Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 19 octobre 2018 | Audax Records

Hi-Res Livret
On pourrait croire que l’idée de « concertos pour violon de Darmstadt » couvrirait des œuvres concertantes de Stockhausen, Boulez, Nono, Berio ou Cage. Que nenni ! Avant de devenir la Mecque d’une certaine avant-garde dès le milieu du XXe siècle, Darmstadt fut le berceau d’une richissime vie musicale à l’époque du Landgrave Ernest-Louis de Hesse, à savoir dans le premier tiers du XVIIIe siècle. Pour mémoire, Graupner fut Kapellmeister auprès de sa cour pendant des décennies, et ce n’est que l’obstination du Landgrave à lui refuser de quitter son emploi qui l’empêcha de prendre le poste de Cantor à Leipzig. On trouva également à la cour musicale d’Ernest-Louis des noms tels que Pisendel, célébrissime en son temps, Johann Fasch, Telemann, ainsi que – moins connus de nos jours – Johann Kress et Samuel Endler. Tous ces compositeurs sont ici rassemblés sous la bannière du genre concertant, y compris l’éclatante Suite de Endler dont les divers mouvements sont autant de concertos-miniature pour divers instruments, trompette, hautbois et violon en tête. Hormis le Telemann, toutes les autres œuvres sont données en première discographique mondiale. Aux commandes, les Darmstädter Barocksolisten – décidément, on ne sort pas de Darmstadt, comme quoi la ville peut s’enorgueillir de bien plus de richesse musicale que l’austère dodécaphonisme… © SM/Qobuz
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Duos - Paru le 1 mars 2019 | Audax Records

Hi-Res Livret
Depuis plus de dix ans, l’Ensemble Diderot se distingue par ses interprétations captivantes de répertoires encore largement méconnus. Une soif de redécouverte qui a donné naissance depuis cinq ans à Audax Records, le label de l’ensemble. Il s’agit aujourd’hui d'une plateforme artistique au service de projets musicaux qui échappent à des critères purement commerciaux. Les deux violonistes de l’Ensemble Diderot, Johannes Pramsohler et Roldan Bernabé, présentent ici un éblouissant programme de duos de violons sans basse continue. Ils offrent un panorama fascinant sur la « Ligue des champions » des violonistes en France au milieu du XVIIIe siècle. Outre les deux célèbres recueils de pièces de Leclair, ils explorent des découvertes d’une rare beauté qui combinent la virtuosité italienne à l’élégance française. © harmonia mundi
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique de chambre - Paru le 26 avril 2019 | Audax Records

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - 4F de Télérama
Avec cette nouvelle parution passionnante, l’Ensemble Diderot poursuit son exploration du développement et de la diffusion de la sonate en trio à travers l’Europe baroque. Consacré entièrement à des œuvres qui ont été écrites après la mort de Lully, cet album célèbre la nouvelle liberté acquise à une époque où les compositeurs ont commencé à associer le style français à la fougue transalpine. Johannes Pramsohler et ses musiciens se consacrent à ce programme, dans lequel figurent de nouveau plusieurs créations mondiales, avec la précision, la passion et l’énergie qu’on leur connaît. © Audax« Après la mort de Lully, la sonate venue d'Italie fait fureur à Paris. Par leur éloquence vive, par leur palette, les Diderot réévaluent un répertoire qui a souvent pâti d'avocats timorés. » (Diapason, octobre 2019)
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 26 avril 2019 | Audax Records

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
Cinq ans après leur album de Dresde salué par la critique, Johannes Pramsohler et ses collègues de l’Ensemble Diderot poursuivent leur exploration de la sonate en trio dans l’Europe baroque avec des œuvres écrites dans le Londres de Purcell. La combinaison proposée d'oeuvres déjà connues et de premières mondiales montre comment les compositeurs anglais ont utilisé comme moyen d’expression le nouveau genre venu d’Italie et avec quelle facilité les compositeurs étrangers ont intégré le "nouveau" langage musical "anglais", créant ainsi une musique de chambre subtile et expressive. © Audax
HI-RES2,99 €
CD2,24 €

