Artistes similaires

Les albums

13,99 €

Piano solo - Paru le 1 janvier 2002 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Diapason d'or de l'année - Diapason d'or - Choc de l'année du Monde de la Musique - Choc du Monde de la Musique - 3F de Télérama - 10 de Classica-Répertoire - Grand Prix de l'Académie Charles Cros
« Le grand style de Nelson Freire renoue avec celui des Cortot, Backaus ou Cherkassky. Sa technique fulgurante, la vraie technique, celle qui libère les couleurs et l'imagination, métamorphose la Sonate n° 3 et les Etudes, Op. 25. » (Diapason, mai 2002)
21,49 €
14,99 €

Classique - Paru le 25 août 2017 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - 4 étoiles de Classica - 5 Sterne Fono Forum Klassik
Nelson Freire avait gravé la Troisième Sonate de Brahms en 1967, il était âgé d'à peine vingt-trois ans. C'était chez CBS, et le prélude à quelques enregistrements qui sont restés marquants dans l'esprit des discophiles. Cinquante ans plus tard, le pianiste brésilien décide d'inclure cette même Sonate dans ce nouveau récital Decca, interprétation qui se distingue par son souffle en même temps que son ampleur architecturale, rejoignant définitivement les grandes références, telles Claudio Arrau (Philips), Bruno Leonardo Gelber (Denon), Radu Lupu (Decca) ou plus anciennement Solomon (HMV). Ce qui impressionne particulièrement dans cette nouvelle version de Freire, c'est la souplesse du discours, la narration poétique - les différences épisodes du récit dans le second mouvement, avec un luxe de registres et de couleurs étonnant, vraiment de l'ordre du crépuscule. Sous les doigts de Nelson Freire, cette Sonate prend en réalité son ton de grande ballade, véritable poème d'amour quand d'autres interprètes restent simplement plus formalistes. Le pianiste complète son programme par deux pièces du Cahier I de l'Opus 76 (les deux Intermezzos, Nos. 3 & 4), puis fait son choix personnel dans les Opus 116 à 118 avant d'explorer les tréfonds poétiques de l'Opus 119 dans son intégralité, dans un style des plus naturels, presque détaché à force d'évidence. Un très bel album © PYL/Qobuz
11,99 €

Classique - Paru le 15 juin 2015 | INA Mémoire vive

Distinctions 5 de Diapason - Choc du Monde de la Musique - 10 de Répertoire - Recommandé par Classica
Schumann : Études symph., op.13 - Papillons, op.2 - Chopin : Impromptu, op.36 - Scherzo, op.31 - Andante spianato & Grande Polonaise, op.22 - Bach : Prélude BWV535 - Bach/Busoni : Choral «Ich ruf zu Dir...», BWV 639 - Bach/Siloti : Prélude en sol mineur BWV535
14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Decca Music Group Ltd.

Livret Distinctions Diapason d'or - Choc de Classica - Prise de son d'exception
Le programme de cet opus réunit trois générations de compositeurs brésiliens - sur une période d’environ soixante ans : Villa-Lobos, Guarnieri, Fernandez, Santoro… Nelson Freire nous invite à explorer les facettes les plus diverses de la musique populaire nationale, en confrontant musiques marquées tour à tour par le folklore enfantin (Carnaval das Crianças de Villa-Lobos), les rythmes afro-brésiliens (Dança Negra de Guarnieri) ou encore la musique paysanne (Paulistana de Santoro). Magnifique !
24,99 €

Classique - Paru le 1 mars 2010 | Decca Music Group Ltd.

Livret Distinctions Diapason d'or
La cote d'amour de Nelson Freire est très élevée dans notre pays où il se produit fréquemment. Cette réputation n'est en rien usurpée et cet album consacré à l'intégrale des Nocturnes de Chopin en est une des preuves les plus éclatantes. Son art du chant est ici au summum et sa manière de modeler la mélodie chopinienne avec ses multiples inflexions est confondante. Entre le compositeur et lui se tisse une conversation secrète et douloureuse dont nous sommes les témoins. Le pianiste brésilien parvient à retrouver l'esprit d'improvisation qui était celui de Chopin et dont sont issues la majorité de ses compositions. Il faut savoir lâcher prise et se laisser guider par cette conduite fertile où le cantabile règne en maître. FH
19,49 €
13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica
17,99 €
13,49 €

