Catégories :

Les albums

CD9,99 €

Musique de chambre - À paraître le 4 septembre 2020 | BIS

Livret
CD9,99 €

Classique - À paraître le 4 septembre 2020 | BIS

Livret
CD19,99 €

Classique - À paraître le 4 septembre 2020 | BIS

Livret
CD9,99 €

Classique - À paraître le 4 septembre 2020 | BIS

Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 7 août 2020 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 7 août 2020 | BIS

Hi-Res Livret
Dernier volume consacré au cycle des symphonies de Johannes Brahms par Thomas Dausgaard et le Swedish Chamber Orchestra. La Symphonie n° 4 en mi mineur, Op. 98 est considérée comme l'une des plus grandes oeuvres du XIXe siècle, sommet absolu du genre de la symphonie après celles de Beethoven. Les motifs récurrents renforcent l'unité de l'oeuvre, notamment dans le Finale où Brahms organise une imposante « Passacaglia », composée de trente variations et une coda, sublime hommage à l'art du contrepoint de J. S. Bach. Cette symphonie est suivie ici de l'Ouverture tragique et des quelques Danses hongroises. © BIS Records
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 7 août 2020 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 7 août 2020 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 3 juillet 2020 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 3 juillet 2020 | BIS

Hi-Res Livret
Aucun amoureux de Vaughan Williams ne saurait manquer un nouvel enregistrement de sa plus grande symphonie, et qui est aussi, au passage, la plus grande symphonie de tout le répertoire anglais. Œuvre à la construction absolument parfaite – il le fallait bien pour justifier la dédicace à Jean Sibelius – la Cinquième Symphonie fut composée entre 1938 et 1943, dans le sillage de la composition du Pilgrim’s Progress, opéra inachevé, dont le compositeur réutilise les thèmes, notamment dans les premier, troisième (la sublime Romanza) et quatrième mouvements. Cette œuvre appartient à la catégorie des œuvres très lyriques et contemplatives du compositeur, toute en distillant des moments d’une grande force dramatique, tels des éclairs de violence ou d’inquiétude. La dédicace à Sibelius peut aussi s’expliquer par des techniques d’écriture parfois proches, comme les trémolos ou les pédales dans les registres graves (notamment dans la première partie de la Romanza), mais le style de Vaughan Williams demeure parfaitement polyphonique, dans la tradition de l’école classique. À la tête du Philharmonia Orchestra, Michael Collins livre une version soignée, mais les discophiles se souviennent tellement des versions si bouleversantes de Sir John Barbirolli (HMV, 1962), Bryden Thomson (Chandos, 1987) ou Vernon Handley (EMI, 1987) ! D’abord clarinettiste, Michael Collins profite de cette première collaboration avec le label BIS en tant que chef d’orchestre pour nous proposer sa version du très pastoral Concerto pour clarinette de Finzi, compositeur dont il avait gravé préalablement pour Chandos les 5 Bagatelles, Op. 23a (2012). Proche de Vaughan Williams, Finzi développe pourtant un style plus néo-classique, qui n’hésite pas à invoquer le fantôme de J. S. Bach, qu’il adorait, à travers des ritournelles souvent très émouvantes. Le Concerto pour clarinette en porte moins la trace que Dies Natalis par exemple, mais personne ne peut oublier cette clarinette à fleur de peau et si sensible, voix d’un monde englouti par la folie du monde, disparu. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 3 juillet 2020 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 3 juillet 2020 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 5 juin 2020 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 5 juin 2020 | BIS

Hi-Res Livret
La Passion selon saint Luc (« Passio et mors Domini nostri Iesu Christi secundum Lucam »), composée en 1966, date de la première manière de Krzysztof Penderecki, qui avait alors 32 ans. Anonymement connu par des millions de spectateurs grâce à sa musique largement utilisée par le cinéma, dans des films tels que L’Exorciste (William Friedkin, 1980), Shining (1980, Stanley Kubrick), État second (Peter Weir, 1993), Shutter Island (Martin Scorsese, 2010) et Twin Peaks (2017), Penderecki est un des compositeurs contemporains les plus couramment joués. Il est trop tôt pour faire le bilan de ce géant de la musique du XXe siècle disparu en 2020, mais certaines œuvres fortes comme cette Passion ou son opéra Les Diables de Loudun ont marqué les esprits et demeurent au répertoire. Atonale de bout en bout et utilisant tous les moyens de l’avant-garde de l’époque, La Passion selon saint Luc conserve aujourd’hui toute sa force d’expression et son grand impact émotionnel. Loin des querelles esthétiques et des commentaires qui l’ont accompagné durant toute sa vie, le compositeur affirmait que son œuvre était authentique, clouant ainsi le bec à ceux qui voulaient le placer dans le clan des avant-gardistes ou dans celui des réactionnaires. Enregistrée en ouverture du Festival de Salzbourg 2018, cette version a d’abord été présentée à Cracovie en présence du compositeur sous la baguette de Kent Nagano à la tête de l’Orchestre symphonique de Montréal et de deux splendides chœurs polonais. Si le compositeur, par ailleurs excellent chef d’orchestre, a dirigé son œuvre plus de 60 fois, il s’est trouvé en complète adéquation avec la présente version, affirmant même qu’elle lui avait fait ressentir « pour la première fois le mystère de la spiritualité et de la foi ». © François Hudry/Qobuz
HI-RES11,99 €14,99 €(20%)
CD7,99 €9,99 €(20%)

Classique - Paru le 5 juin 2020 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 5 juin 2020 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES11,99 €14,99 €(20%)
CD7,99 €9,99 €(20%)

Musique de chambre - Paru le 1 mai 2020 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES23,99 €29,99 €(20%)
CD15,99 €19,99 €(20%)

Classique - Paru le 1 mai 2020 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 mai 2020 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 1 mai 2020 | BIS

Hi-Res Livret

Le label

BIS dans le magazine