Catégories :

Les albums

HI-RES22,49 €
CD19,49 €

Rock - Paru le 11 juillet 1975 | Rhino - Warner Records

Hi-Res
HI-RES20,49 €
CD17,49 €

Rock - Paru le 16 septembre 1977 | Rhino - Warner Records

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
CD13,49 €

Soul - Paru le 6 juillet 1979 | Rhino - Warner Records

CD7,99 €

Jazz - Paru le 4 janvier 1982 | Rhino - Warner Records

HI-RES22,49 €
CD19,49 €

Rock - Paru le 18 juin 1982 | Rhino - Warner Records

Hi-Res
Complétant la trilogie entamée par Rumours (1977) et Tusk (1979), Fleetwood Mac enregistre Mirage entre 1981 et 1982 au fameux Château d'Hérouville où sont passés Bowie, Iggy, Cat Stevens et un paquet d'autres, et dont l'acoustique est comparée aux studios d'Abbey Road. Sortant de leur spirale passionnelle pour se consacrer à leurs ambitions personnelles, le quintet retourne en studio. Entre-temps, Stevie Nicks, Mick Fleetwood et Lindsey Buckingham ont pris le chemin de la carrière solo. Et le Bella Donna de Nicks sorti un an plus tôt, produit par Tom Petty et Jimmy Iovine, culmine en tête des ventes avec 8 millions de copie écoulées. De quoi faire de l'ombre à ce Mirage. Pour autant, pas question de quitter Fleetwood Mac. La belle dont la voix s'est bien éraillée avec la dope y signe deux morceaux : Gypsy, ballade nostalgique qu'elle dédie à son amie Robyn Snider Anderson et Straight Back. Christine McVie compose Hold Me, Love in Store, un des tubes de l'opus mais aussi Wish You Were Here et Only Over You. C'est en fait Buckingham, dans la lancée de Tusk, qui écrit la majorité des morceaux.Moins expérimental que Tusk mais moins évident que Rumours dans l'écriture mélodique, Mirage clôt la période dorée de Fleetwood Mac. Dominant l'opus, les synthés très kitchs de McVie impriment une marque très eighties particulièrement surannée sur les intro de Can't Go Back et Oh Diane, ce qui donne à l'ensemble un verni pop un brin écaillé. Il faudra attendre Tango In The Night, cinq ans plus tard pour un retour du son FM. © Charlotte Saintoin/Qobuz
CD14,99 €

Punk - New Wave - Paru le 4 mai 1984 | Rhino - Warner Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Dans la grande et éclectique famille new wave de l’aube des années 80, Echo & The Bunnymen imposa sa propre voix, bien différente de celles des Cure, U2, Simple Minds et autres Psychedelic Furs. Une singularité due en partie à la voix torturée de son charismatique chanteur-crooner Ian McCulloch. Après des premiers albums assez sombres, les Bunnymen assument progressivement leur attirance pour les grandes mélodies et les instrumentations plus riches. Ocean Rain est un peu le sommet de cette mutation. Tout au long de ce quatrième album paru au printemps 1984, le rock éthéré du quartet de Liverpool doit tant à la nonchalante grandiloquence du génial Scott Walker qu’à la poésie des Doors ou des Byrds voire à la tourmente de Joy Divison… Grâce à sa production ultra-léchée et ses arrangements de soie, les talents de compositeur de McCulloch et l’impressionnisme de la guitare de Will Sergeant sont comme magnifiés. Le lyrisme d’Ocean Rain n’est surtout jamais mièvre. Drapé dans les cordes de violons de bon goût, le disque atteint son paroxysme avec The Killing Moon, longue ballade crépusculaire à écouter en boucle… © Marc Zisman/Qobuz
CD14,99 €

Punk - New Wave - Paru le 23 mars 1989 | Rhino - Warner Records

CD19,49 €

Humour - Paru le 27 janvier 2004 | Rhino - Warner Records

CD16,99 €

Jazz - Paru le 27 janvier 2004 | Rhino - Warner Records

CD13,99 €

Country - Paru le 24 février 2004 | Rhino - Warner Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
En 1970, son premier album Gliding Bird est un échec. Emmylou Harris n’a que 23 ans mais déjà un enfant à charge, un divorce à la clé et un job de serveuse pour couronner le tout. Pourtant, elle continue de jouer dans les clubs de Washington et rencontre, l’année suivante, l’homme qui changera sa vie : Gram Parsons. Le magnétisme entre eux est évident. La jeune femme participe à ses compositions, leurs voix se complètent à la perfection, mais cette alchimie touche rapidement à sa fin, lorsque celui qui a fait découvrir la country music à Keith Richards meurt en 1973, à seulement 26 ans. Bouleversée, Emmylou quitte la Californie de Gram pour la côte Est où elle rencontre son second mari et futur producteur, Brian Ahern. Pieces of the Sky, sorti en 1975, est bien le second disque de la jeune femme, mais le premier de la grande chanteuse country qu’elle deviendra. Album éclectique qui présente une beauté ravageuse à la voix angélique, cette incarnation divine rend surtout hommage à une âme sœur partie trop tôt. D’ailleurs, l’unique composition d’Harris ici, Boulder to Birmingham est clairement destinée à Gram. Steel larmoyante, envolées lyriques qui cherchent à communiquer avec l’au-delà, violons justement dosés… Harris fend les cœurs. Impliquée personnellement oui, mais la grande brune aux allures de hippie expose avant tout sa musique que Nashville n’a su apprécier. Une fusion somptueuse de rock et de country, qui ouvre parfois sur des ballades folk où les fiddles et les harmonies sont toujours présents. Pieces of the Sky réunit plusieurs courants du genre américain. Du grand classique de Merle Haggard, The Bottle Let Me Down, à la sérénade mélancolique des Beatles, For No One, elle reprend aussi celle qui deviendra une grande partenaire de scène, Dolly Parton sur le mythique Coat of Many Colors. Emmylou Harris est souvent comparée à un ange et pour cause, sa musique respire la pureté et l’essence même de la grande country des Louvin Brothers. Depuis sa séparation avec Gram Parsons, elle contribue à faire vivre sa mémoire sur un répertoire authentique, au songwriting toujours puissant et harmonies reconnaissables entre mille. © Clara Bismuth/Qobuz
CD13,99 €

Country - Paru le 24 février 2004 | Rhino - Warner Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
CD13,99 €

Country - Paru le 24 février 2004 | Rhino - Warner Records

CD9,99 €

Country - Paru le 24 février 2004 | Rhino - Warner Records

CD16,99 €

Country - Paru le 12 février 2004 | Rhino - Warner Records

CD16,99 €

Country - Paru le 27 juillet 2004 | Rhino - Warner Records

CD13,49 €

Pop - Paru le 1 juin 1994 | Rhino - Warner Records

CD14,99 €

Pop - Paru le 1 juin 1981 | Rhino - Warner Records

CD16,99 €

Pop - Paru le 20 juillet 2004 | Rhino - Warner Records

CD16,99 €

Pop - Paru le 22 juin 1999 | Rhino - Warner Records

CD16,99 €

Pop - Paru le 22 mai 1990 | Rhino - Warner Records