Catégories :

Les albums

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 22 septembre 2017 | Aeon

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Au-delà de sa carrière légendaire en tant que fondateur et premier violon du Quatuor Arditti, Irvine Arditti a travaillé sur de nombreux projets solo et reste l’un des plus grands interprètes de la musique de notre temps. Au cours de la dernière décennie, Irvine Arditti a donné les premières mondiales d’une pléthore d’œuvres à grande échelle spécialement écrites pour lui. Son approche du violon contemporain est fascinante. Les œuvres de Salvatore Sciarrino, Elliott Carter, Emmanuel Nunes et Pierre Boulez réunies dans cet album figurent parmi les plus connues du répertoire récent pour violon, à la fois à cause du caractère transcendantal des pièces elles-mêmes et de l’impulsion donnée à la technique violonistique, mais aussi et avant tout pour l’achèvement dans la variété de leur mode expressif. L’interprétation qu’Irvine Arditti en donne dans ce disque est magistrale et déjà une référence en la matière. © Aeon/Outhere
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 18 septembre 2015 | Aeon

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Piano solo - Paru le 2 juin 2015 | Aeon

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica
Si les sonates pour piano de Haydn sont (raisonnablement) connues, on ignore en général que les premières portaient encore les noms de « Divertimento » ou de « Partita ». Ainsi la paternité de Hob.XVI:6 (composée avant 1766) a-t-elle été reconnue par Haydn comme divertimento, tandis que le manuscrit porte l’indication « partita » et d’autres sources de l’époque parlent déjà de sonate. Quant à la XVI:10 (écrite avant 1767), elle est qui sonate, qui divertimento. Autrement dit… c’est à la tête du client, mais force est de constater qu’à cette époque, Haydn emprunte encore des tournures aux formes anciennes, quand bien même dans le cadre d’une architecture qui est déjà celle de la sonate classique en quatre mouvements dont il fixera lui-même les canons au cours des décennies suivantes. En miroir, on pourra entendre ici quelques sonates de Scarlatti, conçues quelques décennies avant celles de Haydn. La filiation est évidente. Au piano, l’Helvétique Olivier Cavé – disciple de Nelson Goerner, Maria Tipo et Aldo Ciccolini – qui s’est déjà taillé un nom considérable et international dans ce répertoire. © SM/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 7 octobre 2014 | Aeon

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique vocale sacrée - Paru le 11 mars 2014 | Aeon

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Un disque contrasté, associant les monodies grégoriennes et l'aube du contrepoint à deux créations du XXIe siècle. En l’an 1043, le jour de Pâques, le roi Edouard le Confesseur est couronné en la cathédrale de Winchester. "Music for a King" évoque cet événement au fil de chants grégoriens et contrepoints à deux voix centrés sur le temps pascal et se concluant par d’hypnotiques laudes royales. Après s’être aventuré vers la Renaissance avec les polyphonies à trois voix de Gilles Binchois, Discantus remonte ici le temps à la rencontre d’un manuscrit emblématique : le tropaire de Winchester et ses chants «organisés», témoins de la polyphonie naissante.Deux créations, commandes de l’ensemble, de Pierre Chépélov (né en 1979) et de Joel Rust (né en 1989), y trouvent naturellement leur place, métaphore de la rencontre entre la pierre romane et le vitrail : l’un éclaire et illumine l’autre à presque mille ans de distance. Ces deux compositions sont écrites sur des extraits de "La consolation de Philosophie", de Boèce, philosophe dont la pensée rayonne sur tout le Moyen Âge.
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 23 octobre 2012 | Aeon

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 28 août 2012 | Aeon

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
L’œuvre de Johannes Ockeghem a influencé, voire directement inspiré un nombre considérable de musiciens, contemporains ou immédiats successeurs du maître tourangeau. Beaucoup de ces compositeurs de talent prirent comme modèle une de ses œuvres, laissant ainsi des témoignages éloquents de l’admiration qu’ils lui portaient. Tous lui ont rendu visite et ont contribué à populariser son image de “père bienveillant” de cette caste étonnante de musiciens-chanteurs compositeurs. La mort d’Ockeghem, en 1497 à un âge bien respectable, a fortement ému cette brillante génération assurant la transition entre Moyen Âge et Renaissance et bien sûr donné lieu à la création de bouleversantes musiques. Quatre motets d’une grande variété stylistique, une messe polyphonique complète et un extraordinaire poème de déploration font revivre l’émouvant hommage des collègues et amis de Johannes Ockeghem. Ces œuvres représentent l’apogée du contrepoint franco-flamand et illustrent le glissement insensible qui s’est effectué entre Moyen Âge et Renaissance, grâce à ces musiques sublimes et sublimées par la disparition du grand maître. Elles sont ici chantées comme la tradition le voulait dans les grandes cathédrales ou collégiales : a cappella, à un ou deux chanteurs par partie selon les œuvres.
CD5,99 €

Classique - Paru le 4 juin 2012 | Aeon

CD5,99 €

Classique - Paru le 4 juin 2012 | Aeon

CD5,99 €

Classique - Paru le 21 mai 2012 | Aeon

CD5,99 €

Classique - Paru le 21 mai 2012 | Aeon

CD6,99 €

Classique - Paru le 9 avril 2012 | Aeon

CD9,99 €

Classique - Paru le 20 février 2012 | Aeon

CD6,99 €

Classique - Paru le 6 février 2012 | Aeon

Le label

Aeon dans le magazine
  • Merci Philippe Muller !
    Merci Philippe Muller ! Le Théâtre des Champs-Elysées accueille les prestigieux élèves du grand professeur Philippe Muller le 2 avril à 20h pour une soirée exclusivement dédiée au violoncelle français.