Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 2 septembre 2016 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - 4 étoiles de Classica - 5 Sterne Fono Forum Klassik
« [...] Le Fauré de Lortie est délibérément dépourvu de suavités mondaines. Même dans les pièces les plus mélodiquement complaisantes comme la Pavane, il choisit la plus extrême sobriété et la retenue. Un tel parti pris présente l'avantage d'aller à l'essentiel, de respecter la pureté des lignes mélodiques, et l'originalité de l'écriture polyphonique — tout particulièrement dans certains préludes. En outre, sobriété n'est pas sécheresse et dans l'ensemble, Louis Lortie fait preuve d'un grand raffinement dans les dégradés et les effets de fluidité.» (Classica, février 2017 / Jacques Bonnaure)
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 25 mai 2010 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
Le grand retour du pianiste canadien Louis Lortie chez Chandos se fait avec Chopin évidemment. Un programme passionnant, qui regroupe les 4 Scherzos, la Sonate n°2 (« Funèbre ») et quatre des plus beaux Nocturnes. Une série de chefs-d’œuvre servies par un jeu de piano brillant et virtuose, et magnifiquement enregistré. Cela augure bien des prochains volumes !
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 18 septembre 2015 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica
« Mesdames et messieurs les Québécois, tirez en premier ! » Car en effet, les deux solistes pour ce disque de musique intimement français sont Louis Lortie et Hélène Mercier, deux incontournables solistes internationaux natifs de la Nouvelle-France du Nord… Mais non, chers qobuzonautes, ne voyez aucun chauvinisme dans ces propos : ce sont des considérations admiratives de l’art de ces deux pianistes qui ont su si magiquement se saisir de ce répertoire délicat, dans lequel tant d’interprètes se sont fourvoyés. Car le Concerto, le Concerto pour deux pianos, Aubade, la Sonate pour quatre mains, l’Embarquement pour Cythère, sont des œuvres de la veine plus « légère », galante, plus aimable de Poulenc, avec quelques tendres incursions dans la farce et la clownerie – qu’il ne convient pas de prendre trop à la lettre ! Disons qu’il faut rester sérieusement facétieux, et drôlement sérieux à la fois, afin d’éviter la sentimentalité ou le guignol. Quant aux quelques passages qui préfigurent les Dialogues des carmélites, ils sont déclamés avec le recueillement qu’ils exigent. Lortie et Mercier font œuvre de finesse, et les clins d’œil restent toujours dans la plus grande élégance. © SM/Qobuz« [...] Louis Lortie et Hélène Mercier atteignent une sorte de légèreté et de brillance qui sont la signature de Poulenc, ce maître du classicisme ressuscité. Ils n'omettent pas non plus l'humour de cette musique qui ose le collage et fraie avec le mauvais goût. Heureuse répartition des rôles entre les deux pianos, même si l'on eut aimé plus d'audace encore, de grandeur narquoise (Concerto pour deux pianos), deux aspects que l'on retrouve dans la Sonate. » Disque rafraîchissant. (Classica, février 2016 / Luc Nevers) 

L'interprète

Louis Lortie dans le magazine
  • Louis Lortie à La Roque d'Antheron
    Louis Lortie à La Roque d'Antheron L'événement est suffisamment rare en France encore, pour être rappelé aux lecteurs de Qobuz qui seraient en villégiature du côté du Vaucluse : le pianiste Québecois Louis Lortie se produit ce soir ...
  • Louis Lortie, une rencontre-podcast
    Louis Lortie, une rencontre-podcast Louis Lortie s’attaque à l’intégrale des Années de Pèlerinage de Liszt, parue chez Chandos, l’occasion de rencontrer un des grands pianistes de sa génération.