Catégories :

Les albums

HI-RES11,99 €
CD8,49 €

Lieder (Allemagne) - Paru le 3 novembre 2014 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - 4F de Télérama - Le Choix de France Musique - 4 étoiles Classica
Voyage d'une âme solitaire, écorchée, crucifiée, dans le plus grand désarroi et sans autre horizon qu'une profonde souffrance pour toute compagnie, tel est le climat glacé de ces 24 lieder du Voyage d'hiver que Matthias Goerne restitue magnifiquement en parfaite complicité avec Christoph Eschenbach. Un grand moment d'intense émotion !
HI-RES11,99 €
CD8,49 €

Mélodies & Lieder - Paru le 25 février 2013 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - Le Choix de France Musique - 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 25 septembre 2012 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - Le Choix de France Musique - Hi-Res Audio
La formule instrumentale du quintette à cordes consistant à rajouter un violoncelle au quatuor classique n'est jamais anodine, que ce soit chez Boccherini, Onslow ou Schubert : créé plusieurs décennies après sa mort, l'opus posthume 163 déroge d'autant moins à la règle qu'aux spécificités du médium instrumental subtilement tiré vers le grave, s'ajoutent une forme tellement maîtrisée, une dimension orchestrale si évidente, une dimension métaphysique si bouleversante que l'oeuvre s'est finalement hissée dans les sommets de la musique de chambre.
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Mélodies & Lieder - Paru le 1 février 2012 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Le Choix de France Musique - Diamant d'Opéra - Hi-Res Audio
Placés sous l’égide du poème de Goethe Willkommen und Abschied (Bienvenue et adieu), les lieder qui composent cet album sont emblématiques du sentiment romantique tel qu’il se manifeste dans l’ensemble de la production schubertienne : le sujet, voyageur en quête d’un sens et d’une unité avec la nature, s’interroge tout au long de sa vie sur lui-même et la place qu’il occupe dans le monde. À ce profond questionnement existentiel, la conscience errante du Wanderer n’entrevoit qu’une seule réponse, baignée de l’atmosphère du Sturm und Drang : “Partout, je suis un étranger.”

Le label

harmonia mundi dans le magazine