Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Pierre Henry

Né le 9 décembre 1927 à Paris, le compositeur français Pierre Henry est considéré comme le pionnier (avec Pierre Schaeffer qui en est « le père ») de la musique électroacoustique (musique concrète, musique acousmatique et musique électronique).


Après une enfance passée à la campagne, Pierre Henry entre à l'âge de dix ans au Conservatoire de Paris (en 1937) pour y faire des études de percussions et d'écriture, dans les classes de Nadia Boulanger (composition), Félix Passeronne (piano et percussions) et Olivier Messiaen (harmonie).



En 1946, il croise Pierre Schaeffer dans les studios de la Radio et Télévision Française (RTF). De cette rencontre va naître une grande amitié en même temps que la première oeuvre fondatrice de la musique concrète : la Symphonie pour un homme seul dont l'auteur Pierre Schaeffer cherchait un percussionniste pour l'exécuter ; Pierre Henry arrive à point nommé. Il sera embauché par les studios de la RTF comme chef des travaux du Groupe de Recherche sur les Musiques Concrètes (GRMC) fondé en 1951, rebaptisé GRM en 1958. C'est en 1953 au Festival de Donaueschingen qu'est donné Orphée, le premier opéra concret écrit par Pierre Schaeffer et Pierre Henry en 1951.



À la suite de désaccords d'ordre esthétique, administratif et personnel, Pierre Henry quitte en 1958 les studios de la RTF pour créer le premier home studio indépendant en France, APSOME (Applications de Procédés Sonores en Musique Électroacoustique), subventionné par l'État. Puis, il créera un second studio de recherche musicale, Son/Ré. Ce studio situé dans une ruelle du douzième arrondissement de Paris obtint le soutien du ministère de la Culture et celui de la Ville de Paris en 1990.



C'est en 1949 que débutera une fructueuse collaboration avec Maurice Béjart qui suscitera entre autres son oeuvre la plus connue du grand public à travers son tube Psyché Rock : sa Messe pour le Temps présent (co-écrite avec Michel Colombier), ballet dont la « première » eut lieu au Festival d'Avignon en 1967. En 1997, pour les soixante-dix ans du compositeur, des DJ et groupes comme Fatboy Slim, Coldcut, Saint Germain ou encore Dimitri From Paris ont réalisé un remix de cet ouvrage.



Pierre Henry a créé des oeuvres acousmatiques marquantes comme Voyage (d'après le Livre des morts tibétain), la Messe de Liverpool, l'Apocalypse de Jean, les Fragments pour Artaud, Une Tour de Babel, Voyage initiatique ou encore Dracula.



Pierre Henry est Officier de la Légion d'Honneur, Commandeur des Arts et Lettres et Officier de l'Ordre national du Mérite. En 2007 il décida de confier la totalité de ses compositions à la Bibliothèque Nationale de France.
Lire plus

Discographie

60 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 3
1 sur 3

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums