Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES16,99 €
CD14,49 €

R&B - Paru le 26 juin 2015 | ByStorm Entertainment - RCA Records

Hi-Res Distinctions Pitchfork: Best New Music
La soul music continue à faire bonne figure ces derniers temps avec ce sublime Wildheart. Trois ans après Kaleidoscope Dream, Miguel Jontel Pimentel alias Miguel tout court fait plus que confirmer tout le bien qu’on pensait de lui. Son alliage de soul, de funk soft teinté de rock voire d’electro propulse le Californien dans la cour des grands. On pense parfois à Frank Ocean, parfois à Marvin Gaye voire Prince tout au long de ce troisième album, joli coup de zoom sur sa ville, Los Angeles, sujet central de ce Wildheart sur lequel Lenny Kravitz a apporté sa guitare. Une Cité des Anges synonyme de luxure, d’évanescence, de sexe et de décadence. Que les compositions soient ultra-langoureuses ou carrément up-tempo, Miguel tient fermement le fouet d’un groove impeccablement contrôlé. Aucune faute de goût dans cette orgie de groove, juste la certitude que le Californien tient ici son plus bel album. © MD/Qobuz
CD14,49 €

R&B - Paru le 28 septembre 2012 | ByStorm Entertainment - RCA Records

Distinctions Pitchfork: Best New Music
C'est bien simple, aucun autre album n'a produit un effet comparable à Kaleidoscope Dream dans le monde du R&B depuis Voodoo de D'Angelo en 2000. Non pas qu'il révolutionne le genre, puisque l'inspiration de Miguel est plutôt douce et romantique. Tout vient d'une interprétation exceptionnelle, d'une énergie et d'une conviction qui tranchent avec la mollesse artistique de nombre de ses contemporains.Miguel réussit à redonner à la soul une couleur qu'elle avait perdue depuis le décès de Marvin Gaye, « Adorn » le premier single de Kaleidoscope Dream contient cette vibration sensuelle qui faisait la grandeur de « Sexual Healing » en 1982. Original dans ses constructions de morceaux, comme le démontre l'étourdissant « Use Me », Miguel fait de la musique en apesanteur là où d'autres s'endorment sur la console en tétant béatement leur cher auto-tune.Sur Kaleidoscope Dream, tout touche à la perfection. Même les rares samples sont parfaitement choisis comme le « Time of the Season » de Rod Argent qui s'intègre à merveille sur « Don't Look Back ». De la même façon, Miguel ne se laisse pas envahir par des invités tapageurs, la seule collaboration notable sur Kaleidoscope Dream étant Alicia Keys qui participe à l'écriture de « Where's the Fun in Forever ». Miguel et ses vocalises angéliques donne un ton joyeux à Kaleidoscope Dream, en faisant un disque qui s'écoute forcément en boucle.Avec Kaleidoscope Dream et Channel Orange de Frank Ocean, 2012 possède deux disques de néo-soul R&B non seulement convaincants mais tout simplement fantastiques. Qualité vocale et d'écriture, réelle inspiration, Kaleidoscope Dream fait partie de ces albums qui laissent une vraie empreinte. Indélébile et profonde. © Francois Alvarez / Music-Story
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

R&B - Paru le 1 décembre 2017 | ByStorm Entertainment - RCA Records

Hi-Res
Avec Kaleidoscope Dream en 2012 et surtout le grandiose Wildheart en 2015, Miguel Jontel Pimentel alias Miguel tout court déboulait dans la cour des grands. Son alliage de soul, de funk soft teinté de rock voire d’electro propulsait le Californien aux côtés de Frank Ocean, Prince voire Marvin Gaye… Cette fois, le Californien s’avère plus langoureux que jamais pour un opus plus homogène et sensuel qu’à l’accoutumée. Sexy aussi comme sur Pineapple Skies pour lequel il emprunte la mélodie de Sexual Healing de Marvin Gaye justement. Les featurings de Rick Ross sur Criminal, Travis Scott sur Sky Walker et J. Cole sur Come Through And Chill rendent l’affaire encore plus alléchante. Mais la vraie surprise du disque est sans doute l’engagement de Miguel. Né d’un père mexicain et d’une mère afro-américaine, le métisse tire ici quelques flèches sur la présidence Trump qui bâillonne ce qu’il représente. War & Leisure n’est pas pour autant son What’s Going On mais Miguel se devait de l’ouvrir dans un tel contexte, même si sa musique est habituellement synonyme de luxure, d’évanescence, de sexe et de décadence. Un quatrième album qui offre le parfait équilibre entre une soul grand public et un groove plus underground. © MD/Qobuz
CD14,49 €

R&B - Paru le 26 novembre 2010 | Jive

CD7,99 €

Rap - Paru le 7 février 2019 | Imports Collective

CD2,49 €

R&B - Paru le 1 novembre 2019 | ByStorm Entertainment - RCA Records

CD2,49 €

R&B - Paru le 25 août 2017 | ByStorm Entertainment - RCA Records

CD2,49 €

R&B - Paru le 1 mai 2015 | ByStorm Entertainment - RCA Records

HI-RES16,99 €
CD14,49 €

R&B - Paru le 26 juin 2015 | ByStorm Entertainment - RCA Records

Hi-Res
CD5,99 €

R&B - Paru le 5 avril 2019 | ByStorm Entertainment - RCA Records

CD5,99 €

R&B - Paru le 26 février 2016 | ByStorm Entertainment - RCA Records

CD1,99 €

R&B - Paru le 20 juillet 2012 | ByStorm Entertainment - RCA Records

CD2,49 €

R&B - Paru le 16 octobre 2015 | ByStorm Entertainment - RCA Records

CD2,49 €

R&B - Paru le 27 novembre 2017 | ByStorm Entertainment - RCA Records

CD3,99 €

R&B - Paru le 29 juillet 2012 | ByStorm Entertainment - RCA Records

CD1,99 €

Dance - Paru le 26 janvier 2018 | Walt Disney Records

CD0,99 €

Pop - Paru le 15 décembre 2019 | Miguél

CD2,49 €

R&B - Paru le 3 novembre 2017 | ByStorm Entertainment - RCA Records

CD2,49 €

Pop - Paru le 7 septembre 2017 | ByStorm Entertainment - RCA Records

CD2,49 €

R&B - Paru le 17 novembre 2017 | ByStorm Entertainment - RCA Records

L'interprète

Miguel dans le magazine