Catégories :

Les albums

HI-RES11,99 €
CD7,99 €

Musique symphonique - Paru le 8 décembre 2017 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
« [...] Marquée par une certaine objectivité, la vision du chef estonien souligne combien les caractères fondamentaux de cette "voix très originale", comme il l'écrit, ont perduré sans céder un pouce en dépit des errances induites par les aléas de l'Histoire. [...] Le geste allant, précis, nerveux de Järvi insuffle une unité inattendue à un programme associant deux classiques et deux raretés de Hindemith. [...] Euphorisante anthologie, qui met très intelligemment en valeur de multiples jeux d'échos et de miroirs. Bravo !» (Diapason, février 2018 / Rémy Louis)
HI-RES11,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 8 décembre 2017 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 6 octobre 2017 | naïve classique

Hi-Res Livret
C’est sous la triple casquette de violoniste, chef d’orchestre (jusque-là, rien d’extravagant) et aussi de contre-ténor que Dmitri Sinkovsky se présente à nous dans cet album Bach. Lorsqu’il commença à se produire non plus seulement comme instrumentiste mais aussi comme contre-ténor, la chose semblait n’être qu’une curiosité charmante ou une « extravagance » typiquement baroque, surtout lorsqu’il passait du violon au chant dans une même œuvre. Mais le développement rapide de son talent – tout à fait considérable, il faut bien le dire – de chanteur lui permit de conquérir les publics les plus exigeants. Son désir de jouer les deux rôles répond à l’une des idées clefs de l’époque baroque : celle de traiter l’instrument comme une voix chantante, et, inversement, la voix humaine comme un instrument impeccable. C’est donc sans aucun de ces affects souvent un chouïa dégoulinants que Sinkovsky chante, dans un discours tiré à quatre épingles, des attaques vocales précises en diable, aucun glissando de facilité ou de mauvais goût, bref, un exemple que feraient bien de suivre nombre de contre-ténors plus connus aujourd’hui. Quant à ses qualités de violoniste, elles ne font depuis longtemps plus le moindre doute. Notez que pour la déchirante aria Erbarme dich de la Passion selon saint Matthieu, il chante à la fois la partie d’alto et joue celle, tout aussi importante puisque les deux lignes se mêlent dans un immense ruban du début à la fin ; petit clin d’œil à la modernité puisque la chose est réalisée selon le principe du re-recording ! © SM/Qobuz
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Musique de chambre - Paru le 15 juillet 2013 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - 10 de Répertoire - Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 15 juillet 2013 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Choc du Monde de la Musique - 4F de Télérama - RTL d'Or - Hi-Res Audio
HI-RES35,99 €
CD23,99 €

Classique - Paru le 14 avril 2014 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
Cet opéra créé en 1717 à Venise représente l'apothéose du succès de Vivaldi dans sa ville natale. Il remet au goût du jour une œuvre dramatique pourtant passée de mode à cause d'une esthétique devenue totalement obsolète. C'est un feu d'artifice vocal avec une profusion d'airs et d'ensembles, dans une action qui se faufile sans relâche à travers le labyrinthe compliqué de l'histoire. Subtilité de l'orchestration (le concerto n'est pas loin), alchimie des couleurs font de ce Couronnement de Darius un chef-d'œuvre dans lequel chaque détail psychologique et chaque donnée dramatique sont minutieusement analysées par le compositeur et traduites de manière très vivante et théâtrale par Ottavio Dantone et ses nombreux solistes. FH
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Messes, Passions, Requiems - Paru le 29 septembre 2014 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions 5 clés de sol d'Opéra
Loin des affres et des douleurs de la mort, Laurence Equilbey, à la tête de son Choeur Accentus, d'excellents solistes et de son nouveau Insula Orchestra, signe une vision lumineuse, sereine, confiante et presque joyeuse du Requiem de Mozart qui se situe dans une perspective plus maçonnique que chrétienne. Dans un tel cadre interprétatif, ce chef-d'œuvre inachevé prend une réelle cohérence. Ecrit dans l'urgence par un Mozart exténué, c'est pourtant une œuvre de synthèse dans laquelle le compositeur met tout son savoir faire et sa mémoire prodigieuse qui se souvient de Michael Haydn, comme de Haendel, de Wilhelm Friedemann Bach ou encore des maîtres du baroque déjà lointain. Et personne ne saura jamais ce que le compositeur moribond aura dit ou dicté à ses élèves chargés plus tard de terminer l'œuvre. Il nous reste ce pur miracle d'une partition écrite à plusieurs mains et qui fascine le monde entier depuis 223 ans... FH
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Musique de chambre - Paru le 15 juillet 2013 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - RTL d'Or - Victoire de la musique - Hi-Res Audio
HI-RES32,99 €
CD21,99 €

