Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

286 albums triés par Date : du plus récent au moins récent et filtrés par Bob Ludwig
21,49 €
14,99 €
III

Alternatif et Indé - À paraître le 13 septembre 2019 | Decca (UMO)

Hi-Res
25,49 €
17,99 €

R&B - À paraître le 16 août 2019 | Capitol Records

Hi-Res
19,49 €
16,99 €

Rock - À paraître le 9 août 2019 | Roadrunner Records

Hi-Res
19,99 €
17,49 €

Rock - Paru le 14 juin 2019 | Columbia

Hi-Res
Quelques mois avant de souffler ses 70 bougies, le Boss sort un album en total décalage avec ses propres clichés. Un disque qui ne ressemble à rien de ce qu’il avait enregistré jusqu’ici. Bye bye le E Street Band, son efficace groupe d’armoires à glace qui fait se lever des stades entiers, et hello cordes, cuivres et chœurs ! Avec Western Stars, Bruce Springsteen se transforme surtout en Glen Campbell du troisième millénaire. On pense souvent au chanteur disparu en 2017 qui tendit le pont le plus solide entre pop, country et soul, voix aussi iconique que celle de Sinatra et Elvis, brillant sur les tubesques Gentle on My Mind, By the Time I Get to Phoenix, Wichita Lineman, Galveston et autre Rhinestone Cowboy… Comme son défunt aîné, Springsteen se détache volontairement du temps présent et joue davantage la carte intemporelle de l’innocence et de la nonchalance plutôt que celle de la résistance et de la défiance. A cette ambiance parfois aux frontières du kitsch, qui fleure bon la Californie fin 60's/début 70's (le Boss a dû se passer en boucle Jimmy Webb, Harry Nilsson et Burt Bacharach), s’ajoute une atmosphère cinématographique due à la production de soie et de velours de Ron Aniello, déjà à l’œuvre sur Wrecking Ball (2012) et High Hopes (2014). Rien donc de purement rock’n’roll dans ce luxueux album à prendre dans son intégralité. Drapé dans la mélancolie, Western Stars s’appréhende comme un roman ou un film, non comme une simple compilation de 13 titres. Un film qu’on se repasse en boucle pour mieux en sonder la beauté comme les secrets. © Marc Zisman/Qobuz

Amérique latine - Paru le 17 mai 2019 | Sony Music Latin

Téléchargement indisponible

Amérique latine - Paru le 17 mai 2019 | Sony Music Latin

Téléchargement indisponible
16,99 €
14,49 €

Amérique latine - Paru le 17 mai 2019 | Sony Music Latin

Hi-Res
2,99 €
2,29 €

Metal - Paru le 16 mai 2019 | Roadrunner Records

Hi-Res
5,99 €
4,99 €

Pop - Paru le 3 mai 2019 | Warner Music Canada

Hi-Res
16,99 €
14,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 26 avril 2019 | Chess Club - RCA Victor

Hi-Res
2,99 €
2,49 €

Rock - Paru le 26 avril 2019 | Columbia

Hi-Res
21,49 €
14,99 €

Country - Paru le 29 mars 2019 | MCA Nashville

Hi-Res
16,99 €
14,49 €

Pop - Paru le 22 mars 2019 | Sony Music Entertainment

Hi-Res
2,99 €
1,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 20 mars 2019 | Capitol Records

Hi-Res
2,99 €
2,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 15 mars 2019 | Chess Club - RCA Victor

Hi-Res
2,99 €
2,49 €

Amérique latine - Paru le 1 mars 2019 | Sony Music Latin

Hi-Res
3,99 €
2,99 €

Classique - Paru le 22 février 2019 | Decca - Sugar

Hi-Res
2,99 €
2,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 15 février 2019 | Atlantic Records

Hi-Res
21,49 €
14,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 février 2019 | Virgin EMI

Hi-Res
Elle noue le cœur, sa voix. Même vieille. Dix ans que Ian Brown n'avait rien sorti. L'illustre chanteur des Stone Roses revient au disque avec Ripples et tout est maison. Il gère seul la guitare, la batterie comme d'autres instruments, tout en laissant à ses fils David, Frankie et Casey les claviers, basse, glockenspiel (Soul Satisfaction), percussions, guitare, tambourins et même bols tibétains (It's Raining Diamonds) ou güiro (Break Down the Walls). Il produit, dirige ses clips, a créé lui-même la pochette. L’ensemble reste toujours aussi funk comme les synthés et accords simples mais magiques de The Dream and the Dreamer, sans jamais oublier cette nonchalance pop made in Madchester qui achève les années 80 (Breathe and Breathe Easy). Le tout a été enregistré à Liverpool puis achevé aux studios Abbey Road. Clairement baigné dans des effluves reggae, Ripples lifte le fameux Black Roses de Barrington Levy (2002) mais conserve Break Down The Walls de Mikey Dread (1982) bien connu pour son travail avec les Clash. L’ex-Stone Roses mâche son accent pour conclure en boucle : « We’ve got to break down the walls/Down inna Babylon around and beside us/We're from the righteous tribe/Down inna Babylon, and Jah Jah will guide us. » Toujours aussi relax, Ian Brown. © Charlotte Saintoin/Qobuz
2,99 €
1,99 €

Pop - Paru le 25 janvier 2019 | Capitol Records

Hi-Res