Catégories :

Les albums

HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Alternatif et Indé - À paraître le 6 mars 2020 | Verve Forecast

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Ambiance - Paru le 22 novembre 2019 | Verve Forecast

Hi-Res
CD14,99 €

Ambiance - Paru le 22 novembre 2019 | Verve Forecast

HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 20 septembre 2019 | Verve Forecast

Hi-Res Distinctions Qobuzissime
L’American dream est un sujet inépuisable. On l’aborde frontalement, de biais, par-derrière, dessus ou dessous, c’est le carburant ultime de hordes de songwriters ; même lorsqu’ils ne sont pas nés là-bas, aux Amériques. Comme J.S. Ondara. Ce jeune Kenyan que son label qualifie de « trait d'union entre Tracy Chapman et Michael Kiwanuka » (facile mais pas faux) y va donc de son petit essai personnel. En 2013, Ondara jette l’ancre chez sa tante à Minneapolis. Les bars, les clubs et même la rue, celui qui n’avait jusqu’ici connu que son Nairobi natal promène ses chansons portées par une simple guitare acoustique dans l’espoir de devenir un Bob Dylan du troisième millénaire peut-être. Le Dylan de  The Freewheelin’, son disque fétiche ; avec Nebraska de Springsteen… Mais se limiter à cloner de tels géants n’aurait pas grand intérêt. Et Tales of America évite cela. Déjà, J.S. Ondara a sa propre voix. Ce ton plaintif un brin androgyne qui marque sa différence. Côté instrumentarium, il ose quelques ajouts de goût avec l’aide notamment du grand Andrew Bird, de Griffin Goldsmith de Dawes ou encore de Joey Ryan du duo Milk Carton Kids. Dans une Amérique divisée et un monde secoué comme jamais, les chansons de J.S. Ondara sont plus que de simples pansements. Plutôt de puissants baumes qui pénètrent la peau et réchauffent le cœur. Un Qobuzissime nécessaire en quelque sorte… © Marc Zisman/Qobuz
CD14,99 €

Pop - Paru le 20 septembre 2019 | Verve Forecast

L’American dream est un sujet inépuisable. On l’aborde frontalement, de biais, par-derrière, dessus ou dessous, c’est le carburant ultime de hordes de songwriters ; même lorsqu’ils ne sont pas nés là-bas, aux Amériques. Comme J.S. Ondara. Ce jeune Kenyan que son label qualifie de « trait d'union entre Tracy Chapman et Michael Kiwanuka » (facile mais pas faux) y va donc de son petit essai personnel. En 2013, Ondara jette l’ancre chez sa tante à Minneapolis. Les bars, les clubs et même la rue, celui qui n’avait jusqu’ici connu que son Nairobi natal promène ses chansons portées par une simple guitare acoustique dans l’espoir de devenir un Bob Dylan du troisième millénaire peut-être. Le Dylan de  The Freewheelin’, son disque fétiche ; avec Nebraska de Springsteen… Mais se limiter à cloner de tels géants n’aurait pas grand intérêt. Et Tales of America évite cela. Déjà, J.S. Ondara a sa propre voix. Ce ton plaintif un brin androgyne qui marque sa différence. Côté instrumentarium, il ose quelques ajouts de goût avec l’aide notamment du grand Andrew Bird, de Griffin Goldsmith de Dawes ou encore de Joey Ryan du duo Milk Carton Kids. Dans une Amérique divisée et un monde secoué comme jamais, les chansons de J.S. Ondara sont plus que de simples pansements. Plutôt de puissants baumes qui pénètrent la peau et réchauffent le cœur. Un Qobuzissime nécessaire en quelque sorte… © Marc Zisman/Qobuz
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Pop/Rock - Paru le 16 août 2019 | Verve Forecast

Hi-Res
2019, vraiment ? Madison Cunningham n’a-t-elle pas plutôt été congelée façon Hibernatus au milieu des 70's pour ressusciter quatre décennies plus tard ? Avec Who Are You Now, cette Californienne de seulement 22 ans signe un premier album renversant de maîtrise et de maturité. Sur les brisées de ses aînées Joni Mitchell, Rickie Lee Jones, Fiona Apple voire Feist, Cunningham ne pense qu’à ses chansons et à rien d’autre. D’où cet effet rétro adossé contre le mur de l’intemporalité. Aînée d’une famille de cinq filles, elle agrippe sa première guitare à 7 ans et chante à l’église en famille à 12. Elle écoute les autres mais surtout écrit et compose ses propres chansons. Difficile de ne pas être estomaqué par la teneur de sa plume. Celle d’une vieille routière ayant bien bourlingué sur le sentier instable des sentiments chahutés et des âmes tourmentées. Combien de vies a vécues cette jeune musicienne ayant ouvert les concerts d’aînés comme les Punch Brothers, Andrew Bird, Amos Lee, Iron & Wine ou bien encore Calexico ? Dans la confidence désabusée jamais larmoyante comme le coup de gueule féministe jamais complaisant, Madison Cunningham est une souveraine folk rock bien là pour durer. Une vraie révélation. © Marc Zisman/Qobuz
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Folk - Paru le 15 février 2019 | Verve Forecast

