Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD14,49 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 9 novembre 2012 | deutsche harmonia mundi

Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - 4 étoiles Classica
Chanteuse soprano italienne du XVIIIème siècle, Faustina Bordoni était la femme du compositeur allemand Johann Adolph Hasse que Vivica Genaux avait placé avec Haendel au menu d'un récital d'arias précédent. Cette fois, après avoir mis en lumière les airs du castrat Farinelli, la mezzo-soprano américaine installée à Venise rend hommage à celle qui fut sa plus célèbre concurrente.Célébrée en son temps pour son timbre unique autant que pour sa beauté physique, la Vénitienne Faustina Bordoni (1697-1781) s'est fait l'interprète d'opéras représentés de Naples à Munich en passant par Vienne et a grandement fait pour populariser les oeuvres de son mari (« Padre Ingiusto » ou « Qual di voi...Piange Quel Fonte » figurent dans le présent recueil) et d'autres compositeurs tels Haendel (« Lusinghe Piu Care » tiré de l'opéra Alessandro) et surtout Vivaldi. Que ce soit à travers Farnace (« Quel Usignuolo ») ou d'autres morceaux non retenu, le « prêtre roux » fut abondamment représenté par celle qui, le 6 juin 1727 à Londres, en vint aux mains contre sa rivale Francesca Cuzzoni.Accompagnée par l'orchestre de la Capella Gabetta dirigée par son créateur Andreas Gabetta, Vivica Genaux fait revivre à merveille ces airs baroques empreints de légèreté comme de gravité. Un constant ravissement procuré par le splenide timbre colorature de la mezzo-soprano américaine parcourt ce récital mettant à l'honneur une figure historique et trop peu connue de l'histoire de l'opéra. © Loïc Picaud / Music-Story
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 11 mars 2011 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Airs de Broschi, Giacomelli, Galuppi, Porpora, Hasse / Vivica Genaux, mezzo-soprano - Akademie für Alte Musik Berlin - René Jacobs, direction
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 20 juillet 2018 | Sony Classical

Hi-Res Livret
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Extraits d'opéra - Paru le 7 juin 2019 | deutsche harmonia mundi

Hi-Res Livret
Voilà un projet discographique qui ne laissera personne indifférent. Alors que de beaux esprits se battent autour de la « théorie du genre », la cantatrice Vivica Genaux, le contre-ténor Lawrence Zazzo et le chef fondateur du Lautten Compagney de Berlin, Wolfgang Katschner viennent fort à propos nous rappeler que l’opéra baroque offrait le spectacle permanent de la confusion des genres, des sexes et des sens. Sur la scène de l’opéra aux XVIIe et XVIIIe siècles, les femmes étaient souvent des hommes et les hommes, surtout des castrats, étaient des femmes. C’est cette confusion génératrice de tant de chefs-d’œuvre redevenus aujourd’hui à la mode qui est illustrée dans ce double album consacré à des airs et des duos d’opéras baroques de Haendel, Hasse, Galuppi, Vivaldi, Wagenseil, Lampugnani, Porpora et Traetta. Vivica Genaux est tour à tour « primo uomo » ou « prima donna » au même titre que Lawrence Zazzo avec lequel elle échange ses rôles. Elle brille ainsi en Roi de Perse alors qu’il assume le rôle de l’épouse de Serse. Cet album, qui pourrait s’appeler « Vivica et le grand Zazzo », au-delà du délire baroque qu’il nous apporte, nous rappelle que le théâtre n’a jamais assigné un rôle précis à chaque sexe, mais qu’il est au contraire un espace de liberté et de créativité. © François Hudry/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 11 juillet 2014 | Sony Classical

Hi-Res Livret
Amies dans la vie, rivales sur scène ?...Ou sur un ring qui n'est pas celui de Wagner mais celui de la boxe comme le suggère la pochette. Dos à dos, vêtues de costumes d'époque et munies de gants de boxe, la mezzo-soprano américaine Vivica Genaux et la soprano allemande Simone Kermes s'affrontent dans un rare duel de vocalises, sur des airs peu courants, voire inédits, du XVIIIème siècle. En quinze pièces partagées, Rival Queens retrace par leurs titres de gloire la rivalité qui opposait jadis Francesca Cuzzoni (interprétée par Mme Kermes) et Faustina Bordoni (Mme Genaux). Une mésentente qui tourna au pugilat un jour de juin 1727, au Théâtre Haymarket de Londres.Tour à tour ou ensemble donc, les deux divas de l'opéra baroque creusent leurs différences dans des arias oubliées ou inconnues, issues de partitions guère jouées depuis lurette et, pour la plupart, jamais enregistrées. Et c'est à un récital autant précieux que savoureux qu'elles convient, accompagnées par la Cappella Gabetta placée sous la baguette du chef Andrés Gabetta. Au programme de l'Allemande, qui ouvre le bal avec un air de La Clemenza di Tito de Giuseppe Arena, des pages de Geminiano Giacomelli (Scipione in Cartagine nuova), Nicola Antonio Porpora (le virtuose « Nabil onda » d'Adelaide avec un monumental contre ut final, passé de justesse), Giovanni Bononcini (Astaniatte) et Leonardo Leo (Ciro riconosciuto). Des exercices pyrotechniques éblouissants.Vivica Genaux n'est pas en reste dans ses performances signées Johann Adolf Hasse (Issipile), Leonardo Vinci (Ifigenia in Tauride), Domenico Natale Sarro et Attilio Aresti (deux passages du Lucio Vero de chacun des compositeurs) et Antonio Pollarolo (Lucio Papirio dittatore). En outre, chacune interprète son air inédit de l'Astianatte de Giovanni Bononcini (« Se mai piu saro geloso » pour la première et « Svenalo, traditor! » pour la seconde). Enfin, elles se retrouvent lors de duos / duels sur un air de Cleofide et Artaserse (« Tu vuoi ch'io viva o cara ») de Hasse et Arianna in Naxo de Porpora. Au final, il en résulte de belles découvertes et un régal de voix au sommet. © Loïc Picaud / Music-Story
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 octobre 2015 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Extraits d'opéra - Paru le 7 juin 2019 | deutsche harmonia mundi

Hi-Res Livret
Voilà un projet discographique qui ne laissera personne indifférent. Alors que de beaux esprits se battent autour de la « théorie du genre », la cantatrice Vivica Genaux, le contre-ténor Lawrence Zazzo et le chef fondateur du Lautten Compagney de Berlin, Wolfgang Katschner viennent fort à propos nous rappeler que l’opéra baroque offrait le spectacle permanent de la confusion des genres, des sexes et des sens. Sur la scène de l’opéra aux XVIIe et XVIIIe siècles, les femmes étaient souvent des hommes et les hommes, surtout des castrats, étaient des femmes. C’est cette confusion génératrice de tant de chefs-d’œuvre redevenus aujourd’hui à la mode qui est illustrée dans ce double album consacré à des airs et des duos d’opéras baroques de Haendel, Hasse, Galuppi, Vivaldi, Wagenseil, Lampugnani, Porpora et Traetta. Vivica Genaux est tour à tour « primo uomo » ou « prima donna » au même titre que Lawrence Zazzo avec lequel elle échange ses rôles. Elle brille ainsi en Roi de Perse alors qu’il assume le rôle de l’épouse de Serse. Cet album, qui pourrait s’appeler « Vivica et le grand Zazzo », au-delà du délire baroque qu’il nous apporte, nous rappelle que le théâtre n’a jamais assigné un rôle précis à chaque sexe, mais qu’il est au contraire un espace de liberté et de créativité. © François Hudry/Qobuz
CD12,49 €

Classique - Paru le 5 septembre 2011 | Warner Classics

HI-RES2,99 €
CD2,49 €

Classique - Paru le 6 juillet 2018 | Sony Classical

Hi-Res
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 septembre 2003 | Warner Classics

HI-RES2,99 €
CD2,49 €

Classique - Paru le 29 juin 2018 | Sony Classical

Hi-Res
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 octobre 2015 | Decca Music Group Ltd.

Livret

L'interprète

Vivica Genaux dans le magazine