Classique - Paru le 20 novembre 2012 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
CD6,99 €

Classique - Paru le 15 décembre 2014 | naïve classique

HI-RES7,49 €
CD4,99 €

Extraits d'opéra - Paru le 29 septembre 2014 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 1 septembre 2014 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Vous aimez les sonates de Domenico Scarlatti, mais êtes-vous plutôt clavecin ou piano ? Après des débuts prometteurs, mais forcément dangereux, d'enfant prodige dans l'ex Union Soviétique, la carrière d'Igor Kamenz connait des hauts et des bas jusqu'à son récent redépart. "Une Suite en 18 mouvements" c'est ainsi qu'il définit son enregistrement, au piano, dont l'agencement suit des considérations liées à la dramaturgie, à la tonalité et au choix des pièces. Si le pianiste, étrangement, semble dormir sur la pochette, rassurez-vous, il n'en est rien et son Scarlatti est bien vivant. FH
CD39,99 €

Classique - Paru le 25 août 2014 | naïve classique

HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Musique vocale sacrée - Paru le 26 mai 2014 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Award - Gramophone Record of the Month - 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
Reconnu comme l’un des meilleurs ambassadeurs de Monteverdi, Rinaldo Alessandrini a gravé des versions de référence des Madrigaux, des Vêpres de 1610, de l’Orfeo… Avec ce nouvel enregistrement, il revient à son compositeur favori et fête les 30 ans de son orchestre : le Concerto Italiano. Dans la magnifique Basilique de Mantoue, il a imaginé ces Vêpres pour San Marco (à ne pas confondre avec les Vêpres de la Vierge), en rassemblant des pièces essentiellement issues de la Selva Morale, ce recueil dans lequel Monteverdi a publié la totalité des œuvres qu'il trouvait dignes de lui pour la postérité. Il retrouve ainsi la « logique expressive au sein même des liturgies pour lesquelles ces musiques furent composées »… Un premier pas dans l’enregistrement de l'intégralité de ce vaste recueil essentiel qui sera complété dans les années à venir.
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Piano solo - Paru le 28 avril 2014 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 10 mars 2014 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Concertos pour clavier - Paru le 13 janvier 2014 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Quel diable de musicien ce Fazil Say ! Voilà un Beethoven enjoué, truculent, déboutonné, impertinent, virtuose, brouillon quelquefois, mais tellement éloquent et ludique. Le tempo initial du Concerto en ut mineur annonce d'emblée le ton et la couleur, avec un véritable allegro con brio, narratif et plein de surprises. La diction de Fazil Say est toujours intelligible et va droit au but avec une plaisir évident. Compositeur lui-même, le pianiste joue une cadence vraiment pleine d'esprit, dans un strict style beethovénien fugué qui débouche sur un univers plus éthéré faisant allusion aux boîtes à musique, ces merveilles du temps passé. Un régal inventivité. Gianandrea Noseda lui donne une réplique pleine de subtilités en faisant sonner tous les pupitres de son orchestre en parfaite osmose avec le jeu du pianiste. Changement de registre avec la Sonate au Clair de lune d'une rêverie poétique rare en son premier mouvement pour se terminer par un feu d'artifice rageur dans le finale. L'opus 111 est dominée par un dramatisme et une hauteur de vue impressionnantes. Le jeune Beethoven encore emprunt des grâces légères du XVIIIe siècle a cédé la place à un créateur solitaire et conscient de sa mission d'artiste. Un très grand disque. FH
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Musique concertante - Paru le 2 décembre 2013 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Prise de Son d'Exception - Hi-Res Audio
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Musique vocale sacrée - Paru le 15 juillet 2013 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Choc du Monde de la Musique - 4F de Télérama - Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
HI-RES7,49 €
CD4,99 €

Musique de chambre - Paru le 15 juillet 2013 | naïve classique

Hi-Res Livret