Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 15 juin 1999 | Columbia - Legacy

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
CD18,99 €

Pop/Rock - Paru le 18 février 2011 | Columbia - Legacy

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 29 avril 1981 | Columbia

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 6 septembre 1983 | Columbia

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 14 avril 1987 | Epic

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Rock - Paru le 7 juin 2019 | Concord Records

Hi-Res
Un demi-siècle exactement après ses débuts, et sa brillante intervention au festival de Woodstock qui le révéla, Santana louche une nouvelle fois vers l’Afrique. La source originelle de bien des musiques. Rappelons que le blues vient du chant des esclaves et qu’il est à la base du jazz, du rock et de la soul, entre autres. Produit par Rick Rubin, cet album a été enregistré presque entièrement dans des conditions du direct, sans retouche et sans filet, un exercice qu’il apprécie tout particulièrement. N’oublions pas que l’homme aime l’improvisation et que sa virtuosité lui permet toutes les audaces. Avec la chanteuse Buika, mais également sa femme Cindy Blackman à la batterie, Santana parvient comme toujours à fusionner le jazz qu’il affectionne aux rythmes latins et réflexes rock qui l’habitent. Le titre premier d'Africa Speaks est une parfaite introduction à cette célébration de sonorités que l’on imagine sorties directement de la nuit des temps. La voix est plus parlée que chantée, elle s’adresse à l’horizon qui n’hésite jamais à lui répondre grâce à ce groupe de choristes. Mais l’ensemble se fait soudain plus funky sur les titres Oy Este Mi Canto ou encore Yo Me Lo Merezco. Et carrément torride sur le tropical Breaking Down the Door aux cuivres qui fanfaronnent, rappelant que de l’Afrique au continent sud-américain, il n’y a que quelques bateaux à emprunter. Si l’idée générale est de rappeler que le rock mais aussi la soul, le blues, le jazz ne sont que des enfants des musiques africaines, l’évidence est drôlement amenée. Tout se marie si bien, tout se mélange si bien, que oui, nous sommes tous frères, et autant en profiter pour se laisser emporter par la chaleur communicative de cet opus. © Christian Eudeline/Qobuz
HI-RES19,99 €
CD17,49 €

Rock - Paru le 1 octobre 1977 | Columbia - Legacy

Hi-Res
Avec ce double album qui parait en octobre 1977, Carlos Santana mélange enregistrements live et studio avec notamment une étonnante reprise du génial She’s Not There des Zombies qui grimpera au sommet des charts. Surtout, le virtuose de la guitare mélange ici tout ce qu’il sait faire : des rythmes latinos, du rock teinté de blues et du jazz fusion. Des styles qui font alors son succès dans cet alliage inédit. Côté chansons, le mélange est aussi de mise avec des titres de toutes ses périodes : Black Magic Woman, Soul Sacrifice, Europa… En cette fin des années 70, Santana est alors une star qui a su charmer le public rock mais aussi le jeune public jazz. Mention spéciale aux deux percussionnistes José "Chepito" Areas (pour les titres live) et Pete Escovedo (pour les titres studio) qui enflamment ce Moonflower d’un bout à l’autre. © CM/Qobuz
CD18,99 €

Pop/Rock - Paru le 22 octobre 2002 | Columbia - Legacy

HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Pop - Paru le 9 juillet 2014 | Columbia - Legacy

Hi-Res
CD14,49 €

Pop - Paru le 25 septembre 2007 | Arista

CD14,99 €

Rock - Paru le 7 juin 2019 | Concord Records

Un demi-siècle exactement après ses débuts, et sa brillante intervention au festival de Woodstock qui le révéla, Santana louche une nouvelle fois vers l’Afrique. La source originelle de bien des musiques. Rappelons que le blues vient du chant des esclaves et qu’il est à la base du jazz, du rock et de la soul, entre autres. Produit par Rick Rubin, cet album a été enregistré presque entièrement dans des conditions du direct, sans retouche et sans filet, un exercice qu’il apprécie tout particulièrement. N’oublions pas que l’homme aime l’improvisation et que sa virtuosité lui permet toutes les audaces. Avec la chanteuse Buika, mais également sa femme Cindy Blackman à la batterie, Santana parvient comme toujours à fusionner le jazz qu’il affectionne aux rythmes latin et réflexes rock qui l’habitent. Le titre premier d'Africa Speaks est une parfaite introduction à cette célébration de sonorités que l’on imagine sorties directement de la nuit des temps. La voix est plus parlée que chantée, elle s’adresse à l’horizon qui n’hésite jamais à lui répondre grâce à ce groupe de choristes. Mais l’ensemble se fait soudain plus funky sur les titres Oy Este Mi Canto ou encore Yo Me Lo Merezco. Et carrément torride sur le tropical Breaking Down The Door aux cuivres qui fanfaronnent, rappelant que de l’Afrique au continent sud-américain, il n’y a que quelques bateaux à emprunter. Si l’idée générale est de rappeler que le rock mais aussi la soul, le blues, le jazz ne sont que des enfants des musiques africaines, l’évidence est drôlement amenée. Tout se marie si bien, tout se mélange si bien, que oui nous sommes tous frères, et autant en profiter pour se laisser emporter par la chaleur communicative de cet opus. © Christian Eudeline/Qobuz
CD14,49 €

Pop - Paru le 30 septembre 2002 | Arista

CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 17 septembre 2010 | Arista

HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 1 septembre 1979 | Columbia

Hi-Res
CD18,99 €

Pop/Rock - Paru le 1 mai 1974 | Columbia

HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 1 avril 1983 | Columbia

Hi-Res
CD14,49 €

Pop/Rock - Paru le 11 mai 2012 | Starfaith

Shape Shifter est le premier album de Carlos Santana sur son label Starfaith. A l'exception d'un unique titre, l'album est intégralement instrumental et se compose de 13 morceaux dont 11 écrits ou coécrits par Santana au fil des ans dans l'expectative d'un tel projet. "Angelica Faith", coécrit avec Chester Thompson, n'est pas sans rappeler d'anciens titres comme "Samba Pa Ti" ou "Europa" et "Mr. Szabo" est un hommage au guitariste hongrois, influence majeure sur le jeu de guitare de Santana ("Black Magic Woman" combinait à l'époque la chanson originale de Peter Green au titre "Gypsy Queen" de Szabo).
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Rock - Paru le 1 janvier 1977 | Columbia

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD13,99 €

Rock - Paru le 5 février 2016 | Santana IV Records

Hi-Res
CD18,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 1980 | Columbia - Legacy

L'interprète

Santana dans le magazine