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Qobuzissime
L’American dream est un sujet inépuisable. On l’aborde frontalement, de biais, par-derrière, dessus ou dessous, c’est le carburant ultime de hordes de songwriters ; même lorsqu’ils ne sont pas nés là-bas, aux Amériques. Comme J.S. Ondara. Ce jeune Kenyan que son label qualifie de « trait d'union entre Tracy Chapman et Michael Kiwanuka » (facile mais pas faux) y va donc de son petit essai personnel. En 2013, Ondara jette l’ancre chez sa tante à Minneapolis. Les bars, les clubs et même la rue, celui qui n’avait jusqu’ici connu que son Nairobi natal promène ses chansons portées par une simple guitare acoustique dans l’espoir de devenir un Bob Dylan du troisième millénaire peut-être. Le Dylan de The Freewheelin’, son disque fétiche ; avec Nebraska de Springsteen… Mais se limiter à cloner de tels géants n’aurait pas grand intérêt. Et Tales of America évite cela. Déjà, J.S. Ondara a sa propre voix. Ce ton plaintif un brin androgyne qui marque sa différence. Côté instrumentarium, il ose quelques ajouts de goût avec l’aide notamment du grand Andrew Bird, de Griffin Goldsmith de Dawes ou encore de Joey Ryan du duo Milk Carton Kids. Dans une Amérique divisée et un monde secoué comme jamais, les chansons de J.S. Ondara sont plus que de simples pansements. Plutôt de puissants baumes qui pénètrent la peau et réchauffent le cœur. Un Qobuzissime nécessaire en quelque sorte… © Marc Zisman/Qobuz
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Rock - Paru le 12 octobre 2018 | Verve Forecast

Hi-Res
CD14,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 janvier 2010 | Verve Forecast

CD13,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2011 | Verve Forecast

Distinctions Le top 6 JAZZ NEWS
Pendant plus d'un demi-siècle, Etta James a fourni la définition de la chanteuse de rhythm & blues par excellence. Avec une discographie qui s'étend sur plus de cinq décennies, elle a transcendé toutes les catégories, tous les styles. Son ultime album studio, The Dreamer, est plus qu'un beau testament, et son premier disque depuis cinq ans, avec notamment des reprises assez uniques de Cigarettes And Coffee d'Otis Redding, Dreamer de Bobby "Blue" Bland, In The Evening de Ray Charles et, plus étonnant, Welcome To The Jungle de Guns N' Roses.
CD13,99 €

R&B - Paru le 1 janvier 2011 | Verve Forecast

Livret
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2011 | Verve Forecast

Hi-Res Distinctions Découverte JAZZ NEWS - Hi-Res Audio
Troy « Trombone Shorty » Andrews est un artiste rare : capable non seulement de susciter un respect sans réserve parmi des légendes du jazz, dégageant une énergie qui hypnotise à la fois le public et les stars (Lenny Kravitz, Jeff Beck, Kid Rock et Warren Haynes comptent parmi les invités de ce deuxième album…). Avec un mix sans précédent de rock, funk, jazz, hip-hop et soul à sa disposition, il se devait de créer un nom pour le son qui est sa signature : Supafunkrock ! Bref, le genre de musicien qui n'arrive qu'une fois par génération…
CD12,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2011 | Verve Forecast

CD13,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 2010 | Verve Forecast

CD12,49 €

Ambiance - Paru le 1 janvier 2010 | Verve Forecast

CD14,99 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 2010 | Verve Forecast

Distinctions Sélection Les Inrocks
Ce disque de soul music aux teintes gospel contient plusieurs chansons traditionnelles considérées depuis longtemps Lizz Wright comme sacrées. Pour compléter l'album, des titres originaux composés par les invités spéciaux : Angelique Kidjo, Me’Shell N’Degeocello ou Toshi Reagon, entre autres.
CD13,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 2009 | Verve Forecast

CD13,99 €

R&B - Paru le 1 janvier 2009 | Verve Forecast

CD13,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 2009 | Verve Forecast

CD14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2009 | Verve Forecast