Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

20995 albums triés par Meilleures ventes et filtrés par Rap
HI-RES36,99 €
CD26,49 €

Rap - Paru le 21 juin 2019 | Universal Music Division Polydor

Hi-Res
Nekfeu la joue mélancolique sur ce troisième album. Désabusé par le succès, au bord de la dépression en France (suite à des problèmes de labels et d’amour) et bloqué sur une feuille blanche, il s’est envolé pour le Japon, les Etats-Unis et la Grèce (son pays d’origine), dans le cadre du tournage de son film documentaire racontant l’histoire du nouvel album, diffusé juste avant sa sortie. A la fin du dernier morceau de son précédent disque Cyborg, on entendait une voix japonaise nous invitant à Tokyo. Elle est reprise le long de ce nouvel opus et installe un fil rouge narratif. Il invite d’ailleurs en featuring la chanteuse japonaise Cristal Kay sur le morceau Pixels et même Vanessa Paradis sur le plus pop Dans l’univers. Parmi les autres guests, on trouve un morceau aérien avec Damso sur Tricheur, ou un titre plus technique avec Alpha Wann sur Compte les hommes, à la sauce de leur ancien groupe en commun 1995. Touche originale, dans Voyage léger, il convie la star du rap français Niska, connu pour ses gimmicks délirants, non pas pour un couplet mais uniquement pour les backs, ce qui a fait son petit effet sur les réseaux sociaux. Au final, Nekfeu sort un solide 18 titres, qui se révèle assez varié entre rap dur (Étoiles vagabondes, Ciel noir) et morceaux plus chantés (Dans l’univers, Alunissons), pour un public toujours plus brassé. © Armand Dupont/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD12,49 €

Rap - Paru le 13 septembre 2019 | Panenka Music

Hi-Res
HI-RES23,49 €
CD16,49 €

Rap - Paru le 6 septembre 2019 | Republic Records

Hi-Res
Le nouveau blockbuster de Post Malone arrive un an et demi après le mastodonte Beerbongs & Bentleys, porté par le mégatube Rockstar. Et la formule est sensiblement la même : un dosage savant entre le meilleur de la trap du XXIe siècle – celle qui a été fomentée dans des coins louches d'Atlanta et de Chicago avant d'envahir la pop – et de ce rock alternatif mélodique qui fait encore se soulever les festivaliers du monde entier. Du rap de stade en somme, avec des riffs imparables et des beats écrasants, qui brasse large et emporte tout sur son passage. Mais si Post Malone est devenu l'une des grandes popstars de son temps, c'est aussi parce qu'il est un interprète hors pair, qui n'a pas besoin de ses copains rappeurs très célèbres pour briller (ils sont pourtant tous là – de Future à Swae Lee en passant par Young Thug). Chacun des morceaux de Hollywood's Bleeding est un tube en puissance et c'est d'abord grâce aux prouesses mélodiques de ce natif de Syracuse, dans l'État de New York, biberonné à la country et au heavy metal, qui a avalé et recrache des décennies de musique populaire américaine. Post Malone surnage sur On the Road, pourtant challengé par deux des rappeurs les plus en verve du game, Meek Mill et Lil Baby. Il s'éclate sur la bizarrerie pop-rock 80's Allergic. Il met Ozzy Osbourne et Travis Scott dans le même studio pour voir ce que ça donne (Take What You Want) et s'offre un énième hit de club rap avec Wow. Le tout avec un flegme et une insolence invraisemblables. © Damien Besançon/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Rap - Paru le 19 octobre 2019 | Pineale Prod - Grand Musique Management

Hi-Res
Quelques jours seulement avant de disparaître accidentellement à seulement 52 ans, Philippe Cerboneschi alias Zdar, mythique moitié du duo Cassius, confiait les clés de sa tanière montmartroise, le studio Motorbass de la rue des Martyrs, à Antoine Valentinelli alias Lomepal. Durant trois jours, le rappeur parisien rhabillait en acoustique des titres piochés dans ses deux albums, FLIP (2017) et Jeannine (2018). Lomepal est de cette génération de MC lorgnant avec insistance le chant au point que beaucoup considèrent son art comme de la “chanson française” contemporaine. Ce 3 Jours à Motorbass entérine ce sentiment avec beaucoup de classe. Entouré de son complice Pierrick Devin à la guitare, Aymeric Westrich d’Aufgang au vibraphone et Ambroise Willaume de Revolver au piano et à la guitare, Lomepal chante plus qu’il ne rappe et éclaire avec originalité ses tubes. Il leur confère même une humanité et une fragilité inédites. Ses fans seront évidemment visés au cœur. Les autres découvriront un auteur sans œillère, voix vraiment originale du paysage hexagonal loin d’avoir dit son dernier mot… © Max Dembo/Qobuz
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Rap - Paru le 27 septembre 2019 | Universal Music Division Def Jam Recordings France

