Artistes similaires

Les albums

8,99 €
5,99 €

Opéra - Paru le 12 avril 2019 | Naxos

Hi-Res Livret
C’est au Théâtre Impérial de Compiègne, dans la grande région parisienne, que l’on doit cette première mondiale de La Sirène, opéra-comique de Daniel François Esprit Auber dont La Muette de Portici allait jeter les bases du « Grand opéra à la Française » et provoquer indirectement l’indépendance de la Belgique. Auteur prolixe de près de cinquante opéras et opéras-comiques, il pastiche Mozart et copie Rossini à ses débuts avant de servir de modèle au jeune Wagner écrivant Rienzi. Composé sur un livret d’Eugène Scribe (ils écriront trente-sept opéras ensemble), La Sirène narre les aventures du contrebandier Marco Tampesta, qui se travestit sous différentes identités pour tromper son monde (y compris sa sœur, Zerlina, dont la voix de sirène génère de nombreux fantasmes dans la région et sert d’appât à ses machinations) et approcher sa victime privilégiée, le naïf Duc de Popoli. La Sirène obtint un franc succès lors de sa création en 1844 et l’on vit fleurir des pots-pourris de certains airs (« Ô dieu des flibustiers ») dans toute la capitale et hors de France. Enregistrée lors de l’unique représentation donnée à Compiègne le 26 janvier 2018, cette première mondiale au disque fait l’impasse sur les nombreux dialogues (opéra-comique oblige) pour ne garder que la seule musique, sous la direction très vivante de David Reiland à la tête de l’ensemble Les Frivolités Parisiennes, producteur de cette représentation. Jeanne Crousaud est une sirène agile, Xavier Flabat un contrebandier plein d’abattage. Le reste de la distribution, francophone, compose un ensemble homogène et d’une excellente diction. Saluons cette nouvelle contribution à la maigre discographie d’un compositeur passé de la gloire rayonnante à l’oubli profond. © François Hudry/Qobuz