Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 15 juin 2018 | Big Dada

Hi-Res Distinctions Indispensable JAZZ NEWS - L'album du mois JAZZ NEWS
Le chaos. Le relief. L’instabilité. La violence. Le cri. Le débat. Il y a tout ça, et bien plus, dans le jazz d’Onyx Collective qui n’est pas celui des cartes postales et des clubs de fumeurs de cigares. Ce collectif new-yorkais souffle un vent de révolte sur le genre comme certains de leurs aînés le faisaient au siècle dernier. De l'Art Ensemble Of Chicago aux Lounge Lizards de John Lurie, on cerne vite dans quel terreau la graine Onyx Collective a poussé. Proches de Nick Hakim, Princess Nokia et Dev Hynes alias Blood Orange, repérés aux côtés d'Ibeyi ou en tournée avec le saxophoniste Kamasi Washington, les membres de cette insaisissable formation (elle peut se produire dans un sous-sol, sur le toit d’un hôtel pour un cocktail lounge ou devant une boutique dans la rue) sont l’un des secrets les mieux gardés de la scène jazz américaine contemporaine.Après une série de maxis étonnants, ils publient un véritable premier album intitulé Lower East Suite Part Three. Un disque en forme d’hommage à la Grosse Pomme et au défi permanent de vivre dans la métropole face à la gentrification et la hausse sans fin des loyers. C’est dans ce contexte que le leader d’Onyx Collective, le saxophoniste et parfois chanteur Isaiah Barr, a conçu ce trip agité, en compagnie de ses complices Austin Williamson à la batterie, Walter Stinson à la contrebasse, Spencer Murphy à la basse et, invité sur quatre titres, le saxophoniste Roy Nathanson qui fut justement un Lounge Lizards durant quatre ans… Un jazz aux frontières du free rappelant fortement l’esprit no wave/postpunk du New York des années 80. Certains quartiers de la ville offraient alors un danger et une instabilité qu’Onyx Collective ressuscite avec intelligence. Le peintre Julian Schnabel était l’un des acteurs de ce New York oublié et éradiqué par les Apple Stores et les magasins/lofts de grands couturiers. C’est justement lui qui signe la pochette de cet album. La boucle est bouclée ? © Marc Zisman/Qobuz
HI-RES4,49 €
CD2,99 €

Jazz - Paru le 27 octobre 2017 | Big Dada

Hi-Res
HI-RES4,49 €
CD2,99 €

Jazz - Paru le 1 décembre 2017 | Big Dada

Hi-Res
HI-RES1,49 €
CD0,99 €

Jazz - Paru le 1 mai 2018 | Big Dada

Hi-Res
HI-RES1,49 €
CD0,99 €

Jazz - Paru le 23 octobre 2017 | Big Dada

Hi-Res
HI-RES1,49 €
CD0,99 €

Jazz - Paru le 5 juin 2018 | Big Dada

Hi-Res
HI-RES1,49 €
CD0,99 €

Jazz - Paru le 6 septembre 2018 | Big Dada

Hi-Res
HI-RES1,49 €
CD0,99 €

Jazz - Paru le 29 novembre 2017 | Big Dada

Hi-Res

L'interprète

Onyx Collective dans le magazine