Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Musique vocale sacrée - Paru le 1 novembre 2019 | Ricercar

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
C’est à Bologne, en tant que maître de chapelle de la Basilique San Petronio, que Giovanni Battista Colonna (1637-1695) passe l’essentiel de sa carrière. Disposant de cet édifice imposant, des deux orgues de chœur bien connus des amateurs et de son acoustique très généreuse, Colonna écrivit un grand nombre de compositions sacrées pour des effectifs vocaux et instrumentaux imposants. Mais, d’une façon plus intime, il consacra aussi deux recueils au répertoire des « petits motets ». C’est du recueil des Motetti a due e tre voci (1681) que sont extraites les pièces réunies dans cet enregistrement. Ces motets se caractérisent par une grande variété de formules qui combinent des éléments traditionnels et des aspects innovants qui seront développés dans les générations suivantes. Ces joyaux sont très représentatifs du style de petits motets qui annoncent le style concertant. Ils se caractérisent par diverses combinaisons de voix (allant du récitatif à voix seule aux mélange des duos ou trios vocaux de dispositions diverses) et une grande variété de structures formelles liées à la nature même des textes. © Ricercar« [...] L'Ensemble Scherzi Musicali nous offre un recueil entier de petits motets à deux et trois voix [...], de délicieuses miniatures au lyrisme suave, aux harmonies savoureuses, dont la rhétorique raffinée n'est pas sans évoquer l'héritage de Carissimi. Cinq chanteurs aux voix homogènes, à l'intonation assurée et à la vocalisation légère et précise, y sont soutenus par un continuo combinant trois luthistes (dont Nicolas Achten, assumant simultanément direction, chant et accompagnement), une basse de violon et un orgue positif de facture italienne, à la sonorité colorée et pénétrante. [...] ces instrumentistes offrent quelques sonates, originellement destinées à l'orgue mais parfois métamorphosées en trio de luths, ainsi que d'ingénieux arrangements de motets en sinfonie mêlant orgue et cordes pincées. [...] Belle réalisation [...].» (Diapason, janvier 2020 / Denis Morrier)