèbres) adaptations d’après Bach, mais bien des ouvrages originaux. Ainsi la Toccata de 1920, une œuvre donc de l’ultime maturité (Busoni devait disparaître quatre ans plus tard), fait-elle montre d’une probable incidence à la Prokofiev bien plus que celle des baroques ; plus singulier encore, le Indianisches Tagebuch (« Journal indien, quatre études pour piano sur des motifs des Peaux-Rouges américains » de 1915), dans lequel Busoni exploite des thèmes natifs nord-américains tels que rassemblés par l’ethnomusicologue états-unienne Natalie Curtis Burlin, mais dans un discours profondément busonien, toujours aux limites de la tonalité, l’écriture pianistique étant comme toujours celle d’un grand maître du clavier. Huvé n’a choisi ici que des œuvres des dernières grandes années du compositeur, dont les explorations musicales portent toutes vers son ultime opus magnum, son opéra inachevé Doktor Faust. © SM/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 1 avril 2005 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio