Catégories :

Les albums

HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Country - Paru le 11 octobre 2019 | Low Country Sound - Elektra

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Country - Paru le 13 septembre 2019 | Low Country Sound - Elektra

Hi-Res
HI-RES19,49 €
CD16,99 €

Country - Paru le 6 septembre 2019 | Low Country Sound - Elektra

Hi-Res
Le supergroupe country composé de Maren Morris, Brandi Carlile, Amanda Shires and Natalie Hemby – autrement dit, The Highwomen – ne parle pas, Dieu merci, de girl power. C’est plutôt une démonstration de force, de la part de quatre femmes aux voix en pleine puissance. Elles harmonisent mieux que quiconque sur le très eighties "Redesigning Women," et l’amourette-rodeo de "Heaven Is a Honky Tonk", mais c’est tout aussi entraînant lorsqu’elles s’échangent des couplets, comme sur le swing diabolique de « My Name Can’t Be Mama » et le lonesome-West du titre éponyme, co-écrit avec Jimmy Webb (qui a composé Highwayman, rendu célèbre par Johnny Cash, Waylon Jennings, Willie Nelson et Kris Kristofferson, qui ont adopté le sobriquet pour leur quatuor en 1985). Morris est sous tous les projecteurs pour Loose Change, qui met en valeur la finesse de ses paroles à base de métaphores : « I'm gonna be somebody's lucky penny someday / instead of rolling around your pocket like loose change.» Carlile rayonne comme une star pour l’excellent Wheels of Laredo et If She Ever Leaves Me – une prise de possession romantique, racontée d’un point de vue lesbien. Même si elles n’ont pas autant de notoriété, Shires (Don’t Call Me, cinglant de vérité) et Hemby (My Only Child rappelle Anne Murray) sont loin d’être au second plan. Lorsque les quatre voix se réunissent sans jamais se quitter pour l’angélique Crowded Table, on plane.  © Qobuz 
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Country - Paru le 13 août 2019 | Low Country Sound - Elektra

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Bandes originales de films - Paru le 2 août 2019 | Low Country Sound - Elektra

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Country - Paru le 26 juillet 2019 | Low Country Sound - Elektra

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Country - Paru le 19 juillet 2019 | Low Country Sound - Elektra

Hi-Res
HI-RES20,49 €
CD17,49 €

Pop - Paru le 3 mai 2019 | Low Country Sound - Elektra

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Pop - Paru le 26 avril 2019 | Low Country Sound - Elektra

Hi-Res
CD2,29 €

Pop - Paru le 14 décembre 2018 | Low Country Sound - Elektra

CD2,29 €

Pop - Paru le 7 décembre 2018 | Low Country Sound - Elektra

CD2,29 €

Pop - Paru le 17 octobre 2018 | Low Country Sound - Elektra

CD12,49 €

Country - Paru le 10 août 2018 | Low Country Sound - Elektra

Quel avenir s’offre à vous, si ce n’est la musique, quand vos parents s’appellent Waylon Jennings et Jessie Colter ? Pour Shooter Jennings, c’est un lourd héritage qu’il porte en lui et avec lequel il est presque impossible de rivaliser. Comme pour Hank Jr, ce fils de a dû trouver sa propre identité musicale. Personnage authentique, passionné d’armes à feu, des icônes outlaw et de ce bon vieux Tennessee, il représente le country-rock sudiste contemporain. Son premier album en 2004, Put the O Back in Country, confirmait son amour pour George Jones. Avec son look de bon redneck, sa voix légèrement nasillarde, ses albums décalés et imparfaits, difficile de ne pas ressentir de tendresse pour le fils de Waylon. Pour son dernier album éponyme, ce fou du country-rock-electronica rend hommage à… Giorgio Moroder ! Oui, le pape du disco célèbre pour sa BO de Midnight Express et revenu récemment en grâce avec l’invitation des Daft Punk sur Random Access Memories. Soutenu par Dave Cobb, Shooter Jennings signe avec Shooter l’album qu’il qualifie comme le plus country de sa carrière. Une ambiance confirmée par les titres Rhinestone Eyes et Do You Love Texas?. © Clara Bismuth/Qobuz
CD2,29 €

Country - Paru le 3 août 2018 | Low Country Sound - Elektra

CD2,29 €

Country - Paru le 20 juillet 2018 | Low Country Sound - Elektra

CD2,29 €

Country - Paru le 15 juin 2018 | Low Country Sound - Elektra

CD2,29 €

Country - Paru le 18 mai 2018 | Low Country Sound - Elektra

HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Country - Paru le 11 mai 2018 | Low Country Sound - Elektra

Hi-Res
Il n’a peut-être pas encore l’aura de Dave Cobb, son cousin producteur, mais Brent Cobb fait déjà bien partie de cette nouvelle vague de grands songwriters authentiques qui trempent leur plume dans la soul sudiste et la country des outlaws Waylon et Willie. Comme ses congénères Chris Stapleton (dont il a assuré de très nombreuses premières parties), Jason Isbell et Sturgill Simpson, pas ou peu d’édulcorants dans la musique de ce trentenaire originaire de Georgie. Tout au long de son troisième album, Brent Cobb raconte ce qu’il connaît le mieux. Ses origines rustiques et campagnardes, le Sud, la vie des gens simples, bref les éléments qui font de ses compositions d’attachantes chansons jamais révolutionnaires mais assez bien troussées pour être fredonnées à tue-tête. Un art de la sincérité que le troubadour barbu propose même régulièrement à ses confrères puisqu’il est aussi l’auteur de titres pour Lee Ann Womack, Luke Bryan, Miranda Lambert et quelques autres. Evidemment, cousin Dave est derrière la console de ce Providence Canyon. Celui qui a baptisé Brent Cobb « le Paul Simon redneck » lui a taillé le son adéquat. Roots comme il faut pour bien mettre en exergue ses guitares qui fleurent bon la poussière. Un son intègre mais jamais poussif ou bodybuildé. Une famille en or que ces Cobb… © Max Dembo/Qobuz
CD13,49 €

Country - Paru le 11 mai 2018 | Low Country Sound - Elektra

Il n’a peut-être pas encore l’aura de Dave Cobb, son cousin producteur, mais Brent Cobb fait déjà bien partie de cette nouvelle vague de grands songwriters authentiques qui trempent leur plume dans la soul sudiste et la country des outlaws Waylon et Willie. Comme ses congénères Chris Stapleton (dont il a assuré de très nombreuses premières parties), Jason Isbell et Sturgill Simpson, pas ou peu d’édulcorants dans la musique de ce trentenaire originaire de Georgie. Tout au long de son troisième album, Brent Cobb raconte ce qu’il connaît le mieux. Ses origines rustiques et campagnardes, le Sud, la vie des gens simples, bref les éléments qui font de ses compositions d’attachantes chansons jamais révolutionnaires mais assez bien troussées pour être fredonnées à tue-tête. Un art de la sincérité que le troubadour barbu propose même régulièrement à ses confrères puisqu’il est aussi l’auteur de titres pour Lee Ann Womack, Luke Bryan, Miranda Lambert et quelques autres. Evidemment, cousin Dave est derrière la console de ce Providence Canyon. Celui qui a baptisé Brent Cobb « le Paul Simon redneck » lui a taillé le son adéquat. Roots comme il faut pour bien mettre en exergue ses guitares qui fleurent bon la poussière. Un son intègre mais jamais poussif ou bodybuildé. Une famille en or que ces Cobb… © Max Dembo/Qobuz
CD2,29 €

Country - Paru le 27 avril 2018 | Low Country Sound - Elektra