Catégories :

Les albums

HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 5 juin 2020 | Mirare

Hi-Res Livret
La maîtrise absolue de Chopin dans la « petite forme » (préludes, ballades, nocturnes, mazurkas, impromptus, études, polonaises) a souvent occulté ses œuvres aux plus vastes proportions, telles les trois sonates pour piano et celle pour violoncelle et piano souvent accusées de n’être « que » des pièces, souvent géniales mais disparates, mises bout à bout. Pourtant, en les examinant de plus près, plusieurs musicologues se sont trouvés en présence de pièces soigneusement architecturées et aussi abouties que les modèles classiques de Haydn ou de Beethoven. Pour ce récital Mirare, le jeune et brillant pianiste russo-lituanien Lukas Geniušas jette de nouveau son dévolu sur Chopin, dont l’enregistrement des 24 Etudes (chez Dux Records) avait été couvert d’éloges en 2013. Il avait récidivé deux années plus tard avec un album monographique consacré à la Sonate n° 2 en si bémol mineur et du Concerto en mi mineur publié par l’Institut Chopin de Varsovie (Narodowy Instytut Fryderyka Chopina). Fidèle à son compositeur fétiche – il a étudié à l’École de musique Frédéric Chopin de Moscou –, Lukas Geniušas nous offre cette fois un bouquet de 11 Mazurkas précédant la Troisième Sonate, telle une majestueuse allée de tilleuls conduisant à une belle demeure. On y retrouve sa grande technique au service d’une sensibilité lui permettant d’exprimer ce que la musique de Chopin a de plus secret et de plus subtil. © François Hudry/Qobuz

Le label

Mirare dans le magazine