Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 15 mai 2020 | Sony Classical

Hi-Res Livret
Avec ce troisième volet consacré cette fois aux œuvres religieuses, Ivor Bolton et son Orchestre symphonique de Bâle poursuivent l’exploration de la musique de Fauré. Organiste de l’église de la Madeleine à Paris, Fauré n’était pourtant pas croyant et laisse peu d’œuvres religieuses. Si le Requiem, présenté en plat de résistance de cet album, n’a pas connu d’oubli, la Messe des pêcheurs de Villerville est en revanche un véritable petit bijou simple et populaire à découvrir. Fruit de l’amitié qui le liait à André Messager, cette Messe a été composée à quatre mains dans ce petit village de pêcheurs de la côte normande entre Trouville et Honfleur, où les deux compositeurs se trouvaient en vacances. Après le succès de la première audition de la version originale pour chœur de femmes, harmonium et violon, Messager orchestra les quatre premières parties de cette messe et Fauré la dernière. Elle paraîtra enfin en 1907, mutilée et modifiée, sous le nom de Messe basse, mais c’est bien la version première que nous offrent ici Ivor Bolton avec ses chanteuses et ses musiciens. « Très honorable ». Telle est la mention reçue par un Fauré de 18 ans lors du concours de composition de l’école Niedermeyer de Paris lorsqu’il y présente ce magnifique Psaume « Super flumina Babylonis ». Il obtiendra le premier prix l’année suivante avec le Cantique de Jean Racine dédié à César Franck et moins oublié aujourd’hui par la postérité. Cet album propose aussi la rare Passion, prologue pour le mystère en deux chants et dix parties d’Edmond Haraucourt qui fut créé en 1890 mais… sans la musique de Fauré. © François Hudry/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 17 mai 2019 | Sony Classical

Hi-Res Livret
Après un premier album consacré à de rares musiques de scène composées par Gabriel Fauré, voilà qu’Ivor Bolton et son Orchestre Symphonique de Bâle poursuivent l’exploration de la musique de Fauré qui n’aura désormais plus guère de secrets pour eux. On retrouve dans cet enregistrement la luminosité de l’orchestre helvétique dans quelques pages concertantes du compositeur français, sa Berceuse et la Romance pour violon et orchestre, la célèbre Elégie pour violoncelle et la Ballade pour piano et orchestre. Respectivement premier violon et premier violoncelle solos de l’orchestre bâlois, Axel Schacher et Antoine Lederlin sont également membres du Quatuor Belcea. Quant au pianiste suisse Oliver Schnyder, il poursuit une carrière internationale en tant que soliste et chambriste, en particulier avec le Oliver Schnyder Trio qu’il a fondé en 2012 à Zurich. Le reste de l’album est consacré à la limpide suite d’orchestre Masques et bergamasques et à la célèbre Pavane Op. 50 dans sa version purement instrumentale. La véritable découverte de cet enregistrement est l’extrait d’une Symphonie en fa majeur que Fauré n’a pas désiré faire figurer dans son catalogue. Longtemps connu dans une transcription pour piano à quatre mains, cet « allegro » a été enregistré grâce à la nouvelle édition des œuvres de Fauré par l’éditeur allemand Bärenreiter, comme d’ailleurs l’ensemble du disque, réalisé d’après les dernières recherches musicologiques. © François Hudry/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 15 mai 2020 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 10 avril 2020 | Sony Classical

Hi-Res
Avec ce troisième volet consacré cette fois aux œuvres religieuses, Ivor Bolton et son Orchestre symphonique de Bâle poursuivent l’exploration de la musique de Fauré. Organiste de l’église de la Madeleine à Paris, Fauré n’était pourtant pas croyant et laisse peu d’œuvres religieuses. Si le Requiem, présenté en plat de résistance de cet album, n’a pas connu d’oubli, la Messe des pêcheurs de Villerville est en revanche un véritable petit bijou simple et populaire à découvrir. Fruit de l’amitié qui le liait à André Messager, cette Messe a été composée à quatre mains dans ce petit village de pêcheurs de la côte normande entre Trouville et Honfleur, où les deux compositeurs se trouvaient en vacances. Après le succès de la première audition de la version originale pour chœur de femmes, harmonium et violon, Messager orchestra les quatre premières parties de cette messe et Fauré la dernière. Elle paraîtra enfin en 1907, mutilée et modifiée, sous le nom de Messe basse, mais c’est bien la version première que nous offrent ici Ivor Bolton avec ses chanteuses et ses musiciens. « Très honorable ». Telle est la mention reçue par un Fauré de 18 ans lors du concours de composition de l’école Niedermeyer de Paris lorsqu’il y présente ce magnifique Psaume « Super flumina Babylonis ». Il obtiendra le premier prix l’année suivante avec le Cantique de Jean Racine dédié à César Franck et moins oublié aujourd’hui par la postérité. Cet album propose aussi la rare Passion, prologue pour le mystère en deux chants et six parties d’Edmond Haraucourt qui fut créé en 1890 mais… sans la musique de Fauré. © François Hudry/Qobuz
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Classique - Paru le 22 novembre 2019 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 5 août 2016 | Sinfonieorchester Basel

Hi-Res Livret
CD9,99 €

Classique - Paru le 3 novembre 2017 | Tudor

HI-RES2,99 €
CD2,49 €

Classique - Paru le 10 mai 2019 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,49 €

Classique - Paru le 3 août 2018 | Sony Classical

Hi-Res
CD14,99 €

Classique - Paru le 11 mars 2016 | Sinfonieorchester Basel

Livret
CD14,99 €

Classique - Paru le 13 février 2014 | Musiques Suisses

CD9,99 €

Classique - Paru le 4 novembre 2014 | Sinfonieorchester Basel

HI-RES2,99 €
CD2,49 €

Classique - Paru le 1 novembre 2019 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,49 €

Classique - Paru le 26 avril 2019 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,49 €

Classique - Paru le 8 mai 2020 | Sony Classical

Hi-Res