Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Jos Van Immerseel


Comme des cercles concentriques qui peu à peu s’étendent sur l’eau calme après qu’on y a jeté une pierre, le répertoire de Jos van Immerseel progresse dans le temps d’une manière inexorable. Cumulant les prix de piano, d’orgue et de clavecin au Conservatoire Royal d’Anvers, sa ville natale, il étudie aussi le chant et la direction d’orchestre. Porté par la vague baroque, il fonde en 1987 son orchestre Anima Eterna (en français « âme éternelle » et en néerlandais… « Immerseel ») dans le dessein d’explorer la musique de Jean-Sébastien  Bach.

Jos van Immerseel est un collectionneur né. Avec les années, il accumule non seulement un répertoire considérable mais également des pianos, des pianofortes et des clavecins. Il réalise également un très grand nombre d’enregistrements qui surprennent à chaque fois par l’originalité de son approche musicale. Délaissant rapidement la musique exclusivement baroque, il enregistre aussi des sonates avec Jaap Schröder ou avec Midori Seiler et traverse les époques et les styles avec autant de culot que de curiosité insatiable. Depuis quelques années, Jos van Immerseel enregistre à tour de bras avec une gourmandise joyeuse. Parue dans un océan de versions disponibles, son intégrale des symphonies et des ouvertures de Beethoven, en 2008, a été saluée pour sa cohérence et pour son éloquence inspirée. Son approche historique est tout aussi scrupuleuse devant son clavier lorsqu’il interprète, en concert comme au disque, les 32 sonates du même compositeur sur une copie du pianoforte Anton Walter dont l’original se trouve en sa possession.

Si les classiques viennois sont comme pour tout orchestre la base de son répertoire, l’orchestre s’est largement étoffé pour pouvoir jouer le répertoire romantique et contemporain. Depuis 2003, il est en résidence au Concertgebouw de Bruges, une salle ultramoderne au sein d’un vaste complexe international de musique et des arts scéniques. Grâce à des tours de passe-passe techniques assez bluffants, la grande salle possède une acoustique excellente et sert de cadre aux enregistrements pour l’ensemble, devenu Anima Eterna Brugge depuis 2010. Jos van Immerseel aime particulièrement la musique française à laquelle il a consacré plusieurs disques, Berlioz, Debussy, Ravel, Poulenc (excellente version du Concerto pour 2 pianos) avec pour corollaire la musique russe, Tchaïkovski, Rimski-Korsakov, Moussorgski ou Borodine, les compositeurs des deux pays n’ayant cessé de s’inspirer mutuellement.

La vocation de Van Immerseel et de ses musiciens est de restituer les couleurs originales des œuvres jouées en sortant de la standardisation dans laquelle elles tombent trop souvent. A défaut de présenter des interprétations toujours inoubliables, il en résulte un chatoiement particulier et une précision des contours qui nous échappaient, un peu à la manière de certaines restaurations de tableaux qui attirent l’œil plus pour le détail que pour l’ensemble. Après un album consacré à George Gershwin paru à la fin de 2017, les projets de Jos van Immerseel font le grand écart entre l’anniversaire de Claudio Monteverdi (les 450 ans de sa naissance) et la production symphonique d’un grand maître de l’orchestre : Richard Strauss. Encore des enregistrements passionnants en perspective. ©FH/Qobuz

Lire plus

Discographie

21 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 1
1 sur 1

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums