Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 22 septembre 2014 | La Dolce Volta

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama - Choc de Classica - Choc Classica de l'année
Ce nouveau disque de Philippe Cassard répare une injustice, celle de la méconnaissance en France du pianiste franco-suisse Cédric Pescia au talent exceptionnel. Ces deux-là font une belle paire pour interpréter, à quatre mains, la fameuse Fantaisie en fa mineur de Franz Schubert. Leurs natures se complètent parfaitement et leur dialogue sait allier la mélancolie à la force expressive. Philippe Cassard, seul, ouvre ce nouvel album avec l'admirable Sonate en la majeur (D.859) dont il sait si bien faire chanter le sublime Andantino. Une belle rencontre musicale qui fait suite aux célèbres émissions de radio de Philippe Cassard. FH
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Piano solo - Paru le 27 mars 2020 | La Dolce Volta

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Choc de Classica
Pour le pianiste Philippe Cassard, Franz Schubert (1797-1828) est bien celui qui, selon l’épitaphe du poète Grillparzer « fit chanter la poésie et parler la musique ». Après avoir déjà enregistré des versions de référence d’œuvres du compositeur, il se lance à corps perdu dans ce nouveau voyage et nous donne une leçon de lyrisme pianistique et d‘élégance. Voici deux vastes sonates antagonistes composées à quelques mois d’intervalle, en 1825. La première, en la mineur, est dominée par l’inquiétude, l’âpreté et la véhémence du propos, la vigueur des rythmes. Elle annonce les idées noires du Schumann des Kreisleriana. Et cependant, dans certaines des variations du mouvement lent, nous sommes au cœur d’un salon viennois où évoluent des couples de danseurs. Au cours de l’été 1825, Schubert quitte Vienne pour une randonnée à travers les paysages de la Salzkammergut, constitués de hautes montagnes, d’alpages, de lacs et de vallées profondes. La Sonate D. 850 irradie de cette joie presque enfantine de Schubert, de son exultation physique et sensorielle au coeur de la nature. Dans les quatre mouvements, il y sublime les sons des clarines de troupeaux, les chants et danses populaires des villages traversés, les motifs de yodel, et célèbre, proche de l’extase, son arrivée au pied du sommet imposant de l’Untersberg. © La Dolce Volta« [...] Schubertien depuis toujours [...], nourri par les sonates, les valses, les marches du compositeur, par ses lieder qu’il a appris à l’Académie de Vienne et sur scène, Cassard avait publié récemment pour le même éditeur une magnifique Sonate D.959 [...]. Ses Sonates D.845 et D.850 témoignent d’une radicalité stupéfiante dans le refus d’un Schubert éthéré, dévirilisé, sentimental. Cassard pousse très loin le souci de lire analytiquement et dramatiquement le texte, exposant avec une netteté, inédite dans ces œuvres, chaque détail [...] N’est-ce pas l’une des fonctions de l’interprétation de ne pas être mille fois entendue tout en étant d’une fidélité absolue au texte ?» (Classica, mai 2020 / Alain Lompech)
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Concertos pour clavier - Paru le 13 octobre 2017 | La Dolce Volta

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Choc de Classica
Comme toujours, l’immersion dans toutes les strates d’une oeuvre permet de recréer un monde, avec son esprit, ses couleurs, ses parfums, ses idiomes, ses idéaux, et d’en mieux saisir les évolutions, les singularités et les sources d’inspiration. Le pianiste Philippe Cassard est bercé depuis son enfance par la musique de Gabriel Fauré et joue désormais la quasi totalité de son répertoire. Le pianisme caressant de la Ballade évoque ces touches noires que Chopin chérissait. La partie centrale du Nocturne n°2 semble surgir d’une Bunte Blätter de Schumann. Celle du Nocturne n°4 fait penser à l’extase de Tristan et Isolde, de Wagner. La Fantaisie, composée par un homme de presque soixante-quinze ans atteint de surdité, fascine par sa vigueur, son énergie inépuisable, sa luminosité et les arabesques cristallines du piano. Le Prélude de Pénélope est une page impressionnante, grandiose, d’un souffle exceptionnel. Voici un formidable hommage à Gabriel Fauré ; cet aristocrate du phrasé, ce lyrique éperdu, cet amoureux de poésie aura tracé un sillon affranchi des dogmes, que les interprètes du monde entier empruntent désormais avec ferveur. © La Dolce Volta« Épaulé par Jacques Mercier à la subtile direction, le pianiste se montre dynamique et détendu mais toujours transparent, « sans rien qui pèse ou qui pose ». Dans les Nocturnes n° 1 et n° 2, encore marqués par le romantisme, comme dans ce n° 11, tellement plus émacié mais où il convient d’éviter toute sécheresse, Philippe Cassard fait preuve d’une parfaite alliance de force et de délicatesse.» (Classica, novembre 2017)
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | Universal Music Division Decca Records France

Distinctions 4F de Télérama - Choc de Classica
Dans un geste d'une sérénité admirable, et à l'aide d'une sonorité parmi les plus entêtantes qui soient dans le piano français d'aujourd'hui, Philippe Cassard nous plonge avec un plaisir sans nom dans la mélancolie du vieux Brahms.
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Universal Music Division Decca Records France

Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica
Petite Suite - Première Suite pour orchestre - Prélude à l'après-midi d'un faune - Lindaraja - En blanc et noir / Philippe Cassard & François Chaplin, pianos
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Piano solo - Paru le 22 septembre 2017 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2008 | Universal Music Division Decca Records France

4 impromptus op.90, D899 - 4 impromptus op.142, D935 - Du bist die Ruh', op. 59 n° 3 (transcr. F. Liszt) - Liebesbotschaft (Message d'amour de "Le chant du cygne" transcr. F. Liszt) - Philippe Cassard, piano
CD17,99 €

Classique - Paru le 6 janvier 2017 | naïve classique

CD7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1994 | naïve classique

L'idée de jouer l'intégralité de l'oeuvre pour piano de Claude Debussy en une seule journée est apparue à Philippe Cassard lors d'une visite au MoMa de New York en 1992, devant la fresque des Nymphéas de Claude Monet. Comparant le « vertigineux kaléidoscope » de taches, points et aplats de peinture jeté sur la toile aux mille et un reflets du répertoire pianistique de son compositeur fétiche, le Bisontin s'est mis en tête d'en rassembler tous les aspects et de les projeter au public.Ce marathon de quatre concerts quotidiens entrepris lors d'une tournée mondiale a valu au pianiste une estime internationale et l'approbation de la critique, autant subjuguée par la performance physique que par la cohérence d'une oeuvre pleine de nuances. La justesse de l'évocation de Philippe Cassard laisse apparaître des couleurs inédites à des pièces d'une grande poésie comme l'Isle joyeuse, Clair de lune, la Suite bergamasque ou Children's Corner, sous influence britannique. Son jeu délicat et sensuel retranscrit à merveille les exercices modernes que sont le cycle d'Images (Reflets dans l'eau, Cloches à travers les feuilles...) et les livres Préludes et Études. Reflets de l'enfance, d'Espagne ou de l'Antiquité, poètes symbolistes et peintres impressionnistes...l'univers debussyste résonne dans toute sa richesse en un coffret de quatre volumes enregistrés sur un Bechstein modèle 1898 entre 1989 et 1993, sortis séparément l'année suivante (Grand Prix du Disque de l'Académie Charles-Cros) et réunis en 2012. Franche réussite. © Loïc Picaud / Music-Story
CD17,99 €

Classique - Paru le 14 juin 2002 | Universal Music Division Decca Records France

CD8,99 €

Classique - Paru le 24 mars 2014 | Ambroisie - naïve

Musicien accompli, homme de radio, passionné de cinéma, Philippe Cassard fait partie de ces inlassables curieux qui parviennent à tisser des liens entre les époques et les arts. L'univers de Schubert n'a plus de secrets pour lui. Cassard sait nous en faire découvrir les demi teintes, la mélancolie et les tourments intérieurs avec une sonorité aux multiples aspects et une imagination très poétique. FH
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2002 | Universal Music Division Decca Records France

Moments musicaux, op.94 D780 - Sonate pour piano n° 19, D958 / Philippe Cassard, piano
CD8,99 €

Classique - Paru le 24 mars 2014 | Ambroisie - naïve

CD7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1994 | naïve classique

HI-RES2,99 €
CD2,49 €

Classique - Paru le 1 septembre 2017 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,49 €

Classique - Paru le 1 septembre 2017 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,49 €

Classique - Paru le 1 septembre 2017 | Sony Classical

Hi-Res

L'interprète

Philippe Cassard dans le magazine