Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 20 août 2010 | ECM

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz vocal - Paru le 17 janvier 2014 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Après un premier album des plus convaincants, Chamber Music enregistré en 2002 pour Universal, la chanteuse britannique Norma Winstone est entrée chez ECM par la grande porte avec Distances en 2007, disque nommée pour les Grammy Awards. Stories Yet To Tell en 2009 a confirmé l’évidence d’une telle artiste et de son trio sur le label de Manfred Eicher. Ce quatrième album, Dance Without Answer, fut enregistré en décembre 2012 à Lugano. La chanteuse y retrouve le pianiste italien Glauco Venier et le clarinettiste et saxophoniste allemand Klaus Gesing. Leur complicité et le travail qu’ils opèrent sur les rythmes et les harmonies rendent toutes choses possibles, n’hésitant pas à explorer leur répertoire bien au delà du "Great American Songbook". En plus de nouvelles pièces de Winstone/Gesing et de Venier, le trio se penche sur des mélodies des chanteurs-compositeurs Nick Drake, Fred Neil et Tom Waits. Ils revisitent également Live To Tell de Madonna, It Might Be You de Dave Grusin, ainsi que A Breath Away de Ralph Towner (ici avec des paroles de Norma Winstone) et Bein' Green, une chanson pour enfants élevée au statut de standard de jazz par Sinatra, Stan Kenton, Ray Charles et bien d'autres encore. On se régalera de leur interprétation de Cucurrucucu Paloma ici, aussi, avec des paroles de Norma Winstone.
HI-RES23,49 €
CD16,49 €

Jazz vocal - Paru le 16 février 2018 | ECM

Hi-Res Livret
Norma Winstone a trouvé avec le label ECM le refuge rêvé, la tanière idéale, la maison qui lui ressemble… Au sein d’Azimuth, le trio qu’elle formait entre 1977 et 2000 avec le trompettiste Kenny Wheeler et le pianiste John Taylor, son mari, ou bien en solitaire, la Britannique n’a jamais chanté le jazz comme les autres. Ce timbre si singulier, Norma Winstone le propulse ici sur grand écran. Celui du cinéma des Scorsese (Taxi Driver), Godard (Vivre sa vie), Wenders (Lisbonne Story), Jewison (L'Affaire Thomas Crown), Zeffirelli (Roméo et Juliette), De Sica (Hier, aujourd'hui et demain) et quelques autres. Car avec Descansado, qu’elle dédie à ses défunts complices John et Kenny, elle a choisi un répertoire de partitions des compositeurs tels que Bernard Herrmann, Michel Legrand, Ennio Morricone, Nino Rota ou bien encore William Walton. Sur des arrangements épurés et assez originaux signés du saxophoniste et clarinettiste allemand Klaus Gesing et du pianiste italien Glauco Venier, elle s’approprie totalement ces musiques qu’on n’imaginait guère dans ce contexte de jazz quasi chambriste. Le percussionniste norvégien Helge Andreas Norbakken et le violoncelliste italien Mario Brunello viennent compléter ce casting de gens de goût qui donnent à cette musique un éclairage feutré totalement fascinant. © Marc Zisman/Qobuz
CD14,99 €

Jazz - Paru le 11 mars 2008 | ECM

CD7,99 €

Jazz contemporain - Paru le 2 juillet 2007 | Enodoc Records

HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 26 février 2016 | ECM

Hi-Res Livret
CD14,99 €

Jazz - Paru le 4 novembre 2008 | ECM

CD9,99 €

Jazz - Paru le 13 octobre 2017 | Sunnyside

HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 26 février 2016 | ECM

Hi-Res Livret
CD9,99 €

Jazz - Paru le 13 octobre 2017 | Sunnyside

CD16,49 €

Jazz vocal - Paru le 16 février 2018 | ECM

Livret
Norma Winstone a trouvé avec le label ECM le refuge rêvé, la tanière idéale, la maison qui lui ressemble… Au sein d’Azimuth, le trio qu’elle formait entre 1977 et 2000 avec le trompettiste Kenny Wheeler et le pianiste John Taylor, son mari, ou bien en solitaire, la Britannique n’a jamais chanté le jazz comme les autres. Ce timbre si singulier, Norma Winstone le propulse ici sur grand écran. Celui du cinéma des Scorsese (Taxi Driver), Godard (Vivre sa vie), Wenders (Lisbonne Story), Jewison (L'Affaire Thomas Crown), Zeffirelli (Roméo et Juliette), De Sica (Hier, aujourd'hui et demain) et quelques autres. Car avec Descansado, qu’elle dédie à ses défunts complices John et Kenny, elle a choisi un répertoire de partitions des compositeurs tels que Bernard Herrmann, Michel Legrand, Ennio Morricone, Nino Rota ou bien encore William Walton. Sur des arrangements épurés et assez originaux signés du saxophoniste et clarinettiste allemand Klaus Gesing et du pianiste italien Glauco Venier, elle s’approprie totalement ces musiques qu’on n’imaginait guère dans ce contexte de jazz quasi chambriste. Le percussionniste norvégien Helge Andreas Norbakken et le violoncelliste italien Mario Brunello viennent compléter ce casting de gens de goût qui donnent à cette musique un éclairage feutré totalement fascinant. © Marc Zisman/Qobuz
CD9,99 €

Jazz - Paru le 13 octobre 2017 | Sunnyside

CD5,99 €

Jazz - Paru le 20 janvier 2014 | Dusk Fire

CD6,99 €

Jazz - Paru le 13 octobre 2015 | Splasc(h) Records

CD9,99 €

Jazz - Paru le 12 août 1999 | Grappa

CD1,99 €

Jazz - Paru le 19 janvier 2018 | ECM

L'interprète

Norma Winstone dans le magazine