Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 20 mai 2016 | ECM New Series

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or de l'année - Diapason d'or - Prise de son d'exception - 5 Sterne Fono Forum Klassik
Francesco Corbetta – musicien à la cour du roi Louis XIV – et son disciple Robert de Visée, maître de guitare du même roi pour qui il jouait souvent la guitare, marchant deux pas derrière le monarque pendant ses promenades, écrivirent nombre d’œuvres dédiées à la guitare baroque et au théorbe. C’est justement de ces deux instruments que se saisit Rolf Lislevand pour nous restituer la musique de ces deux grands bonshommes de cette époque, la jonction entre le règne de Louis XIV et celui de son successeur et néanmoins arrière-petit-fils Louis XV. Des sonorités inhabituelles, singulières mêmes, car Lislevand n’hésite pas à faire usage d’une certaine dose d’improvisation ou, plutôt, d’ornementation étendue. Il improvise aussi les préludes (en d’autres termes, il « prélude ») selon la manière que l’on connaît de l’art baroque, dans une intrigante sonorité qui laisse bien comprendre que les choses ne sont pas toujours aussi bien fixées dans le marbre que ce que l’on croit ; d’où, d’ailleurs, le titre du présent album, Mascarade. Un disque de guitare baroque et de théorbe à ne pas manquer ! © SM/Qobuz« Une lumière sombre scintille sur les ors du Grand Siècle, dans un album inouï, partagé entre la démesure baroque, l'introspection amère et l'aventure sonore. » (Diapason, décembre 2016)« [...] Nous avons enregistré les morceaux en entier avec peu de reprises, dans l'esprit d'ECM, qui a toujours créé ses productions en favorisant l'improvisation et la création spontanée, souvent en captant les premières idées des interprètes. Si cela convient aux musiques improvisées de différentes traditions comme le jazz, voilà un véritable défi lancé aux instrumentistes classiques, chez qui la perfection de l'exécutioin se trouve défiée par un très haut niveau de difficulté technique. Nous avons accepté ce défi. Fraïcheur et spontanéité garanties ! Le plus beau moment : après un long silence dans la cabine, à la fin d'une pièce, Manfred Eicher me lance : "Yes, it is travelling !" Il n'y a pas de meilleur compliment à recevoir quand, soi-même, on se sent emporté par la musique.» (Rolf Lislevand dans Diapason, décembre 2016) 
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | Alia Vox

Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles du Monde de la Musique - 9 de Classica-Répertoire
Sinfonia op.35 n°3, Quintette n°4 "Fandango" G.448, Sinfonia "Grande", ... / Le Concert des Nations, dir. Jordi Savall
CD6,29 €8,99 €(30%)

Musique concertante - Paru le 30 janvier 2007 | naïve classique

Livret
Antonio Vivaldi : Concerti RV 532, RV 425, RV 540 & RV 93 - Trios RV 85 & RV 82 / Rolf Lislevand, luth
CD5,59 €7,99 €(30%)

Musique de chambre - Paru le 1 janvier 1993 | naïve classique

« Rome 1640. Un Vénitien né de nobles allemands publie un recueil pour le théorbe où la liberté des idées prime sur les règles de composition : "route sans issue dans l'histoire de la musique". Ainsi parle Lislevand, dont cet album est peut-être le plus séduisant avec son hommage à Robert de Visée (La Mascarade, ECM). Chaconne, Bergamasque, Bataille, Colascione, trésors d'intimité bizarre, associant au luthiste quelques cordes subtiles et d'étranges percussions (celles de Pedro Estevan). À écouter le soir, la nuit,entre le vin et le songe. » (Diapason / Jean-Philippe Grosperrin)
HI-RES18,99 €
CD15,99 €

Classique - Paru le 15 juin 2018 | Sony Classical

Hi-Res Livret
Bien loin de chercher à reproduire les ambiances sonores qui auraient pu exister (ou pas…) voici trois siècles ou plus, l’ensemble Concerto Stella Matutina et le luthiste Rolf Lislevand ont choisi de faire usage des mille possibilités qu’offre le studio d’enregistrement, les mixages et les microphones pour fabriquer un ensemble de sonorités uniques, non-reproductibles sans doute, mais dont la beauté passe précisément par les rééquilibrages des divers instruments. Par ailleurs, ils n’hésitent pas à sérieusement « arranger » certaines partitions de la Renaissance, comme par exemple cette Spagna de Francesco di Milano revue et jazzyfiée par Tomasz Stańko – le tout avec des instruments anciens pour la plupart, singulier croisement des genres et des époques. On aime ou on n’aime pas ces quelques mélanges baroque-Renaissance-jazz, mais le résultat est pour le moins intrigant, et extraordinairement bien joué. Et puis en ces temps anciens, n’avait-on pas habitude de systématiquement remettre toutes les musiques des époques révolues au goût du jour ? Voyez donc dans ce principe un prolongement à l’extrême de l’usage baroque… © SM/Qobuz
CD5,59 €7,99 €(30%)

Classique - Paru le 1 janvier 1997 | naïve classique

CD14,99 €

Classique - Paru le 31 mars 2006 | ECM New Series

CD5,59 €7,99 €(30%)

Classique - Paru le 1 janvier 1996 | naïve classique

CD5,59 €7,99 €(30%)

Classique - Paru le 1 janvier 2000 | naïve classique

L'interprète

Rolf Lislevand dans le magazine