Artistes similaires

Les albums

15,99 €
11,49 €

Classique - Paru le 7 juin 2019 | CAvi-music

Hi-Res Livret
15,99 €
11,49 €

Classique - Paru le 16 mars 2018 | CAvi-music

Hi-Res Livret
Richesse harmonique et virtuosité, voilà ce qu’ont en commun les deux compositeurs, Sergei Rachmaninov et Carlos Guastavino. « Malgré l’immense distance géographique entre les deux, leur approche du piano était singulièrement similaire », indique le pianiste Martin Klett. Dans les deux cas, les éléments romantiques vont de pair avec une apparente simplicité et une écriture pianistique des plus ambitieuses. Klett débute son album avec une brève pièce de l’Argentin Guastavino (1912-2000), l’un des compositeurs les plus célèbres du pays. Au cours de ses nombreux voyages en Europe, en URSS et en Chine, il a souvent présenté ses propres œuvres en concert, une musique profondément inspirée d’éléments folkloriques. L’auditeur découvrira entre autres la Sonatine en trois mouvements, où les aspects populaires sont tissés dans une écriture pour piano des plus romantiques. Klett poursuit avec une poignée de Cantos Populares, en quelque sorte des « romances sans paroles » argentines pour ainsi dire. On y retrouve quelques brefs aphorismes musicaux : un tando, une zamba, une chacareca etc. La partie du programme consacrée à Guastavino se referme avec Las Niñas de 1953, dans lequel le lien vers Rachmaninov semble évident. L’ouvrage idéal pour faire le pont vers la Seconde Sonate de Rachmaninov, écrite en 1913 à Rome et dont le succès lui assura la réputation de dernier compositeur romantique russe. Une fois qu’il eût donné l’ouvrage maintes fois en public, le compositeur s’attela à la remanier en 1931, et c’est cette version définitive que nous entendons ici. Klett, un disciple de Elisabeth Leonskaja, Leon Fleisher et Pascal Devoyon, a remporté le Concours international Brahms et le Concours national musical allemand ; depuis, c’est un invité des festivals de Lucerne, Schleswig-Holstein, Heidelberg, Mecklenburg-Vorpommern ou Schwetzingen, pour n’en mentionner que quelques-uns. © SM/Qobuz