Artistes similaires

Les albums

23,09 €
16,49 €

Musique symphonique - Paru le 30 novembre 2018 | Aparté

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
Les quatre Nations de François Couperin (celui qu’il est d’usage de surnommer « le Grand ») sont respectivement la France, l’Espagne, l’Empire et le Piémont – l’Italie donc – mais il serait assez vain de chercher dans chacun des mouvements composant ces quatre suites des caractéristiques réellement nationales. Et ce d’autant plus que nombre des pièces de telle ou telle nation avaient déjà été composées bien avant la parution en 1726 de ce recueil, et qu’elles furent simplement rebaptisées… Oui, le style à la française d’une part, le langage plus italianisant d’autre part, sont bien présents à travers les trente six mouvements de l’intégralité des Nations, mais avec bien des interpolations qui en font, en réalité, une sorte de recueil européen très mélangé. Tout au plus l’Espagne a-t-elle droit à quelques rares tournures réellement ibériques, même s’il faut les déceler à la loupe. Christophe Rousset et ses Talens Lyriques se saisissent de ces « trios » avec joie et respect, sachant que le terme « trio » n’implique pas nécessairement que l’on ne soit que trois musiciens ; en réalité les parties mélodiques sont confiées à deux hautbois, deux flûtes et deux violons, ensemble ou en alternance, tandis que le continuo échoit au basson, au clavecin, à la gambe et au théorbe, ici encore ensemble, ou en diverses combinaisons selon la texture musicale. De la sorte, les trente-six mouvements démontrent leur immense richesse, toute leur diversité et les contrastes que Couperin a assignés à ces diverses nations. © SM/Qobuz
30,78 €
21,98 €

Classique - Paru le 7 juin 2019 | Aparté

Hi-Res Livret
Alors que Mozart était boudé par la capitale française, Antonio Salieri eut droit à des commandes de l’Académie Royale de Musique (Opéra de Paris), collaboration fructueuse qui fut tranchée nette par la Révolution. Après le succès de son ouvrage Les Danaïdes, composé pour Paris en 1784, Salieri travaille d’arrache-pied avec Beaumarchais, tout auréolé du succès et du scandale de son Figaro, à un nouveau projet qui deviendra Tarare. Beaumarchais se met sans vergogne en vedette, organisant habilement son autopromotion et suivant les répétitions pour s’assurer que l’orchestre joue pianissimo afin que ses vers aient la primauté sur le spectacle. Il trouve d’ailleurs que la musique est envahissante alors qu’elle ne devrait être là que pour « embellir la parole ». Créé un an après Les Noces de Figaro de Mozart, modérément appréciées à Vienne avant qu’elles ne triomphent à Prague, Tarare fut un immense succès parisien qui a réussi à se maintenir au répertoire en dépit des remous politiques, avant que l’ouvrage ne sombre dans l’oubli vers 1826 – on cesse ensuite de le présenter. Le livret de Beaumarchais fut aussitôt adapté en italien par… Lorenzo Da Ponte, pour être présenté avec un égal succès à Vienne. Mi tragédie-lyrique, mi opéra-comique, Tarare est pimenté par un certain orientalisme. Après avoir ressuscité Les Danaïdes et Les Horaces, Christophe Rousset achève le cycle de ses enregistrements dédiés aux opéras écrits en français par Salieri pour le public parisien. Tarare est bien de son siècle, celui des Lumières, utilisant le pouvoir des arts pour combattre le despotisme sous toutes ses formes. Grâce à son excellente distribution et à la vivacité de la direction de Christophe Rousset, cet enregistrement permet de juger sur pièces et d’évaluer pleinement l’abîme qui sépare un honnête musicien de talent d’un génie solitaire et solaire comme Mozart. © François Hudry/Qobuz
24,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2002 | Decca Music Group Ltd.

14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2003 | Decca Music Group Ltd.

13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1997 | Decca Music Group Ltd.

14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2002 | Decca Music Group Ltd.

16,79 €

Classique - Paru le 24 mars 2014 | Ambroisie - naïve

L'interprète

Les Talens Lyriques dans le magazine
  • L'Alceste de Rousset
    L'Alceste de Rousset A la tête des Talens lyriques, Christophe Rousset s'attaque au chef-d’œuvre de Lully...
  • Le tourbillon Zaïs
    Le tourbillon Zaïs La pastorale héroïque de Rameau revisitée par Christophe Rousset et les Talens Lyriques...
  • Lully au sommet
    Lully au sommet Avec Phaéton, Christophe Rousset et ses Talens Lyriques poursuivent leur superbe travail consacré à Jean-Baptiste Lully...
  • Diana Damrau mozartienne !
    Diana Damrau mozartienne ! Aux côtés du baryton Nicolas Testé et des Talens Lyriques dirigés par Christophe Rousset, la soprano allemande Diana Damrau chantera Mozart au Théâtre des Champs-Élysées le 25 mai.
  • Véronique Gens, une rencontre-podcast
    Véronique Gens, une rencontre-podcast Pour la sortie du dernier volume de son cycle captivant consacré aux tragédiennes de l’opéra français, la soprano Véronique Gens revient sur l’évolution de son éclectique carrière.
  • Véronique Gens, tragédienne plus que jamais
    Véronique Gens, tragédienne plus que jamais Quand la grande soprano ressuscite tout un théâtre passionnel de la fureur romantique...
  • D’Anna à Teodora
    D’Anna à Teodora L’étincelante jeune soprano Teodora Gheorghiu…
  • Teodora Gheorghiu, une rencontre-podcast
    Teodora Gheorghiu, une rencontre-podcast Teodora Gheorghiu publie son premier récital d’arias, l’occasion d’en savoir un peu plus sur cette jeune soprano roumaine à la carrière déjà bien dense.
  • Les Nuits baroques au Palais de Béhague
    Les Nuits baroques au Palais de Béhague Du 6 au 9 juin, la superbe Salle Byzantine du Palais de Béhague accueillera les Nuits Baroques au Palais de Béhague avec notamment Jordi Savall, Montserrat Figueras, Jean-Christophe Frisch et Chris...
  • Croisées : Christophe Rousset & Les Talens Lyriques
    Croisées : Christophe Rousset & Les Talens Lyriques Après vingt ans d’odyssée baroque et classique, Christophe Rousset dévoile un appétit intact pour le bel canto, les œuvres oubliées, voire indéfendables, et les vraies synergies théâtrales – en dia...