Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Richie Havens

Avec sa voix inimitable, le songwriter folk qui électrisa le public de Woodstock en 1969 avec son interprétation de Freedom/Motherless Child était devenu un symbole de l'explosion de la contre-culture. Un chant enflammé, poignant et émouvant qui a traversé les décennies et les modes pour entrer dans la légende…


A Woodstock, Havens ne devait être que le cinquième à monter sur scène. Il inaugura en fait l’événement remplaçant au pied levé les artistes qui devaient passer avant lui mais qui n'arrivaient pas à rejoindre le site avec leur matériel la seule route d'accès étant complètement bloquée. Il joua finalement pendant plus de deux heures et demi avec le succès que l'on sait…


Né le 21 janvier 1941 à Brooklyn, Richie Havens fera ses premiers pas, au milieu des années 60, sur la scène folk de Greenwich Village où débuteront Bob Dylan et Karen Dalton. Sa prestation à Woodstock fera exploser sa notoriété jusqu’ici plutôt confidentielle.


Un style personnel à la guitare, intense et rythmique, des reprises inspirées de chansons pop et folk, il jouera dans les festivals de musique les plus légendaires, et dans les plus grandes salles, du Royal Albert Hall de Londres au Carnegie Hall de New York. Tout au long de sa carrière, Havens restera un militant actif de toutes les causes justes. En 1993, Bill Clinton l’invite même à jouer lors de son investiture présidentielle. Paru en 2008, Nobody Left To Crown sera son dernier album.Il meurt le 22 avril 2013 à l'âge de 72 ans. © CM/Qobuz

Lire plus

Discographie

23 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 2
1 sur 2

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums