Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Deutsche Grammophon Classics

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Archiv Produktion

Livret Distinctions 5 de Diapason
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 3 avril 2020 | Signum Records

Hi-Res
On sait que les Leçons de ténèbres étaient un genre musical liturgique et mondain très en vogue en France sous le règne de Louis XIV ; elles disparaîtront d’ailleurs avec la mort du souverain. Le souvenir et est resté cependant très vivace jusqu’à nos jours. Chantées au cours des trois veillées des Offices des Ténèbres de la Semaine Sainte, les Leçons, en principe au nombre de neuf, utilisaient des textes spécifiques des Lamentations de Jérémie, accompagnées d’un cérémonial dramatique destiné à frapper les esprits qui se terminait par l’extinction progressive des bougies symbolisant la solitude du Christ abandonné par les apôtres. François Couperin composa vraisemblablement neuf leçons dont les deux tiers sont aujourd’hui perdus. Elles restent la référence en la matière et ont été imitées par de nombreux compositeurs dans tout le royaume. Cette tradition française était toutefois précédée depuis longtemps par l’Italie, notamment avec les Tenebrae Responsories, sommet de l’œuvre de Gesualdo. La confrontation de ces deux compositeurs proposée par Nigel Short et l’ensemble Tenebrae est proprement fascinante. Cent années séparent la musique torturée et maniériste de Gesualdo des lignes vocales douces et profondes de Couperin. Deux styles, deux époques et deux perceptions culturelles diamétralement différentes d’appréhender le mystère christique, mais qui se rejoignent par la force presque hypnotique de leur contenu musical. © François Hudry/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD10,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 3 octobre 2006 | Signum Records

Hi-Res Livret
Tavener : Song for Athene, The Lamb - Ireland : Ex ore innocentium - Rachmaninov : Hymn to the Cherubim - Sheremetiev : Now ye heavenly powers - Britten : Hymn to St Cecilia - Lukaszewski : Ave Maria - Lotti : part Crucifixus - Allegri : Miserere - Kodály : Esti Dal - Trad. arr. Nigel Short : The Dying Soldier - Holst : Psaume 148... / Tenebrae, dir. Nigel Short
HI-RES12,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 2 septembre 2013 | Signum Records

Hi-Res Livret
HI-RES8,49 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 1 juin 2018 | Signum Records

Hi-Res Livret
Même s’il a écrit une bonne douzaine d’œuvres orchestrales et autant de pièces de musique de chambre, le compositeur polonais Pawel Łukaszewski (né en 1968) s’est surtout taillé un énorme nom international dans le domaine de la musique chorale. À l’occasion de son cinquantième anniversaire, le chœur Tenebrae et son chef Nigel Short ont décidé de l’honorer d’un bel enregistrement de quelques-unes de ses œuvres chorales les plus saillantes. L’aspect sacré reste primordial dans ce répertoire, avec le psaume Cantate Domino, les Béatitudes ou les Répons des ténèbres, mais on y trouve également des Sonnets de Shakespeare. Le lien organique se fait naturellement avec ses grands prédécesseurs polonais que sont Lutosławski et Penderecki, mais aussi Górecki et même, un peu plus au nord-est, l’Estonien Pärt - autrement dit, tout une part de l’avant-garde sérielle des années 1970 n’a aucune prise sur la musique de Łukaszewski. Disons qu’il crée constamment sa propre vision d’un modernisme qui ne refuse pas l’ancrage dans le plus ancien, jusques et y compris dans l’écriture polyphonique de la Renaissance, mais avec une conception harmonique réactualisée. © SM/Qobuz
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 6 janvier 2014 | Bene Arte

Hi-Res Livret
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 31 juillet 2015 | Signum Records

Hi-Res Livret
HI-RES12,49 €
CD8,49 €

Classique - Paru le 21 juin 2005 | Signum Records

Hi-Res Livret
Vêpres - Tebe poyem / Frances Jellard, alto - Paul Badley, ténor - Tenebrae, dir. Nigel Short
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 19 octobre 2018 | Signum Records

Hi-Res Livret
L’œuvre qui donne son titre à l’album, A Walk With Ivor Gurney (« Une promenade avec Ivor Gurney ») de Judith Bingham (née en 1952) est donnée en première mondiale discographique, tandis que le reste de ce programme très british tourne autour de Vaughan Williams, Herbert Howells et bien sûr Gurney. Après une ouverture en beauté avec la magique Fantaisie sur un thème de Tallis de Vaughan Williams, on se retrouve rapidement chez Gurney, un musicien aussi profond que sombre – il semble qu’il souffrit toute sa (courte) vie de trouble maniaco-dépressif, à telle enseigne qu’il passa ses quinze dernières années dans un institut psychiatrique, sans plus rien écrire. Sans doute un psychanalyste saurait-il déceler dans cette superbe musique les signes cliniques idoines, mais pour l’auditeur lambda tel que votre serviteur, il s’agit tout simplement d’œuvres merveilleuses, que l’on n’entend hélas que bien trop rarement. Les Songs, orchestrés par Howells ou Finzi, sont chantés par la somptueuse Sarah Connolly. Et c’est à nouveau avec Vaughan Williams, qui fut d’ailleurs le maître de Gurney que se referme ce bien bel album signé de l’ensemble Tenebrae et de l’Aurora Orchestra ; on entendra surtout l’extraordinaire Oxford Elegy, pour chœur, cordes et récitant (ici la voix de Simon Callow), quelque vingt-deux mémorables minutes de beauté tombée du ciel. © SM/Qobuz
CD9,99 €

Musiques de Noël - Paru le 1 novembre 2009 | Signum Records

Livret
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 29 septembre 2014 | Signum Records

Hi-Res Livret
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 2 février 2018 | Signum Records

Hi-Res Livret
Le terme de « symphonique » pour cet album est à prendre avec un grain de sel, car considérez : la Symphonie de psaumes (1930) de Stravinski fait appel à un très ample orchestre de vents, avec seulement quelques violoncelles et contrebasses, harpe et piano, sans violons ni altos ; Friede auf Erden (1907) de Schönberg est donné ici dans sa version originale pour chœur a capella ; les Chichester Psalms (1965) de Bernstein n’utilisent que trois trompettes et trois trombones en plus des cordes et un arsenal assez broadwayien de percussions. Seul le (rare et magnifique) Psaume 23 de Zemlinsky, composé en 1910, utilise un orchestre à peu près « normal » pour son époque. L’honneur symphonique de l’album est sauf ! On notera que le très spectaculaire et si émouvant Friede auf Erden de Schönberg est son dernier grand ouvrage raisonnablement tonal, un chef-d’œuvre dont les penchants vers l’atonalité – raisonnée, jamais recherchée en tant que telle – portent une considérable teinte expressionniste. Le BBC Symphony Orchestra accompagne avec délectation le phénoménal chœur Tenebrae, le tout sous la direction de son chef Nigel Short. © SM/Qobuz
CD9,99 €

Classique - Paru le 21 juin 2005 | Signum Records

Livret
CD9,99 €

Classique - Paru le 21 juin 2005 | Signum Records

Livret
Œuvres pour chœur & orgue / Jonathan Dove : Seek him that maketh the seven stars - Francis Pott : The souls of the righteous...- Giles Swayne : Magnificat - John Tavener : Mother and child - etc./ Tenebrae, dir. Nigel Short - Jeremy Filsell, orgue
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 4 mars 2020 | Signum Records

Hi-Res
CD9,99 €

Classique - Paru le 8 mai 2006 | Signum Records

Livret
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 25 mai 2018 | Signum Records

Hi-Res
CD9,99 €

Musiques de Noël - Paru le 21 juin 2005 | Signum Records

Livret
"The Dream of Herod" / Musique pour choeurs, divers compositeurs : Music for Advent, Tribute to Mothere & Child, Music for Christmas, The Dream of Herod / Tenebrae, dir. Nigel Short
CD2,49 €

Classique - Paru le 31 janvier 2011 | The Sound Corporation