Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Extraits d'opéra - Paru le 15 juillet 2013 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Timbre de platine - Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
Airs de soprano extraits de Scipione, Orlando, Guilio Cesare, Partenope, Amadigi, Alessandro, Rodelinda, Faramondo, Tamerlano, Deidamia, Arianna / Sandrine Piau, soprano - Les Talens Lyriques - Christophe Rousset, direction
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Musique vocale profane - Paru le 13 avril 2018 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Gramophone Editor's Choice
Le moins que l’on puisse dire, c’est que la soprano Sandrine Piau ne se laisse ici enfermer dans aucun carcan : elle navigue avec bonheur entre le romantisme allemand de Schumann, Wolf ou Loewe, Debussy, et même jusqu’au presque-Broadway d’André Previn, en passant par Poulenc, Gurney et Samuel Barber… De sa voix cristalline de laquelle est banni tout italianisme vocal (pas de glissades, de roucoulements, de notes prises par en-dessous, de diphtongues parasites, et un vibrato soigneusement contrôlé), pour ne dégager que la musique, rien que la musique – et le texte bien sûr, parfaitement compréhensible quelle que soit la langue abordée. Est-ce sa longue expérience du chant baroque – et de la sphère mozartienne où elle excelle – qui lui ont donné cette magnifique rigueur, allez savoir, toujours est-il que son large répertoire ici présenté y trouve toute sa puissance, du pianissimo le plus suave jusqu’à l’impressionnant fortissimo. Quant à la pianiste Susan Manoff, c’est tout simplement l’une des plus incontournables accompagnatrices du répertoire du lied, de la mélodie, de la romance et du « artsong » en France, en particulier aux côtés des meilleurs voix françaises d’aujourd’hui. © SM/Qobuz« [...] Plusieurs disques récents (Mozart, Haendel) montraient déjà que la belle maturité de Sandrine Piau n'a pas altéré son rayonnement vocal ni la discipline si sensible de son phrasé, mais a développé une science de la résonance (du son, du mot) qui libère l'imagination [...] » (Diapason, juin 2018 / Jean-Philippe Grosperrin)
CD7,99 €

Extraits d'opéra - Paru le 9 février 2009 | naïve classique

Distinctions 9 de Classica-Répertoire - Prise de Son d'Exception
L'année 2009 commémore le 250e anniversaire de la disparition de Haendel, l’un des grands représentants du baroque finissant, qui avait su faire la synthèse de la plupart des goûts et styles de son époque. Très fortement influencé par l’écriture orchestrale italienne fondée sur la mélodie (les Concerti grossi opus 6), mais recourant régulièrement aux danses originaires de France parfois réadaptées à l’anglaise, Haendel écrivit nombre d’opéras et oratorios qui marquèrent les générations suivantes (Mendelssohn en composant Elias et Paulus se souvint autant des grandes pages chorales de l’Allemand devenu Anglais que des Passions du Cantor). « Faisons-nous plaisir ! » fut le mot d’ordre lancé par nos trois complices — la soprano Sandrine Piau, la contralto Sara Mingardo et le chef d’orchestre Rinaldo Alessandrini. Avant d’envisager la sélection et la mise en ordre des airs, les deux chanteuses avaient, avant tout, l’envie de chanter ensemble sous la direction d'Alessandrini. Il s’agissait d’un projet initialement conçu pour la spectacle vivant. Ainsi retrouve-t-on, extraits des ouvrages pas nécessairement les plus médiatiques de Haendel, et parfois plus marquants (Orlando, Alessandro, etc…), soit quelques duos passionnés chantant l’amour ou la mort, soit des plaintes d’un amant malheureux ou des serments d'amour éternel. En réalité, les quarante-deux opéras de Haendel offrent une palette infinie d’états d’âme transcendés dans des airs souvent devenus célèbres. Une célébrité qui n'exclut pas l'originalité, ce que revendique absolument le chef et claveciniste italien Rinaldo Alessandrini (par ailleurs directeur musical du renommé Concerto Italiano) : « Nous avons pris soin d’éviter les airs les plus connus et d’entretenir les contrastes de l'un à l’autre. » Tout cela ne peut qu’allécher nos petites papilles…
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Mélodies (France) - Paru le 24 mai 2019 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
C’est à une promenade émerveillée au cœur de la mélodie française romantique que nous convie Sandrine Piau avec les musiciens du Concert de la Loge jouant sur des instruments d’époque. Connue au début de sa carrière comme interprète privilégiée du chant baroque, Sandrine Piau avoue avoir été nourrie dès sa jeunesse par la musique française des XIXe et XXe siècles, à l’époque où elle rêvait de devenir harpiste. C’est donc un retour aux sources qui lui est offert ici par le Palazzetto Bru Zane, co-producteur de cet album avec le label Alpha Classics. La plupart des titres de ce disque sont de réelles découvertes, comme ces miniatures exquises de Massenet, Pierné, Dubois, Godard ou Guilmant. Quelle heureuse idée d’avoir glissé également entre ces mélodies ce véritable petit bijou qu’est Aux étoiles, le bref nocturne instrumental qu’Henri Duparc écrivit en 1910. Presque aveugle, le compositeur en avait dicté l’orchestration au tout jeune Ernest Ansermet qui l’avait créé peu après à la tête de l’Orchestre du Kursaal de Montreux. Sortant de l’habituel accompagnement au piano, ces mélodies prennent ici une grâce toute particulière dans leur parure orchestrale, sous la direction aérienne et diaphane de Julien Chauvin. © François Hudry/Qobuz
HI-RES7,49 €
CD4,99 €

