Catégories :

Les albums

CD10,99 €

Electro - Paru le 15 février 2019 | Downtown JV

CD14,99 €

Rap - Paru le 8 novembre 2018 | Downtown JV

CD1,99 €

Rap - Paru le 15 décembre 2017 | Downtown JV

CD1,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 15 décembre 2017 | Downtown JV

CD3,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 8 décembre 2017 | Downtown JV

CD1,99 €

Electro - Paru le 6 décembre 2017 | Downtown JV

CD1,99 €

Electro - Paru le 4 décembre 2017 | Downtown JV

CD1,99 €

Electro - Paru le 29 novembre 2017 | Downtown JV

CD1,99 €

Electro - Paru le 27 novembre 2017 | Downtown JV

CD1,99 €

Electro - Paru le 22 novembre 2017 | Downtown JV

CD1,99 €

Electro - Paru le 20 novembre 2017 | Downtown JV

CD1,99 €

Electro - Paru le 10 novembre 2017 | Downtown JV

CD1,99 €

Rap - Paru le 27 octobre 2017 | Downtown JV

CD1,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 27 octobre 2017 | Downtown JV

CD1,99 €

Rap - Paru le 20 octobre 2017 | Downtown JV

HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 13 octobre 2017 | Downtown JV

Hi-Res Livret Distinctions Qobuzissime
Dans la série « du hypster, en veux-tu, en voilà », Lawrence Rothman semble faire figure de champion du monde. Un visage (et une voix) androgyne pour les pages en papier glacé de magazines de mode, une passion pour le transformisme digne de la photographe Cindy Sherman (Rothman change de tête à chaque clip !) et tout plein d’amis triés sur le volet pour lui prêter main forte (Kim Gordon de Sonic Youth, Angel Olsen, Marissa Nadler, Duff McKagan de Guns N’Roses, Stella Mozgawa de Warpaint, Tom Krell alias How To Dress Well, le bassiste Pino Palladino, Kristin Kontrol des Dum Dum Girls…), rien ne manque à l’appel ! Dans les oreilles, Rothman joue au dandy soul/R&B échappé des années 80. On pense à Talk Talk souvent, à David Bowie, Depeche Mode ou Prince parfois et, plus près de nous, à Ariel Pink et How To Dress Well. Mais sous ce vernis clinquant qui fleure bon l’éphémère, son album – le premier – renferme des chansons aux mélodies renversantes. Des compositions portées par une plume cathartique avec laquelle Rothman évoque sa quête personnelle d’une identité qu’il définit comme non-binaire (genderqueer). Ce Californien né à Los Angeles il y a 35 ans et qui dit aimer autant Charles Bukowski que R. Kelly, Tupac Shakur que Leonard Cohen, a signé avec The Book Of Law l’un des disques les plus émouvants de 2017. Un Qobuzissime hautement raffiné. © MZ/Qobuz
CD14,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 13 octobre 2017 | Downtown JV

Livret
Dans la série « du hypster, en veux-tu, en voilà », Lawrence Rothman semble faire figure de champion du monde. Un visage (et une voix) androgyne pour les pages en papier glacé de magazines de mode, une passion pour le transformisme digne de la photographe Cindy Sherman (Rothman change de tête à chaque clip !) et tout plein d’amis triés sur le volet pour lui prêter main forte (Kim Gordon de Sonic Youth, Angel Olsen, Marissa Nadler, Duff McKagan de Guns N’Roses, Stella Mozgawa de Warpaint, Tom Krell alias How To Dress Well, le bassiste Pino Palladino, Kristin Kontrol des Dum Dum Girls…), rien ne manque à l’appel ! Dans les oreilles, Rothman joue au dandy soul/R&B échappé des années 80. On pense à Talk Talk souvent, à David Bowie, Depeche Mode ou Prince parfois et, plus près de nous, à Ariel Pink et How To Dress Well. Mais sous ce vernis clinquant qui fleure bon l’éphémère, son album – le premier – renferme des chansons aux mélodies renversantes. Des compositions portées par une plume cathartique avec laquelle Rothman évoque sa quête personnelle d’une identité qu’il définit comme non-binaire (genderqueer). Ce Californien né à Los Angeles il y a 35 ans et qui dit aimer autant Charles Bukowski que R. Kelly, Tupac Shakur que Leonard Cohen, a signé avec The Book Of Law l’un des disques les plus émouvant de 2017. Un Qobuzissime hautement raffiné. © MZ/Qobuz
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Electro - Paru le 6 octobre 2017 | Downtown JV

Hi-Res
CD14,99 €

Electro - Paru le 6 octobre 2017 | Downtown JV

CD1,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 8 septembre 2017 | Downtown JV