Votre panier est vide

Catégories :

Les albums

A partir de :
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Diction - Paru le 17 juin 2011 | Volcano

Hi-Res
Reconnu pour ses pastiches hilarants des stars du moment, Weird Al Yaankovic est surtout pertinent avec les vidéos qu'il tire de ses meilleures imitations. Ainsi Lady Gaga s'avère une cliente de choix avec « Born This Way » qui devient « Perform This Way » entre les pattes de l'humoriste. Weird Al Yankovic apparaît comme une Lady Gaga plus vraie que nature dans le clip qui accompagne le titre.Hormis cet atout visuel évident, l'écoute d'un album de Weird Al Yankovic se révèle bien moins passionnante. Sans l'image et sans comprendre parfaitement l'anglais, ses versions des titres de Miley Cyrus (« Party in the C.I.A. » pour « Party in the U.S.A. ») ou Taylor Swift sont de simples reprises des originaux avec des textes différents.Seul finalement son traditionnel medley façon polka - ici intitulé « Polka Face » - est jouissif du fait qu'il détourne musicalement des tubes de Lady Gaga, Katy Perry et autres Taio Cruz. Ses titres propres reprennent l'univers d'un artiste comme « Ringtone » qui offre un saisissant raccourci du style de Queen. Amusant quelques minutes mais en rien marquant.Alpocalypse reste un plutôt bon cru de la discographie de Weird Al Yankovic où le très bon à appris à côtoyer le médiocre au fil des ans et des inspirations. Il reste cependant préférable de regarder ou télécharger légalement les vidéos que de s'astreindre à écouter l'album. © ©Copyright Music Story Francois Alvarez 2015
A partir de :
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 2 juin 2009 | Volcano

A partir de :
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 1 juillet 2008 | Volcano

A partir de :
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 24 juin 2008 | Volcano

A partir de :
CD14,49 €

Pop - Paru le 25 décembre 2007 | Volcano

A partir de :
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 26 septembre 2006 | Volcano

Hi-Res
A partir de :
CD6,49 €

Pop/Rock - Paru le 30 janvier 2006 | Volcano

A partir de :
CD14,49 €

Rock - Paru le 16 août 2005 | Volcano

A partir de :
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 8 juin 2004 | Volcano

A partir de :
CD14,49 €

Rock - Paru le 22 juillet 2003 | Volcano

A partir de :
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 20 mai 2003 | Volcano

Hi-Res
A partir de :
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 10 avril 2003 | Volcano

A partir de :
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 1 janvier 1993 | Volcano

Although little fanfare accompanied the original release of Giving Birth to a Stone in the early '90s, the 2000 re-release of Peach's only album was met with considerably greater interest. This heightened curiosity was almost completely due to the fact that Peach was Justin Chancellor, the bassist who joined Tool in late 1995, following Peach's disintegration. Shortly after Chancellor came aboard, Tool released their hugely successful breakthrough album, Aenima, and soon became one of the most popular heavy rock bands of the latter half of the '90s. However, due to protracted legal difficulties with their label, Tool and their audience were left with an interminably long wait between albums. Along with Maynard James Keenan's quasi-side project, A Perfect Circle, the reissue of Giving Birth to a Stone could almost be viewed as a stopgap for Tool aficionados, intended to satiate their hunger for new material. Because Tool had incorporated two Peach songs ("Spasm" and "You Lied") into their set lists in 1998, many fans were eager to hear more of Chancellor's old band. Indeed, the album even looks like a Tool release, as Adam Jones stepped in to provide the album's artwork. From a sonic standpoint, however, Peach differs considerably from Tool. Yes, they prove themselves wholly capable of churning out thick, bass-heavy Sabbath/Crimson riffs at will, yet they temper their sound with healthy doses of ethereal, Cure-inspired textures as well. The album's production tends to highlight the latter; rather than accentuating the tight, visceral guitar parts, the sound is more expansive and reverb-drenched. Depending on one's tastes, this could be seen as either good or bad; admittedly, the coolly detached vocals require some getting accustomed to when heard over the heavier passages. The songs that work best, though ("You Lied," "Burn") are those that combine these disparate elements into a seamless whole. While sluggish in spots (the silly lyrical content of "Catfood" sinks the entire song), the album seldom strays off course, and should be of interest to Tool diehards. © Steve Bekkala /TiVo
A partir de :
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 10 juillet 2001 | Volcano

A jam band from the same New Orleans as the Meters explicates the infinite groove before an appreciative local audience too busy sweating up the dancefloor to notice the jokesters on stage covering Duke Ellington, Allen Toussaint (by way of the legendary Lee Dorsey), and Black Sabbath. Occasional lapses into artiness for its own sake (always a risk with ironic jazz-chop slummers) are forgiven easily enough, because the charitable young hippies who comprise the majority of the band's boogie-minded fan base are kind people that way. © Brian Beatty /TiVo
A partir de :
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 19 juin 2001 | Volcano

A partir de :
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 5 février 2001 | Volcano

A partir de :
CD14,49 €

Rock - Paru le 17 septembre 1996 | Volcano

Sorti peu de temps après le succès du titre « Rock 'N' Roll Lifestyle », du précédent album de CAKE, qui aurait pu prévoir que ce Fashion Nugget,Le mérite en revient à la complémentarité des musiciens, à la patte de son leader, John McCrea, seul compositeur de plus de la moitié des titres, mais aussi à deux singles imparables, qui ont popularisé le groupe, « The Distance »  et « I Will Survive ».Le premier mélange avec originalité du chant hip-hop, des riffs de guitares rappelant furieusement ceux de Tom Morello (Rage Against The Machine), des basses puissantes et la « touche » cuivrée du trompettiste Vincent DiFiore. Le second est une reprise aussi réussie du titre de Gloria Gaynor. Car il se trouve que cette histoire de rédemption vengeresse va comme un gant à l’impertinence sarcastique du leader de CAKE. Tout au long de l’album ce chant détaché quasi monotone, garde en effet quelque chose de sauvage, et donc, accrocheur.Mais si cet album de 1996 a bénéficié d’une belle durée de vie, c’est parce qu’il regorge de pépites. Du rassembleur « Italian Leather Sofa », à l’attachant « Perhaps, Perhaps, Perhaps » reprise du classique populaire cubain « Quizás, Quizás, Quizás », au plus mélodique et mélancolique « Friend Is A Four Letter Word », il faut se rendre à l’évidence : cet part de cake est indispensable à ceux qui souhaitent retrouver la saveur du rock indie des années 1990. © ©Copyright Music Story Anne Yven 2021
A partir de :
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 22 septembre 2000 | Volcano

A partir de :
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 19 mai 2000 | Volcano

A partir de :
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 12 octobre 1999 | Volcano