Catégories :

Les albums

CD13,49 €

Country - Paru le 8 novembre 2019 | Rhino - Warner Records

HI-RES20,49 €
CD17,49 €

Folk - Paru le 23 janvier 2007 | Rhino - Warner Records

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
Parmi la vingtaine d’albums de Joni Mitchell, Blue est un vrai sommet. Dépouillé à l’extrême, ce disque d’une grande pureté publié en juin 1971 symbolise à la perfection la singularité de sa voix dans la scène folk des 70's. Sur dix thèmes, la Canadienne âgée de 28 ans embarque son art dans des harmonies virginales, sur les rives d’une poésie désabusée mais jamais plombante. Joni, pleine de grâce, évite l’introspection ridicule ou gênante grâce à son ton juste pour chanter la solitude, la désillusion, la perte ou l’amour déçu (elle vient de quitter Graham Nash). La guitare et la voix de son complice d’alors James Taylor, la basse de Stephen Stills mais aussi la pedal steel impressionniste de Sneaky Pete Kleinow des Flying Burrito Brothers viennent enrichir avec finesse un disque qui laisse entrevoir quelques inflexions jazz vers lesquelles Joni Mitchell (qui joue également ici du dulcimer des Appalaches) tendra par la suite sur d’autres albums. Rarement une œuvre n’aura dégagé une telle puissance avec si peu de moyens… © Marc Zisman/Qobuz
CD16,99 €

Country - Paru le 20 décembre 2005 | Rhino - Warner Records

Distinctions Discothèque Insolite Qobuz
CD19,49 €

Folk - Paru le 23 août 2005 | Rhino - Warner Records

CD19,49 €

Folk - Paru le 4 octobre 2005 | Rhino - Warner Records

CD55,99 €

Country - Paru le 21 mai 2013 | Rhino - Warner Records

HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Folk - Paru le 14 juillet 2009 | Rhino - Warner Records

Hi-Res
CD16,99 €

Country - Paru le 8 février 2005 | Rhino - Warner Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
CD16,99 €

Country - Paru le 14 avril 2009 | Rhino - Warner Records

CD16,99 €

Country - Paru le 27 décembre 2005 | Rhino - Warner Records

CD16,99 €

Country - Paru le 11 août 2008 | Rhino - Warner Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Paru en janvier 1974, quatre mois après sa mort d’une overdose à 26 ans seulement, Grievous Angel est le deuxième album solo de Gram Parsons qui fait suite au fabuleux G.P.. Un disque réunissant des titres enregistrés lors de sessions datant de 1973. L’ancien leader des Flying Burrito Brothers apparait une fois de plus comme un vrai novateur dans sa quête d’une musique hybride, mêlant valeurs country et rock’n’roll. Un sublime opus d’Americana conçu notamment avec sa dulcinée d’alors, la grande Emmylou Harris, le guitariste d’Elvis, James Burton, ou bien encore la pedal-steel raffinée d’Al Perkins. Comme sur G.P. et sur The Gilded Palace Of Sin des Burrito Brothers, Gram Parsons fusionne les genres à la perfection. C’est ce que l’histoire gardera de ce grand précurseur parti trop vite… © MD/Qobuz
CD13,49 €

Folk - Paru le 8 février 2005 | Rhino - Warner Records

CD13,99 €

Country - Paru le 24 février 2004 | Rhino - Warner Records

CD16,99 €

Country - Paru le 20 décembre 2005 | Rhino - Warner Records

CD16,99 €
GP

Country - Paru le 27 mars 1990 | Rhino - Warner Records

CD16,99 €

Country - Paru le 20 novembre 2007 | Rhino - Warner Records

HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Country - Paru le 11 novembre 2016 | Rhino - Warner Records

Hi-Res
Difficile de placer la barre plus haut que de réunir ces trois-là : Dolly Parton, Linda Ronstadt et Emmylou Harris. En 1987, l’enregistrement que signent les trois quadragénaires stars de la country music est un régal, dans le répertoire comme dans l’interprétation. Aux côtés des trois grâces, des musiciens parfaits nommés notamment Ry Cooder, Albert Lee, David Lindley, Mark O'Connor et Bill Payne. Ce répertoire donc, sublime union entre classiques country et folk (Jimmie Rodgers, Porter Wagoner et Dolly évidemment) mais aussi pop (le To Know Him Is To Love Him de Phil Spector). Chaque voix est un sommet de perfection et ne cherche jamais à tirer la couverture à elle. Quant aux harmonies vocales, elles sont aussi à tomber. Les super group, alléchants sur le papier, accouchent souvent de disques rarement bouleversant. L’inverse de ce trio qui fut un succès international, critique et public, écoulé à plus de quatre millions d’exemplaires et récompensé par deux Grammy Awards. Assez en tout cas pour qu’un Trio 2 voit le jour douze ans plus tard en 1999… © MD/Qobuz
CD22,49 €

Country - Paru le 18 juillet 2005 | Rhino - Warner Records

CD13,99 €

Country - Paru le 24 février 2004 | Rhino - Warner Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
En 1970, son premier album Gliding Bird est un échec. Emmylou Harris n’a que 23 ans mais déjà un enfant à charge, un divorce à la clé et un job de serveuse pour couronner le tout. Pourtant, elle continue de jouer dans les clubs de Washington et rencontre, l’année suivante, l’homme qui changera sa vie : Gram Parsons. Le magnétisme entre eux est évident. La jeune femme participe à ses compositions, leurs voix se complètent à la perfection, mais cette alchimie touche rapidement à sa fin, lorsque celui qui a fait découvrir la country music à Keith Richards meurt en 1973, à seulement 26 ans. Bouleversée, Emmylou quitte la Californie de Gram pour la côte Est où elle rencontre son second mari et futur producteur, Brian Ahern. Pieces of the Sky, sorti en 1975, est bien le second disque de la jeune femme, mais le premier de la grande chanteuse country qu’elle deviendra. Album éclectique qui présente une beauté ravageuse à la voix angélique, cette incarnation divine rend surtout hommage à une âme sœur partie trop tôt. D’ailleurs, l’unique composition d’Harris ici, Boulder to Birmingham est clairement destinée à Gram. Steel larmoyante, envolées lyriques qui cherchent à communiquer avec l’au-delà, violons justement dosés… Harris fend les cœurs. Impliquée personnellement oui, mais la grande brune aux allures de hippie expose avant tout sa musique que Nashville n’a su apprécier. Une fusion somptueuse de rock et de country, qui ouvre parfois sur des ballades folk où les fiddles et les harmonies sont toujours présents. Pieces of the Sky réunit plusieurs courants du genre américain. Du grand classique de Merle Haggard, The Bottle Let Me Down, à la sérénade mélancolique des Beatles, For No One, elle reprend aussi celle qui deviendra une grande partenaire de scène, Dolly Parton sur le mythique Coat of Many Colors. Emmylou Harris est souvent comparée à un ange et pour cause, sa musique respire la pureté et l’essence même de la grande country des Louvin Brothers. Depuis sa séparation avec Gram Parsons, elle contribue à faire vivre sa mémoire sur un répertoire authentique, au songwriting toujours puissant et harmonies reconnaissables entre mille. © Clara Bismuth/Qobuz
CD13,99 €

Country - Paru le 24 février 2004 | Rhino - Warner Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz