Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
CD16,99 €

Bandes originales de films - Paru le 6 juin 1994 | EastWest U.K.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
A partir de :
CD14,49 €

Rock progressif - Paru le 1 janvier 1990 | Windham Hill Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 25 janvier 2019 | Decca (UMO) (Classics)

Hi-Res
En enchaînant pas moins de 17 titres calmes et poétiques, ce Nocturne ressemble à une longue odyssée dans laquelle Vangelis/Ulysse reviendrait sur son île de prédilection : des terres où seule la mélodie à l’état pur dicterait sa loi. Parmi ces phrases amples jouées au piano par l’intéressé, on trouve quelques airs déjà connus, tels que les thèmes cultissimes de la BO de Blade Runner de Ridley Scott, et celui, non moins célèbre, de Chariots of Fire. Dépouillée de son habituelle rythmique conquérante, et pourvue désormais d’un tempo lento, cette dernière mélodie acquiert ici une sérénité totale, comme si le compositeur voulait mettre un point final paisible au périple d’un air qui a fait le tour du monde durant quarante ans. Sans doute (un peu) moins connues, la BO du documentaire L’Apocalypse des animaux et celle de 1492: Conquest of Paradise parachèvent ce court panorama d’une carrière souvent couronnée de succès dans les salles.Les autres morceaux de l’album sont originaux et ils sont, d’après Vangelis lui-même, placés sous le signe « de la science, de l’histoire et des explorations ». Malgré cette inspiration qu’on qualifierait au premier abord de rationnelle, c’est l’onirisme le plus total qui semble régir des pistes comme To a friend, Sweet Nostalgia ou bien le splendide Early Years. Ajoutons que le piano du musicien est entouré d’un halo synthétique continuel, ce qui donne à l’album l’aspect d’un vaisseau naviguant sans heurts sur une mer vaporeuse. Pour Vangelis, la science et le rêve marchent main dans la main, et c’est cette réunion parfaite qui rend ce Nocturne si fascinant, voire hypnotisant. ©Nicolas Magenham/Qobuz
A partir de :
CD16,99 €

Pop - Paru le 22 septembre 1992 | Rhino

Drôle de coïncidence pour le moins appropriée : le nom du label américain est Atlantic. Cet album rassemble la musique composée par Vangelis pour le long-métrage du même nom, un des deux films racontant l’histoire de Christophe Colomb et ses aventures associées à la découverte de l'Amérique. Heureusement pour les fans de longue date de Vangelis, celui-ci semble avoir décidé de revenir à certains des éléments musicaux qui avaient fait de Heaven and Hell un album spectaculaire : des structures et des sons gothiques pesants et monumentaux, des chœurs vastes et sombres qui évoquent des hymnes de moines, une musique grandiose et passionnante qui efface toute crainte de grandiloquence excessive. À l’instar de nombreux albums de Vangelis, celui-ci est excellent pour la détente et la rêverie créatrice. © Steve Leggett /TiVo
A partir de :
CD97,99 €

New Age - Paru le 26 août 2016 | UMC (Universal Music Catalogue)

A partir de :
CD14,99 €

Bandes originales de films - Paru le 14 mars 1981 | UMC (Universal Music Catalogue)

A partir de :
CD14,99 €

Classique - Paru le 23 septembre 2016 | Decca (UMO) (Classics)

Futuriste au possible, la musique de Vangelis a souvent dégagée des sensations extra-terrestres. En 1976, le compositeur grec avait d’ailleurs intitulé l’un de ses albums Albedo 0.39, titre renvoyant à l'albédo, le pouvoir réfléchissant d'une surface dans l'espace (0,39 correspond à celui de la Terre). En 1993, ce maître des synthés était aussi l’auteur de Mythodea — Music for the NASA Mission: 2001 Mars Odyssey. Quant à sa discographie, elle comprend également une célèbre bande originale de film se déroulant dans les cieux et même par-delà : Blade Runner. Avec Rosetta, le décollage loin du plancher des vaches est une réalité, cet album étant dédié à la mission spatiale du même nom, lancée en 2004 par l'Agence Spatiale Européenne (ESA) et dont l'objectif principal était de recueillir des données sur la composition du noyau de la comète 67P Churyumov-Gerasimenko et sur son comportement à l'approche du Soleil. Bien avant son achèvement le 30 septembre 2016, la sonde spatiale a largement atteint ses objectifs et fait des découvertes inédites sur la structure et la composition de la comète… A l’origine de ce disque, une conversation en 2014 entre Vangelis et l’astronaute André Kuipers. Assez intense pour pousser Vangelis à signer une partition qui s’inscrit dans son style ample et mélodique. © CM/Qobuz
A partir de :
CD14,99 €

Classique - Paru le 25 janvier 2019 | Decca (UMO) (Classics)

En enchaînant pas moins de 17 titres calmes et poétiques, ce Nocturne ressemble à une longue odyssée dans laquelle Vangelis/Ulysse reviendrait sur son île de prédilection : des terres où seule la mélodie à l’état pur dicterait sa loi. Parmi ces phrases amples jouées au piano par l’intéressé, on trouve quelques airs déjà connus, tels que les thèmes cultissimes de la BO de Blade Runner de Ridley Scott, et celui, non moins célèbre, de Chariots of Fire. Dépouillée de son habituelle rythmique conquérante, et pourvue désormais d’un tempo lento, cette dernière mélodie acquiert ici une sérénité totale, comme si le compositeur voulait mettre un point final paisible au périple d’un air qui a fait le tour du monde durant quarante ans. Sans doute (un peu) moins connues, la BO du documentaire L’Apocalypse des animaux et celle de 1492: Conquest of Paradise parachèvent ce court panorama d’une carrière souvent couronnée de succès dans les salles.Les autres morceaux de l’album sont originaux et ils sont, d’après Vangelis lui-même, placés sous le signe « de la science, de l’histoire et des explorations ». Malgré cette inspiration qu’on qualifierait au premier abord de rationnelle, c’est l’onirisme le plus total qui semble régir des pistes comme To a friend, Sweet Nostalgia ou bien le splendide Early Years. Ajoutons que le piano du musicien est entouré d’un halo synthétique continuel, ce qui donne à l’album l’aspect d’un vaisseau naviguant sans heurts sur une mer vaporeuse. Pour Vangelis, la science et le rêve marchent main dans la main, et c’est cette réunion parfaite qui rend ce Nocturne si fascinant, voire hypnotisant. ©Nicolas Magenham/Qobuz
A partir de :
CD9,99 €

Pop - Paru le 28 octobre 1996 | Rhino

A partir de :
CD10,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1983 | UMC (Universal Music Catalogue)

A partir de :
CD10,99 €

Bandes originales de films - Paru le 1 janvier 1973 | UMC (Universal Music Catalogue)

A partir de :
CD11,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 1990 | Rhino

A partir de :
CD14,49 €

Classique - Paru le 18 octobre 1988 | Arista

A partir de :
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 1 janvier 1976 | Windham Hill Records

Albedo 0.39 represents some of Vangelis' most fascinating material from the early portion of his career. Using transforming tonal washes and lengthy runs of calm but effective synthesizer passages, Vangelis tackles the wonder and allure of the galaxy and its planetary bodies, making for an entertaining display of his keyboard expertise. Likened to Heaven and Hell (but with shorter passages) and to Spiral, the album that followed Albedo 0.39, the tracks are mesmerizing trips of assorted rhythms that include elements of jazz and mild rock, adding some welcomed differentiation to the nine pieces. The title track includes narrated statistics about planetary distances and such behind a forwarding voyage of tempered notes, making for one of Vangelis' most novel compositions. Along with "Albedo 0.39," the two parts of "Nucleogenesis" are among the strongest cuts that keep his cosmic theme from deviating, while the livelier "Pulstar" involves some impressive instrumental range and electronic buoyancy. Even in shortened form, his distinct pastiches are quite compelling, and the stretches of notes and rhythms don't become weary or monotonous at any point of the album. Vangelis' intention of conjuring up the vastness and immensity of space is soundly accomplished, and for the remainder of his career he employed the same type of atmospheric sketching (taking advantage of technological advancements in the area of synthesized music, of course) for numerous soundtracks and other conceptual works. © Mike DeGagne /TiVo
A partir de :
CD16,99 €

Pop - Paru le 23 juillet 2012 | Rhino

A partir de :
CD13,99 €

Bandes originales de films - Paru le 1 janvier 2012 | Decca (UMO)

A partir de :
CD10,99 €

Bandes originales de films - Paru le 1 janvier 1979 | UMC (Universal Music Catalogue)

A partir de :
CD11,49 €

Pop - Paru le 19 février 1996 | Rhino

A partir de :
CD14,49 €

Classique - Paru le 12 février 1991 | Windham Hill Records

A partir de :
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1979 | UMC (Universal Music Catalogue)