Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD14,99 €

Piano solo - Paru le 1 novembre 2019 | Deutsche Grammophon

Distinctions Choc de Classica
HI-RES44,99 €
CD29,99 €

Musique de chambre - Paru le 14 février 2020 | Gramola Records

Hi-Res Livret
HI-RES4,99 €
CD4,99 €

Classique - Paru le 12 août 2016 | BnF Collection

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 28 avril 2017 | Jube Classic

Hi-Res
CD19,99 €

Classique - Paru le 18 mai 2018 | SWR Classic Archive

Comme son collègue et ami de longue date Paul Badura-Skoda, avec lequel il a si souvent joué, le pianiste autrichien Jörg Demus a eu la chance de pouvoir jouer à un âge extrêmement avancé et de réaliser un très grand nombre d’enregistrements. Magnifique interprète de Schubert, mais aussi de Debussy (sa belle intégrale enregistrée en 1969 est désormais disponible), il laisse des disques admirables, notamment comme partenaire de Dietrich Fischer-Dieskau. Mais c’est bien Johann Sebastian Bach qui est la grande affaire de sa longue vie. Jörg Demus a vingt-deux ans lorsqu’il enregistre un premier disque consacré à Bach pour Westminster, un label auquel il reste fidèle très longtemps. À la fin des années 1950, il grave une première version du Clavier bien tempéré, puis, il réenregistre le Livre II pour le jeune label Intercord en 1970. Entretemps, il laisse un cycle intégral pour la Radio de Stuttgart qui est ici publié pour la première fois. Sept ans séparent l’enregistrement des deux Livres. Si l’art intemporel et lumineux de Demus est sensiblement le même dans les deux cahiers, c’est surtout la prise de son qui diffère, à une époque où la technique évoluait à toute vitesse. Même si cette édition a sans doute essayé d’unifier les deux univers sonores, le Premier Livre, enregistré en 1954, pâtit d’une restitution un peu sèche, alors que le Second, capté en 1961, rend parfaitement justice au jeu si souple et au legato chantant d’un pianiste jouant loin des modes. Il serait vain de chercher un propos musicologique dans cette version d’une grande musicalité, parfaitement claire dans sa construction et sans pose intellectuelle. Ici, tout n’est que limpidité et élégance qui donnent à la musique de Bach une apparente simplicité et un classicisme radieux. © François Hudry/Qobuz
HI-RES4,99 €
CD4,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1958 | BnF Collection

Hi-Res Livret
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 11 septembre 2006 | Saphir Productions

CD19,99 €

Classique - Paru le 18 mai 2018 | SWR Classic Archive

Comme son collègue et ami de longue date Paul Badura-Skoda, avec lequel il a si souvent joué, le pianiste autrichien Jörg Demus a eu la chance de pouvoir jouer à un âge extrêmement avancé et de réaliser un très grand nombre d’enregistrements. Magnifique interprète de Schubert, mais aussi de Debussy (sa belle intégrale enregistrée en 1969 est désormais disponible), il laisse des disques admirables, notamment comme partenaire de Dietrich Fischer-Dieskau. Mais c’est bien Johann Sebastian Bach qui est la grande affaire de sa longue vie. Jörg Demus a vingt-deux ans lorsqu’il enregistre un premier disque consacré à Bach pour Westminster, un label auquel il reste fidèle très longtemps. À la fin des années 1950, il grave une première version du Clavier bien tempéré, puis, il réenregistre le Livre II pour le jeune label Intercord en 1970. Entretemps, il laisse un cycle intégral pour la Radio de Stuttgart qui est ici publié pour la première fois. Sept ans séparent l’enregistrement des deux Livres. Si l’art intemporel et lumineux de Demus est sensiblement le même dans les deux cahiers, c’est surtout la prise de son qui diffère, à une époque où la technique évoluait à toute vitesse. Même si cette édition a sans doute essayé d’unifier les deux univers sonores, le Premier Livre, enregistré en 1954, pâtit d’une restitution un peu sèche, alors que le Second, capté en 1961, rend parfaitement justice au jeu si souple et au legato chantant d’un pianiste jouant loin des modes. Il serait vain de chercher un propos musicologique dans cette version d’une grande musicalité, parfaitement claire dans sa construction et sans pose intellectuelle. Ici, tout n’est que limpidité et élégance qui donnent à la musique de Bach une apparente simplicité et un classicisme radieux. © François Hudry/Qobuz
CD19,99 €

Classique - Paru le 23 mars 2018 | Musica Viva

CD9,99 €

Classique - Paru le 11 janvier 2019 | Intense Media GmbH

HI-RES4,99 €
CD4,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1957 | BnF Collection

Hi-Res Livret
CD9,99 €

Musique concertante - Paru le 11 septembre 2006 | Saphir Productions

CD9,99 €

Classique - Paru le 11 janvier 2019 | Intense Media GmbH

CD9,99 €

Classique - Paru le 11 janvier 2019 | Intense Media GmbH

CD9,99 €

Classique - Paru le 15 juin 2018 | SWR Classic Archive

CD9,99 €

Classique - Paru le 11 septembre 2006 | Saphir Productions

CD9,99 €

Classique - Paru le 11 janvier 2019 | Intense Media GmbH

CD9,99 €

Classique - Paru le 11 janvier 2019 | Intense Media GmbH

CD9,99 €

Classique - Paru le 11 janvier 2019 | Intense Media GmbH

CD9,99 €

Classique - Paru le 11 janvier 2019 | Intense Media GmbH