Classique - Paru le 11 septembre 2019 | Audax Records

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 20 septembre 2019 | Audax Records

Hi-Res Livret
Avec ce programme, la flûtiste à bec Anne-Suse Enßle nous invite au Café Zimmermann où elle imagine un virtuose de la flûte qui, au cours d'un voyage, attise la passion de Jean-Sébastien Bach pour les transcriptions de ses propres œuvres et de celles d'autres compositeurs. Accompagnée par Reinhard Führer au clavecin, elle présente ainsi un fascinant kaléidoscope des traditions de musique de chambre et des différents styles nationaux au XVIIIe siècle. © Audax
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 11 octobre 2019 | Audax Records

Hi-Res Livret
« Le nuage dans le ciel rayonne dans l’éclat doré du soleil. Il brille et se colore de rouge dans sa clarté lumineuse. » Le texte d'un motet de Hasse se lit comme la description d’un nuage de Tiepolo, le plus grand peintre décoratif du XVIIIe siècle. L'Ensemble Diderot et la mezzo-soprano Diana Haller proposent avec cet album des « paysages sonores » pour accompagner l'exposition de la Staatsgalerie Stuttgart qui marque le 250e anniversaire de la mort du maître vénitien. Deux enregistrements en première mondiale marquent encore une fois l'esprit aventureux de Johannes Pramsohler et son équipe formidable. © Audax Records
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 8 novembre 2019 | Audax Records

Hi-Res Livret
Nahuel Di Pierro, une des voix de basse les plus recherchées d’aujourd’hui, explore ses racines sud-américaines et présente un album unique de tangos, milongas et valses d’Argentine. Accompagné exclusivement de guitares par des légendes vivantes du tango, il nous transporte avec beaucoup d’authenticité dans le Buenos Aires de la première moitié du 20e siècle, l’âge d’or du tango. « Avec ce disque, je souhaite évoquer la musique de ma ville, Buenos Aires, le chant de mes racines, qui dans la bouche de mes grands-parents et de mes parents, a su forger mon identité de chanteur et mon amour de la musique ». © Audax Records
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 31 janvier 2020 | Audax Records

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 6 mars 2020 | Audax Records

Hi-Res Livret
L’histoire de l’art, et singulièrement celle de la musique, est peuplée d’injustices et de « petits maîtres » dont le talent peine à être reconnu faute d’interprètes et de couverture médiatique. Voilà un album qui va plaire aux mélomanes curieux, lassés de ressasser les mêmes œuvres des mêmes compositeurs. Tels Robert et Clara au XIXe siècle, voici Robert et Hélène au siècle suivant. Grand Prix de Rome en 1924, Robert Dussaut fut un pur produit du Conservatoire de Paris où il étudia avec des maîtres comme Widor, D’Indy et Henri Büsser. Devenu professeur à son tour, il a également été violoniste dans l’Orchestre de l’Opéra. Artiste doté d’un esprit d’analyse très aigü, Dussaut fut également un acousticien, auteur de plusieurs ouvrages techniques sur le phénomène musical. Il laisse un catalogue contenant des mélodies, cinq opéras, de la musique de chambre et symphonique. Hélène Covatti, son épouse, était née à Athènes avant de venir étudier à Paris où elle reçut les félicitations d’Arthur Honegger. Elle compose notamment deux cycles de mélodies qui seront créés peu avant la guerre à la Radiodiffusion française. Cet enregistrement est le fruit de la sagacité du pianiste et chef d’orchestre Iñaki Encina Oyón, qui fut un temps élève de Thérèse Dussaut, la fille du couple oublié. Enthousiasmé par la qualité harmonique et musicale des mélodies des deux compositeurs, il a su persuader la jeune cantatrice guatémaltèque d’enregistrer la présente intégrale. Les ombres tutélaires de Massenet, Fauré ou Ravel se faufilent parfois dans ces pages raffinées et souvent mélancoliques. © François Hudry/Qobuz