Extraits d'opéra - Paru le 29 septembre 2014 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
CD8,99 €

Extraits d'opéra - Paru le 13 octobre 2009 | naïve

Distinctions Choc de Classica
Airs d'opéras de Haendel / Sandrine Piau, soprano - Accademia Bizantina, Ottavio Dantone
CD8,99 €

Extraits d'opéra - Paru le 19 septembre 2011 | naïve classique

Distinctions Prise de Son d'Exception
L'année 2009 commémore le 250e anniversaire de la disparition de Haendel, l’un des grands représentants du baroque finissant, qui avait su faire la synthèse de la plupart des goûts et styles de son époque. Très fortement influencé par l’écriture orchestrale italienne fondée sur la mélodie (les Concerti grossi opus 6), mais recourant régulièrement aux danses originaires de France parfois réadaptées à l’anglaise, Haendel écrivit nombre d’opéras et oratorios qui marquèrent les générations suivantes (Mendelssohn en composant Elias et Paulus se souvint autant des grandes pages chorales de l’Allemand devenu Anglais que des Passions du Cantor). « Faisons-nous plaisir ! » fut le mot d’ordre lancé par nos trois complices — la soprano Sandrine Piau, la contralto Sara Mingardo et le chef d’orchestre Rinaldo Alessandrini. Avant d’envisager la sélection et la mise en ordre des airs, les deux chanteuses avaient, avant tout, l’envie de chanter ensemble sous la direction d'Alessandrini. Il s’agissait d’un projet initialement conçu pour la spectacle vivant. Ainsi retrouve-t-on, extraits des ouvrages pas nécessairement les plus médiatiques de Haendel, et parfois plus marquants (Orlando, Alessandro, etc…), soit quelques duos passionnés chantant l’amour ou la mort, soit des plaintes d’un amant malheureux ou des serments d'amour éternel. En réalité, les quarante-deux opéras de Haendel offrent une palette infinie d’états d’âme transcendés dans des airs souvent devenus célèbres. Une célébrité qui n'exclut pas l'originalité, ce que revendique absolument le chef et claveciniste italien Rinaldo Alessandrini (par ailleurs directeur musical du renommé Concerto Italiano) : « Nous avons pris soin d’éviter les airs les plus connus et d’entretenir les contrastes de l'un à l’autre. » Tout cela ne peut qu’allécher nos petites papilles…
CD8,99 €

Classique - Paru le 14 mars 2006 | naïve classique

Livret
Antonio Vivaldi : Mottetto RV 626 - Sinfonia RV169 - « Laudate pueri » RV601 - Concerti RV541 & RV286 / Sandrine Piau, soprano - Accademia Bizantina - Ottavio Dantone, direction
CD7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | naïve classique

CD34,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1997 | Decca Music Group Ltd.

CD8,99 €

Mélodies & Lieder - Paru le 21 mars 2011 | naïve

Livret
Le nouveau voyage au sein du répertoire du lied allemand et de la mélodie française de Sandrine Piau. Confrontant la vision de la nuit et du rêve de certains compositeurs majeurs du XIXe siècle (Chausson, Mendelssohn) et du XXe (Poulenc, Britten), la soprano nous propose un voyage d'une grande diversité esthétique.
CD8,99 €

Classique - Paru le 5 mars 2012 | naïve classique

Marquant le retour discographique de la soprane Sandrine Piau à son répertoire de prédilection qu’est la musique baroque, Le Triomphe de l’amour (2012) offre un voyage musical dans le paysage de l’opéra français des XVIIe et XVIIIe siècles. Ces airs oubliés, œuvres de compositeurs appréciés sous les règnes de Louis XIV, Louis XV et jusqu’à la Révolution, sont accompagnés par l’ensemble Les Paladins, placé sous la direction du chef Jérôme Correas. L’air de Léonore de L’Amant jaloux d’André-Ernest-Modeste Grétry propose une ouverture enlevée où la virtuosité époustouflante de Sandrine Piau sert une expression impétueuse. Dans l’air de Galatée du Scandenberg de François Rebel et François Francœur, précédé par son ouverture interprétée majestueusement par l’orchestre (noblesse et précision des articulations également remarquables dans le Renaud d’Antonio Sacchini), elle campe une Galatée outragée avec force théâtralité, tandis que cette même figure mythologique inspire à Jean-Baptiste Lully une amertume qui se teinte de préciosité. Déchirant, l’air de Jonathas de Marc-Antoine Charpentier oscille entre fureur soudaine et langueur pudique des effets de voix senza vibrato. Les Fêtes de Ramire et Les Paladins de Jean-Philippe Rameau sont propices aux couleurs transparentes d’un orchestre dont les sonorités douces se fondent à celles du flûtiste François Nicolet. Avec l’air au charme mélodieux de Nise, extrait de La Bohémienne de Charles-Simon Favart, et celui de Phani des Indes galantes de Rameau, tout en pureté, Sandrine Piau fait preuve d’une souplesse et d’une ampleur de phrasé, d’une pureté de la ligne qui se complètent à son timbre cristallin et incisif, pour finir de constituer le portrait d’une interprète au tempérament stupéfiant. © Sophie Lespiaux / Music-Story
CD8,99 €

Classique - Paru le 25 février 2003 | naïve classique

Sandrine Piau est l'une des plus grandes voix lyriques françaises actuelles. Longtemps spécialisée dans le répertoire baroque, elle s'est peu à peu dirigée dans le registre classique en interprétant Mozart (l'Ismène de Mitridate ou la Pamina de La Flûte enchantée comptent parmi ses réussites) et le plus contemporain Webern.Avec ce recueil consacré aux Mélodies de Debussy, Sandrine Piau diversifie davantage son répertoire avec grand talent. Accompagnée par le pianiste belge Jos van Immerseel, elle adapte confortablement sa tessiture soprano au style du début du XXème siècle, sans appuyer son chant. Composé de quatre cycles de mélodies, les Mélodies de jeunesse, les Ariettes oubliées (dans lesquelle la chanteuse excelle, preuve en est de l'ariette n°2 Il pleure dans mon coeur), Proses lyrique et Trois poèmes de Stéphane Mallarmé, cet album est subtil et ravissant de bout en bout. © Loïc Picaud / Music-Story
CD8,99 €