Concertos pour clavier - Paru le 11 août 2017 | audite Musikproduktion

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
On trouvera ici Nelson Freire en 1966, âgé de vingt-deux ans pour ses « débuts » radiophoniques allemands (en l’occurrence la RIAS de Berlin), dans un répertoire quelque peu inhabituel : les Pièces lyriques de Grieg, assez éloignées de toute notion de virtuosité, puis quelques moments de Liszt parmi les plus éclatants – la Rhapsodie hongroise n° 5 que le compositeur avait lui-même appelée « Héroïde-élégiaque », et celle qui circule sous le nom légèrement plus sobre de Preludio. Vingt ans plus tard, toujours à Berlin mais en 1986, le même Freire donnait le Second Concerto de Saint-Saëns, accompagné du Radio-Sinfonieorchester Berlin devenu entre-temps le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, que dirigeait Ádám Fischer ; il s’agit d’un concert radiophonique capté en public et diffusé en direct, donc aucune tricherie possible – non pas que Freire, d’ailleurs, soit un grand adepte du traficoton. Ce sont là de fascinantes archives qui montrent le pianiste brésilien déjà en pleine possession de ses phénoménaux moyens à vingt-deux ans, et en belle maturité pourtant toujours juvénile et enjouée dans Saint-Saëns. © SM/Qobuz
21,49 €
14,99 €

Classique - Paru le 5 janvier 2015 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica
Ayant dépassé les soixante-dix ans voici peu, le pianiste brésilien Nelson Freire jette un coup d’œil par-dessus son épaule… et se voit enregistrer, à l’âge de douze ans, la même quatrième Ballade de Chopin, un ouvrage qu’il remet avec gourmandise sur le métier dans le présent album ! Sans nul doute, le vieux lion aura mûri sa conception, épuré ses sonorités, pour nous distiller une vision de Chopin d’une grande limpidité, loin de tout effet de manches. En plus de ladite Ballade, Freire nous régale avec trois Mazurkas – le répertoire le plus intime de Chopin, le moins virtuose, mais sans doute pas le plus facile ! –, un Impromptu, la tendre Berceuse, une Polonaise ici jouée dans une intensité et une ampleur carrément symphonique, et surtout le Second concerto pour piano dans lequel il verse toute sa sincérité : un grand moment de Chopin. © SM/Qobuz
21,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2006 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Gramophone Record of the Year
Concertos pour piano n° 1 en ré mineur, op.15 & n° 2 en si bémol majeur, op.83 - Intermezzo en la majeur des 6 pièces pour piano, op.118/ Nelson Freire, piano - Gewandhausorchester - Riccardo Chailly, direction
13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2011 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Gramophone Editor's Choice
13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Decca Music Group Ltd.

Livret Distinctions 5 de Diapason
Ces enregistrements exhumés dans les archives de plusieurs radios ont été choisis par le pianiste lui-même, soucieux de faire entendre son art à une époque où il enregistrait peu de disques. Ce sont des Concertos du grand répertoire (à l'exception du Premier de Prokofiev) qui nous permettent de retrouver le grand musicien brésilien en concert, avec tout ce que cela signifie en terme d'expression et de prise de risques. FH
21,49 €
14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2016 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
Le grand Nelson Freire a attendu 2015, l’âge vénérable de 71 ans printemps, pour consacrer entièrement un enregistrement à Jean-Sébastien Bach. Plutôt que d’attaquer un seul genre, un seul groupe, il préfère offrir un panorama judicieusement conçu de grandes compositions originales d’une part, de transcriptions pour piano fondées sur ses pièces pour orgue et ses œuvres vocales. Les transcriptions sont signées Alexander Siloti, Ferrucio Busoni ou encore Myra Hess. En prime, on découvrira un exemple d’une transcription de Bach lui-même – mais d’après un collègue, en l’occurrence Marcello. Bien évidemment, le style de transcription de la plume de Bach vs. celles de Siloti, Busoni et Hess diffèrent radicalement ne serait-ce que par le fait que les trois derniers s’adressaient à un piano moderne, tandis que Bach transcrivait en partant de l’orchestre de chambre de Marcello pour aboutir au seul clavecin. Nelson Freire, qu’il joue les pièces originales de Bach ou les transcriptions quasi-romantiques, se tient à un discours d’une parfaite transparence, permettant de suivre à merveille les merveilles contrapuntiques de cette musique intemporelle. © SM/Qobuz
14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2016 | Decca Music Group Ltd.

Livret
11,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1990 | Teldec

14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2003 | Decca Music Group Ltd.

14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2009 | Decca Music Group Ltd.

Livret
14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | Decca Music Group Ltd.

14,99 €

Classique - Paru le 25 août 2017 | Decca Music Group Ltd.

Livret
7,49 €

Classique - Paru le 15 janvier 2016 | Sony Classical

14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2015 | Decca Music Group Ltd.

Livret

L'interprète

Nelson Freire dans le magazine