Artistes similaires

Les albums

14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | Deutsche Grammophon Classics

Livrets Distinctions Diapason d'or
Superbe anthologie de chansons d’amours italiennes du XVIIe siècle, le nouvel album de la mezzo-soprano tchèque Magdalena Kozena illustre notamment les liens étroits entre musique dite savante et musique populaire. Les musiciens de l'ensemble Private Musicke infusent à ce répertoire méconnu - cet album comprend plusieurs raretés - une grande liberté d’interprétation, grâce à leur continuelle créativité, loin de tout dogmatisme.
41,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Archiv Produktion

Distinctions Diapason d'or
14,99 €
9,99 €

Musique vocale profane - Paru le 3 mai 2019 | PentaTone

Hi-Res Livret
Pour son premier album sous étiquette PentaTone, la mezzo-soprano tchèque Magdalena Kožená revient à ses premières amours baroques et retrouve ses compatriotes, Václav Luks et son excellent ensemble pragois. À la fois claveciniste et corniste, Václav Luks a étudié à la Schola Cantorum de Bâle avant de fonder, en 2005, le Chœur et le Collegium Vocale 1704 composés de quatre-vingt-dix chanteurs et musiciens tchèques. Sous le titre du « Giardino dei sospiri » (Le jardin des soupirs), ce nouvel album propose des extraits de cantates profanes ou oratorios exaltant l’amour tragique. Les quelques héroïnes tragiques ici à l’honneur dans ces différentes pages de Handel, Leonardo Leo, Benedetto Marcello, Vinci, Gasparini et Sarro trouvent en Magdalena Kožená une avocate ardente, assez idéale il faut bien le dire. C’est tout un drame musical aux multiples facettes qui se déroule devant nos oreilles, et conçu initialement comme un projet scénique. « De la manipulatrice Agrippine, prête à tout pour installer son fils Néron sur le trône, à la magicienne Armide envoûtant Rinaldo, en passant par la prêtresse Héro qui ne peut survivre à la mort accidentelle de son amant Léandre, Magdalena Kožená donne chair, avec toute la densité et la virtuosité de son chant, à ces héroïnes légendaires », peut-on lire sur la présentation de ce spectacle que Magdalena Kožená et Václav Luks vont donner en tournée européenne durant le printemps 2019. © François Hudry/Qobuz
21,49 €
14,99 €

Classique - Paru le 19 février 2016 | Deutsche Grammophon Classics

Hi-Res Livret
Du haut de son répertoire qui s’étend allègrement sur quatre siècles, la mezzo-soprano tchèque Magdalena Kožená ne cache quand même pas un petit penchant pour les musiques du XVIIIe et même du XVIIe siècle, ainsi qu’en témoigne ce nouvel enregistrement tournant autour de Monteverdi et quelques-uns de ses contemporains. C’est avec le rôle de la passionnée et déchirante Ottavia dans Le Couronnement de Poppée qu’elle avait fait ses grands débuts, en 2000 et en remplacement de Anne Sofie von Otter, dans ce monde lyrique bien particulier qu’est l’opéra italien baroque fondateur : il est donc juste qu’elle nous offre les deux grands moments de ce chef-d’œuvre, « Disprezzata Regina » et le terrible « Addio Roma », l’un des airs les plus inspirés et modernes de Monteverdi. Ottone ne lui suffisant pas, elle s’offre également le duo final « Pur ti miro » de ce même opéra dans le rôle de Néron, aux côtés de la soprano Anna Prohaska. Autre immense sommet monteverdien, Il Combattimento di Tancredi e Clodinda. Motets du même Monteverdi, morceaux instrumentaux de Marini, Ucellini et Merula, voilà qui vient compléter ce bel album dans lequel on aura également loisir d’entendre le bien bel ensemble baroque La Cetra d’Andrea Marcon. Enregistré en novembre 2014 dans l’église Sankt German à Seewen (Suisse). © SM/Qobuz
14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2007 | Archiv Produktion

Extraits d'opéras et d'oratorios: Alcina, Hercules, Agrippina, Giulio Cesare in Egitto, Joshua, Ariodante, Théodora, Amadis de Gaule, etc. / Magdalena Kozená, mezzo-Soprano - Venice Baroque Orchestra - Andrea Marcon, direction
14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2009 | Archiv Produktion

Livret
Après une plongée dans l'univers de Haendel, la cantatrice tchèque Madgalena Kozena s'attaque désormais aux ouvrages oubliés, trop méconnus de Vivaldi. De la musique superbe servie par une musicienne intense et virtuose...
14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1997 | Archiv Produktion

13,99 €

Classique - Paru le 22 novembre 2004 | Archiv Produktion

13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2000 | Deutsche Grammophon Classics

17,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret
13,99 €

Classique - Paru le 10 juin 2016 | Deutsche Grammophon Classics

Livret
On est le 30 juillet 2003. Le Festival de Verbier, village perché à 1500 mètres d’altitude dans les Alpes Suisses, est depuis longtemps un laboratoire musical où l’on réunit des chanteurs et des instrumentistes dans des ensembles inédits, et cette captation en direct reflète cette tradition à la perfection. Les voix que l’on entend ici contrastent fortement par leur timbre, et en même temps se fondent parfaitement en quatuor. Ainsi le doux ténor de Matthew Polenzani s’oppose-t-il au baryton sombre et expressif de Thomas Quasthoff, tandis que la pureté virginale des aigus d’Andrea Rost fait ressortir le dramatisme des solos de Magdalena Kožená. James Levine est un accompagnateur des plus sensibles, qui permet à chaque soliste de briller à sa façon. Et lorsque Yefim Bronfman se joint à lui et apporte sa puissance féline, l’ensemble s’envole pour de bon. On entendra une magnifique sélection de lieder en solo, des premiers aux plus tardifs, ainsi que les deux cycles complets des Liebeslieder Walzer, chantés en quatuor avec accompagnement des deux pianistes. © SM/Qobuz
14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret
La confrontation entre Schéhérazade de Ravel, les Rückert-Lieder de Mahler et les Chants bibliques (Op. 99) de Dvorak offre un somptueux panorama de la mélodie avec orchestre au tournant du XIXe siècle. Ne manque plus que les Sea Pictures d'Elgar ! Ces trois recueils bouleversants, subtils, intenses et expressifs, nécessitent une diction exemplaire, un art du chant et du phrasé vocal inouïes. Magdalena Kozená exploite ici les couleurs les plus mordorées de son timbre. A découvrir !
14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2006 | Archiv Produktion

24,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2006 | Deutsche Grammophon (DG)

13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2003 | Deutsche Grammophon (DG)

24,99 €

Classique - Paru le 15 mars 2006 | Deutsche Grammophon (DG)

13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2001 | Deutsche Grammophon (DG)

13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2000 | Deutsche Grammophon Classics

14,99 €

Classique - Paru le 19 février 2016 | Deutsche Grammophon Classics

Livret
14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | Deutsche Grammophon (DG)

Livrets
Pierre Boulez poursuit avec ce volume son parcours au sein de l'univers de Gustav Mahler. Des Knaben Wunderhorn (Le Cor merveilleux de l'enfant) est l'un des grands chefs-d'œuvre de jeunesse du compositeur, défendu ici avec finesse et une douceur ineffable par Christian Gerhaher et Magdalena Kozena. En complément, l'Adagio de la Dixième, qui atteint sous la direction de Boulez une sorte d'éther.

L'interprète

Magdalena Kožená dans le magazine
  • Magdalena Kozená, une rencontre-podcast
    Magdalena Kozená, une rencontre-podcast Rencontre avec la mezzo-soprano tchèque Magdalena Kozená à l’occasion de la parution de son nouvel album Love And Longing consacré à Dvorák, Ravel et Mahler.
  • Émotion, rêve, poésie...
    Émotion, rêve, poésie... Le nouvel album de la grande Magdalena Kožená...
  • Sortilèges français
    Sortilèges français La crème du chant français, et Rattle dans un long mouvement de swing entraînant… C’est ce que propose cette nouvelle version de L’enfant et les sortilèges de Maurice Ravel…