Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 1 février 2019 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Si l’on croit que Mozart, Mendelssohn ou Schubert sont morts jeunes, que dire de Juan Crisóstomo Arriaga, disparu avant même d’avoir atteint son vingtième anniversaire ! Dans ces tristes conditions, on ne peut que se réjouir du relativement fort nombre de ses compositions qui nous sont parvenues, et qui lui ont valu le sobriquet de « Mozart espagnol » ou, pour les plus nationalistes, « Mozart basque » puisqu’il est né et a grandi à Bilbao avant de poursuivre ses études à Paris. La remarque n’a pas pour seule raison le fait qu’il soit né, jour pour jour, un demi-siècle avant le divin Wolfgang Amadeus, ou qu’il porte le même prénom (Juan Crisóstomo = Johannes Chrysostomus, les deux premiers prénoms de Mozart), mais aussi l’élégance et l’apparente simplicité de son langage qui cache une étonnante complexité de conception et d’architecture. On découvre ici sa géniale Symphonie pour grand orchestre, de 1824 – seize ans… qui ne penserait pas aux chefs-d’œuvre de Schubert de la même tranche d’âge, en particulier dans le traitement très spectaculaire des tonalités et des modulations ! –, ainsi que sa cantate Herminie et quelques airs de soprano isolés, de toute beauté. Arriaga travailla avec Cherubini dont il fut d’ailleurs le protégé, et l’influence du strict et rigoureux Italien ne peut qu’avoir été bénéfique au jeune prodige. La juxtaposition de l’ouverture des Esclaves heureux, œuvre de la prime jeunesse, et de la Symphonie, laisse comprendre la stupéfiante évolution d’Arriaga dont on se demande avec un brin de tristesse jusqu’où il serait allé s’il avait vécu aussi longtemps que, disons, Schubert… C’est ici l’Orchestre Philharmonique de la BBC de Manchester qui officie sous Juanjo Mena, avec la soprano Berit Norbakken Solset pour les arias et la cantate. © SM/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 4 septembre 2012 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Hi-Res Audio
À l'occasion du centenaire de la naissance du compositeur catalan Xavier Montsalvatge, l'excellent chef d'orchestre espagnol Juanjo Mena présente sa musique pour orchestre chez Chandos. Au programme notamment les "Cinco Canciones Negras", écrites après la découverte des Antilles sur des poèmes caribbéens et espagnols, et interprétées par la sublime mezzo-soprano espagnole Clara Mouriz. Autre pièce maîtresse de cette mongraphie, la "Simfonia de Requiem", sans chant ni paroles jusqu'à la toute fin du dernier mouvement, où la soprano Ruby Hughes fait une apparition poignante. Une révélation !
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 6 novembre 2012 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Symhonies n°1 & n°2 - Concerto pour basson, op.75 - Aufforderung zum Tanze, op.65 / Karen Geoghegan, basson - BBC Philharmonic - Juanjo Mena, direction
CD9,99 €

Classique - Paru le 18 mars 2013 | Claves Records