Classique - Paru le 24 mars 2014 | naïve classique

CD8,99 €

Classique - Paru le 6 novembre 2007 | naïve classique

Livret
CD8,99 €

Classique - Paru le 31 mai 2010 | naïve

CD24,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2008 | Archiv Produktion

CD8,99 €

Classique - Paru le 19 septembre 2011 | naïve classique

CD8,99 €

Classique - Paru le 1 février 2002 | naïve Astrée

CD9,99 €

Classique - Paru le 1 juillet 2015 | NMC Recordings

Livret

L'interprète

Sandrine Piau dans le magazine
  • Sandrine Piau, en mélodie
    Sandrine Piau, en mélodie Avec "Si j'ai aimé", la grande soprano signe un beau récital autour de la mélodie française romantique...
  • Gagnez des places pour assister à "Amoureuses" avec Sandrine Piau au Théâtre de Suresnes
    Gagnez des places pour assister à "Amoureuses" avec Sandrine Piau au Théâtre de Suresnes Qobuz vous propose de tenter de gagner 2 x 2 places pour le concert Amoureuses au Théâtre de Suresnes le dimanche 29 novembre 2015, avec Sandrine Piau et l’Orchestre National d’Île-de-France dirigé...
  • Festival Pablo Casals de Prades : demandez le programme !
    Festival Pablo Casals de Prades : demandez le programme ! Le festival Pablo Casals de Prades a lieu dans les Pyrénées Orientales du 26 juillet au 13 août. Qobuz est partenaire de cet événement dont voici le programme.
  • Sandrine Piau, soprano et égérie baroque
    Sandrine Piau, soprano et égérie baroque À la manière de Véronique Gens et de ses Tragédiennes – et nourrie au même sein, celui des Arts Florissants –, Sandrine Piau revient à ses premières amours avec le Triomphe de l’Amour, un panorama ...
  • Theodora va aux Champs
    Theodora va aux Champs Oratorio signé Haendel, Theodora résonnera au Théâtre des Champs-Elysées, le 10 mars, sous la direction d’Hervé Niquet avec, dans le rôle-titre, la soprano Sandrine Piau.
  • Sandrine Piau amoureuse
    Sandrine Piau amoureuse La soprano Sandrine Piau et l’ensemble Les Palladins dirigé par Jérôme Correas se produiront dans la Galerie des Glaces du Château de Versailles le 19 mars pour y donner Le Triomphe de l’amour, leu...
  • Sandrine Piau fondue d'amour
    Sandrine Piau fondue d'amour Le nouvel album de Sandrine Piau, en avant-première exclusive et en Qualité Studio Masters jusqu'au 5 mars, est consacré à des airs baroques français des XVIIe et XVIIIe siècles, autour de la probl...
  • Sandrine Piau et Jérôme Correas, une rencontre-podcast
    Sandrine Piau et Jérôme Correas, une rencontre-podcast De Lully à Gréty en passant par Rameau, Charpentier, mais aussi Rebel, Favart ou bien encore Francœur : Sandrine Piau et l’ensemble Les Paladins dirigé par Jérôme Correas traverse un siècle de musi...
  • Flûte d’hiver
    Flûte d’hiver Du 16 au 26 décembre, La Flûte enchantée de Mozart dirigée par Jean-Christophe Spinosi à la tête de l’Ensemble Matheus, mise en scène par William Kentridge et interprétée par Sandrine Piau, Topi Le...
  • Concert caritatif : les 10 ans du Concert d’Astrée
    Concert caritatif : les 10 ans du Concert d’Astrée Pours souffler ses dix bougies, le Concert d’Astrée d’Emmanuelle Haïm, épaulé par de nombreux invités parmi lesquels Natalie Dessay, Patricia Petibon, Philippe Jaroussky, Rolando Villazón, Anne Sof...