Hi-Res
HI-RES18,99 €
CD15,99 €

Rap - Paru le 23 août 2019 | Question Everything - RCA Records

Hi-Res
Depuis 2015, Brockhampton secoue la planète rap un peu comme le firent les Californiens d’Odd Future quelques années plus tôt. Avec son cinquième « vrai » album, le prolifique collectif texan basé à Los Angeles et piloté par Kevin Abstract conserve son approche barge jouissive comme sa vision kaléidoscopique et funky du hip-hop et du R&B modernes. Une fois de plus, impossible de ne pas souvent penser à OutKast tout au long de Ginger. Comme le cultissime tandem composé d’André 3000 et Big Boi, dont Abstract reconnaît l’influence, Brockhampton a concocté une orgie de sons, de beats et de punchlines (souvent drôles), un alliage de R&B underground et de rap minimaliste traversé, selon la météo, par du gospel, du dancehall, du rock, de la pop ou de l’électro. Un vrai foutoir pourtant très addictif. © Marc Zisman/Qobuz
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Rap - Paru le 26 juillet 2019 | Art@War - Atlantic Records

Hi-Res
Garçon perdu ? A première vue, ce titre est un contresens. Le jeune rappeur de Caroline du Nord YBN Cordae, alias Cordae Dunston, a déjà un parcours aux jalons solides. Lancé par son aventure avec le projet YBN, galvanisé par le succès de son single Old Niggas sorti en 2018, médiatisé par son apparition en Une du magazine XXL au mois de juin, il déboule sur le devant de la scène internationale avec son premier disque complet. Son nom ne vous dit toujours rien ? Il a aussi collaboré avec Orelsan pour le titre Tout ce que je sais en 2017. Il a 21 ans et déjà une renommée grandissante, que ce soit dans les cercles rap de la côte est ou en France. Les thèmes majeurs de Lost Boy évoquent son parcours fulgurant : quand Cordae revisite son enfance difficile, il n'est pas avare de comparaisons pour démontrer qu’il représente la nouvelle vague de rappeurs : dans We Gon Make It, avec Meek Mill, il annonce « I’m savior of the rap shit, the leader of the renaissance » ; ailleurs, dans Bad Idea, il ironise sur la vie d’étudiant, comme pour mettre en avant tout ce qu’il a accompli : « Uh, ramen noodles on the regular/ Add some seasoning and some hot sauce for a better touch/ Peanut butter, jelly and syrup sandwich, etcetera ». Son featuring avec Chance The Rapper n’est d’ailleurs que le premier d'une longue liste de noms émérites : Anderson .Paak, Ty Dolla $ign, Pusha T, Arin Ray… Autant de célébrités qui viennent légitimer le credo de cette jeune star. Lost Boy sublime le thème du « garçon perdu » comme fil narratif du passage à l'âge adulte. Un premier constat fort pour un artiste prometteur. ©Alexis Renaudat/Qobuz
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Rap - Paru le 27 septembre 2019 | Bread Winners' Association

Hi-Res
Pour une raison mystérieuse, Kevin Gates apparaît rarement dans la shortlist des rappeurs les plus importants du circuit. Le Louisianais, qui a commencé auprès des légendes locales Lil Boosie et Weebie au mitan des années 2000, en est pourtant l'un des plus dotés et des plus réguliers. L'ex-prodige, promis à une belle carrière sous pavillon Young Money (il avait tapé dans l'œil de Lil Wayne et Birdman), a pris les chemins de traverse et s'est fait un nom avec une impressionnante série de mixtapes autoproduites. Il est devenu une valeur sûre en 2013 avec The Luca Brasi Story, enfilade d'hymnes street-rap sensible rappés et chantés à la perfection. Dès la mixtape suivante, Stranger Than Fiction, la major Atlantic a misé sur Gates mais il lui faudra attendre 2016 pour connaître le (très) grand succès populaire avec Islah, premier album officiel porté par deux énormes hits (2 Phones et Really Really).Pour I'm Him, le rappeur de Baton Rouge a gardé ses acrobaties vocales les plus maîtrisées et ses meilleurs refrains chantés. Sans temps mort, et seul au micro sur les dix-sept courtes pistes qui composent l'album, Kevin Gates donne une leçon de rap à la plupart de ses compétiteurs et à l'auditeur de nombreuses raisons de réécouter ses prouesses vocales, ses changements de vitesse et ses hooks imparables (Push It, dans le genre, est un festival). L'énergie est spectaculaire, le réservoir de flows ne semble jamais se tarir et Gates a décidément le chic pour choisir ses beats (le massif et lugubre What I Like tient ici la corde). I'm Him s'écoute fort. © Damien Besançon/Qobuz
HI-RES18,99 €
CD15,99 €

Rap - Paru le 13 septembre 2019 | RCA Group

Hi-Res
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Rap - Paru le 13 septembre 2019 | SoulForce - BMG

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Rap - Paru le 13 septembre 2019 | EQT Recordings, LLC

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Rap - Paru le 11 octobre 2019 | MMG - Warner Records

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Rap - Paru le 11 octobre 2019 | Never Broke Again, LLC

Hi-Res
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Rap - Paru le 18 octobre 2019 | Guwop Enterprises - Atlantic

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Rap - Paru le 20 septembre 2019 | Honesty Saves Time - RCA Records

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD9,99 €

Rap - Paru le 20 septembre 2019 | BLVD BOYS - Epic

Hi-Res
HI-RES7,99 €
CD6,99 €

Rap - Paru le 27 septembre 2019 | Rec. 118

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Rap - Paru le 13 septembre 2019 | Atlantic Records UK

Hi-Res
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Rap - À paraître le 8 novembre 2019 | Banger Musik - WM Germany

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Rap - Paru le 20 septembre 2019 | Honesty Saves Time - RCA Records

Hi-Res