Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES18,00 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 10 septembre 2018 | Channel Classics Records

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES18,00 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 10 septembre 2018 | Channel Classics Records

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES18,00 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 10 septembre 2018 | Channel Classics Records

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
HI-RES15,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2011 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
Pouvoir captiver les auditeurs dans une œuvre mille fois rabâchée est le propre de quelques rares élus. C’est le cas ici avec cette célèbre version de la Symphonie « du Nouveau Monde » d’Antonín Dvořák qui n’a pas pris une ride. Enregistrée en 1959 à Berlin dans une excellente stéréophonie, cette interprétation enfiévrée montre aussi le miracle que peut obtenir un chef invité. En quelques courtes séances d’enregistrement, Ferenc Fricsay obtient du Philharmonique de Berlin un son aux antipodes du moelleux karajanesque. Tout ici, à l’exception d’un Largo d’une irrésistible rêverie, est tranchant comme un couperet et sec comme un coup de trique, à la façon de la Philharmonie Tchèque. C’est la magie d’un orchestre sachant immédiatement s’adapter à la personnalité d’un chef qui sait être convainquant. Enregistré en 1960, mais avec l’Orchestre de la RIAS de Berlin (la radio du secteur américain de la ville) dont Fricsay était le titulaire, le poème symphonique de Franz Liszt Les Préludes est traversé par un souffle épique, encore renforcé par l’emploi d’un tempo lent et majestueux. Quant à La Moldau (Vlatva) de Bedřich Smetana qui est si chère au cœur des Tchèques, Fricsay l’a enregistrée à plusieurs reprises, notamment, en 1960, avec l’Orchestre de l’Allemagne du Sud (Südfunk Orchester) dont la répétition filmée reste un des rares témoignages visuels du grand chef hongrois. C’est au cours de cette même année qu’il a réalise le présent enregistrement à la tête du Philharmonique de Berlin. En 1948, Ferenc Fricsay avait signé un contrat exclusif avec Deutsche Grammophon, devenant un des rares artistes à ne jamais enregistrer pour un autre label. À l’occasion du centième anniversaire de la naissance du chef d’orchestre en 2014, le label jaune a publié un imposant coffret (disponible sur Qobuz) regroupant la totalité de ses enregistrements. Un trésor pour les mélomanes, car parmi des gravures restées célèbres, on y trouve toute une série d’œuvres qu’on avait un peu oubliées. Les enregistrements ont eu lieu pour la plupart au Titania-Palast à Steglitz, un quartier de Berlin, seul salle de concert épargnée par les bombes des forces alliées. © François Hudry/Qobuz
HI-RES19,49 €
CD13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica - Hi-Res Audio
Curieusement présenté comme "historique" par son éditeur sans doute en mal de marketing percutant, c'est un disque à tout le moins flamboyant grâce au Concerto pour violon d'Antonin Dvorak bien sûr, moins populaire, mais pas moins beau, que le Concerto pour violoncelle et à l'archet d'Anne-Sophie Mutter, souverain, ensorcelant, tendre, héroïque, sauvage et conquérant. Rien de tel qu'un grand interprète pour remettre les pendules à l'heure et faire comprendre une fois pour toutes qu'il s'agit d'un "grand" concerto du répertoire. L’intérêt de cet album est encore prolongé par son programme "tout Dvorak" avec trois pièces, certes secondaires, mais dans lesquelles s'exhale cette âme tchèque si attachante. Manfred Honeck épouse le jeu de la violoniste, à la tête d'un Orchestre Philharmonique de Berlin aux milles couleurs et d'une souplesse qui force une fois de plus l'admiration. FH
HI-RES19,49 €
CD13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES19,49 €
CD13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES19,49 €
CD16,99 €

Classique - Paru le 4 juillet 2005 | Warner Classics International

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES19,49 €
CD16,99 €

Classique - Paru le 28 septembre 2004 | Warner Classics International

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 18 octobre 2013 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 24 avril 2013 | HORTUS

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 7 mai 2013 | Fuga Libera

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 29 avril 2013 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 21 mai 2013 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 12 mars 2013 | Phi

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - Gramophone Record of the Month - 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
Une vision très habitée du Stabat Mater écrit par un Dvorak encore jeune et détruit par la perte, coup sur coup, de trois de ses enfants. Une version intimiste qui part du drame familial de l'auteur pour atteindre à l'universel. FH
HI-RES11,99 €
CD8,49 €

Musique symphonique - Paru le 20 novembre 2012 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 4 septembre 2012 | Fidelio Musique

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Mélodies & Lieder - Paru le 1 avril 2012 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Bernarda Fink avait publié en 2004 sur le label Harmonia Mundi un magnifique enregistrement de mélodies de Dvorák (avec Roger Vignoles). Huit ans plus tard, elle revient avec le même bonheur vers ce répertoire, en compagnie de la jeune Genia Kühmeier pour treize des "Duos moraves" qui avaient permis au jeune Dvořák de se faire connaître bien au-delà de ses frontières… Les deux autres cycles complètent à une seule voix le portrait d’un Dvořák toujours attaché aux traditions, qu’elles soient laïques ("Mélodies tziganes") ou d’inspiration religieuse ("Chants bibliques"). Un album exigeant, splendidement réalisé et enregistré. Enthousiasmant.
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 8 novembre 2011 | Avie Records

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Le titre Les Cyprès vient d'un recueil de poèmes de Gustav Pfleger-Moravsky, et réfère à la fois au cycle de Lieder pour soprano et piano op. 83 de 1865, et à la version pour quatuor à cordes qui en est tirée, et qui fut créée en 1888 en même temps que le Quintette pour piano op. 81. Les trois œuvres sont réunies sur le programme de cet album, fruit de la tournée 2010 du Quatuor Thymos accompagné de Christoph Eschenbach au piano et la sublime soprano slovaque Adriana Kucerova. Intelligence, flamboyance et limpidité sont les maîtres mots de cet album riche en couleurs et en émotions. Dvorák comme vous ne l'avez jamais entendu !