Catégories :

Les albums

HI-RES4,99 €
CD3,99 €

Folk - À paraître le 15 novembre 2019 | Nonesuch

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Variété internationale - À paraître le 25 octobre 2019 | Nonesuch

Hi-Res Livret
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 14 octobre 2019 | Nonesuch

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 4 octobre 2019 | Nonesuch

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 4 octobre 2019 | Nonesuch

Hi-Res Livret
En 2013 avec Walking Shadows, Joshua Redman avait trempé son saxophone dans un bel arrangement orchestral signé du compositeur Patrick Zimmerli. Six ans plus tard, les deux hommes récidivent avec Sun on Sand, une suite dense dont chaque mouvement est, selon leur auteur Zimmerli, “une expression de la lumière”. Redman est accompagné par l’ensemble Brooklyn Rider, le bassiste Scott Colley et le percussionniste Satoshi Takeishi. Tout ce petit monde fait vaciller les frontières qui séparent jazz et musique contemporaine grâce à un alliage atypique de bribes picorées chez George Russell, Milton Babbitt, Michael Nyman voire Frank Zappa. Si de lumière il est ici question, c’est sous toutes ses formes. Du clair-obscur au plein soleil, le disque de Joshua Redman et Patrick Zimmerli est un nuancier de teintes assez originales. En 2019, le jazz orchestral n’est pas vraiment un genre surreprésenté, aussi leur initiative d’excellente facture mérite qu’on s’y attarde. © Max Dembo/Qobuz
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Amérique latine - Paru le 4 octobre 2019 | Nonesuch

Hi-Res Livret

Folk - Paru le 24 septembre 2019 | Nonesuch

Téléchargement indisponible
HI-RES15,99 €
CD13,49 €
Ma

Alternatif et Indé - Paru le 13 septembre 2019 | Nonesuch

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
Le dixième album studio de Devendra Banhart est un paradoxe des plus poétique. Plaisir et peine, lumière et obscurité, envol métaphysique et ancrage physique… Toutes les paires se combinent pour un résultat qui allie la légèreté de Kings Of Convenience à la morosité du Velvet Underground. Comme à son habitude, l’Américano-Vénézuélien maîtrise les ambivalences stylistiques (bossa-nova, soft rock, folk chambriste, dream pop…) et linguistiques (il chante en anglais et en espagnol), au service de rêveries sur le thème de la maternité, de la mort, de l’amitié ou des origines. L’esprit minimaliste de son précédent album Ape in Pink Marble (2016) fait place à des arrangements raffinés, notamment sur le superbe duo de Will I See You Tonight ? avec la grande Vashti Bunyan. La réunion entre cette véritable matriarche du folk et son fils spirituel donne tout son sens au titre du disque : Ma, c’est non seulement une narration intime par un excellent crooner, mais aussi un hommage filial en toute dignité et élégance. © Alexis Renaudat/Qobuz
HI-RES19,49 €
CD16,99 €

Folk - Paru le 13 septembre 2019 | Nonesuch

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Jazz - Paru le 12 septembre 2019 | Nonesuch

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,49 €

Variété internationale - Paru le 10 septembre 2019 | Nonesuch

Hi-Res
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Rock - Paru le 6 septembre 2019 | Nonesuch

Hi-Res Livret
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 5 septembre 2019 | Nonesuch

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 30 août 2019 | Nonesuch

Hi-Res Livret
Sun Rings paraît opportunément l’année des 50 ans des premiers pas de l’homme sur la Lune. Tout commence en 2000 quand la NASA invite le Kronos Quartet à exploiter les sons enregistrés lors des missions spatiales menées depuis la fondation de l’agence, soit pendant environ 40 ans. Le compositeur Terry Riley, aidé dans l’échantillonnage des sons recueillis par le jeune compositeur de musique électro-acoustique David Dvorin, a conçu une bande-son nourrie d’influences répétitives et minimalistes. Les cordes du Kronos Quartet se meuvent dans ce paysage sonore telles les sondes Voyager et Galileo envoyées dans le système solaire. Le langage modal de Terry Riley emprunte à la veine orientaliste du début XXe siècle (usage de percussions, notamment des gongs), augmentée de sons pré-enregistrés. La musique des sphères selon Terry Riley s’apparente donc au décor sonore d’un documentaire. Des nappes statiques donnent une image convenue de l’immensité de l’univers et le dialogue des instruments, jeu d’échos certes délicats dans Planet Elf Sindoori par exemple, illustre l’idée d’un univers bienveillant. « Do the stars welcome us into their realms? I think so or we would not have made it this far », explique le compositeur. L’album déploie ainsi une collection de clichés sonores : boucles mélodiques répétitives et mouvements perpétuels abolissent tout rythme, le langage musical et le vocabulaire instrumental sont réduits à leur puissance d’illustration. Loin de nous propulser parmi les astres, Sun Rings voyage immobile dans un rêve new age et laisse l’auditeur sur le seuil, transformé qu’il est en spectateur d’une toile sonore statique. © Elsa Siffert/Qobuz
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 27 août 2019 | Nonesuch

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 23 août 2019 | Nonesuch

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Jazz - Paru le 7 août 2019 | Nonesuch

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Jazz - Paru le 6 août 2019 | Nonesuch

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 août 2019 | Nonesuch

Hi-Res

Amérique latine - Paru le 12 juillet 2019 | Nonesuch

Téléchargement indisponible

Le label

Nonesuch dans le magazine