Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES15,49 €
CD10,99 €

Jazz - Paru le 7 avril 2015 | Blue Note (BLU)

Hi-Res Distinctions Sélection JAZZ NEWS - 5 Sterne Fono Forum Jazz
Si les noms qui figurent sur l’album ne sont que deux, c’est bel et bien tout un ensemble que l’on entend distinctement sur ce jazz aux tonalités plus qu’élargies et qui vient graver les « empreintes du son ». Saxophone et trompette, bien sûr, mais aussi piano et batterie ont chacun un temps de parole pour lequel on tend l’oreille, et lorsqu’ils sont à l’unisson, c’est un thème à la fois mélodique et rythmique (et pas toujours facilement saisissable) que l’on déguste. Ce live californien du duo Joe Lovano et Dave Douglas promet une improvisation ambitieuse et maîtrisée, pour une écoute de préférence en Hi-Res. © LR/Qobuz
A partir de :
HI-RES23,49 €
CD16,49 €

Jazz - Paru le 25 janvier 2019 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Jazz
Même si son nom apparaît sur de nombreux albums ECM (John Abercrombie, Marc Johnson, Steve Kuhn, Paul Motian, etc.), Joe Lovano n’avait jamais eu jusqu’ici la primeur d’être le leader d’un disque du label de Manfred Eicher. A 66 ans passés, le saxophoniste de Cleveland est enfin le patron sur ce Trio Tapestry conçu avec la pianiste Marilyn Crispell et le batteur Carmen Castaldi. Une formation sans contrebasse offrant la puissance intérieure d’un orchestre.Moins volubile qu’à l’accoutumée, Lovano se lance ici dans des narrations plutôt intimistes. « Ce trio, précise-t-il, est une tapisserie musicale mélodique, harmonique et rythmique qui maintient les moods et les atmosphères. » Ce groupe est surtout l’ambassadeur d’un jazz véritablement habité. La spiritualité comme le calme régnant soulignent chaque improvisation. Une fois de plus, on ne comprend pas pourquoi Crispell n’est pas une musicienne plus reconnue et louée. En digne héritière de Paul Bley et Cecil Taylor, elle promène son piano sur les terres d’une musique contemporaine mouchetée de lyrisme et s’avère un membre essentiel de ce groupe doté d’une force créative renversante. © Marc Zisman/Qobuz
A partir de :
HI-RES15,49 €
CD10,99 €

Jazz - Paru le 29 janvier 2021 | ECM

Hi-Res Livret
Et si Trio Tapestry était l’une des formations les plus essentielles de la longue carrière de Joe Lovano ? Un an après un premier album pour ECM, le saxophoniste de Cleveland retrouve ses deux complices, la pianiste Marilyn Crispell et le batteur Carmen Castaldi, pour un enregistrement encore plus émouvant. A la sortie du premier, Lovano avait décrit ce trio comme « une tapisserie musicale mélodique, harmonique et rythmique qui maintient les moods et les atmosphères. » Trio Tapestry avait surtout les traits d’un jazz habité. Avec ce Garden of Expression, la spiritualité comme le calme régnant soulignent à nouveau chaque improvisation. Lovano qui signe toutes les compositions n’est jamais un lider maximo mais le tiers d’une unité soudée comme jamais. Une voix unique portée par la volonté d’épure. Dans les non-dits, les non-joués, Crispell est renversante de précision. La profondeur du jeu de cette pianiste injustement sous-estimée a rarement atteint un tel niveau. Dans la retenue aussi, Lovano souffle un vent léger de sérénité salvatrice en ces temps agités (l’album est dédié aux victimes de la Covid), une brise qui fait du bien et s’appréhende comme une parenthèse bienvenue de recueillement. Magnifique. © Marc Zisman/Qobuz
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Jazz - Paru le 7 mai 2021 | Greenleaf Music

Hi-Res
Joe Lovano et Dave Douglas ont lancé l’aventure Sound Prints en 2013, l’année des 80 ans de Wayne Shorter. Depuis, le saxophoniste et le trompettiste se sont fixés pour mission de célébrer l'héritage de leur illustre aîné à travers l'écriture et l'interprétation de nouvelles musiques conçues dans son esprit créatif et intrépide. Avec un casting multigénérationnel réunissant le pianiste Lawrence Fields, la bassiste Linda May Han Oh et le batteur Joey Baron, ce quintet virtuose a publié le vivifiant Sound Prints: Live at Monterey Jazz Festival, qui comprenait d’ailleurs la création mondiale de deux nouveaux thèmes de Shorter. En 2018, l’album Scandal offrait la même formation aux prises avec des thèmes flambant neufs signés Lovano et Douglas et des relectures de JuJu et Fee Fi Fo Fum, deux chefs d’œuvre de la période Blue Note de Shorter. Avec Other Worlds, enregistré dans la foulée d’une semaine passée sur la scène du prestigieux Village Vanguard de New York en janvier 2020, le quintet Sound Prints livre des compositions originales d’un solide calibre. Aucune note signée Wayne Shorter cette fois et pourtant, l’esprit et la philosophie de l’ancien sideman de luxe de Miles Davis sont plus présents que jamais. La puissante alchimie entre les membres du groupe brille à chaque instant. Guère étonnant que Douglas déclare que « le concept même de ce groupe est le dialogue et l’interaction. Et lorsque vous jouez de la sorte, impossible de vous limiter au rôle de votre instrument. Tout le monde joue tout, tout le temps ! » Une implication totale au cœur de la réussite de cet Other Worlds qui célèbre le génie de Wayne Shorter à bras le corps, sans jamais prendre de pincettes, ni courber l’échine. © Marc Zisman/Qobuz
A partir de :
CD1,99 €

Jazz - Paru le 14 décembre 2018 | ECM

A partir de :
CD13,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2004 | Blue Note Records

A partir de :
CD13,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2008 | Blue Note Records

Emperor Jones - Eternal Joy - Duke Ellington's Sound Of Love - Alexander The Great - His Dreams - The Dawn Of Time - I'm All For You/Joe Lovano
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Jazz - Paru le 6 avril 2018 | Greenleaf Music

Hi-Res
A partir de :
CD13,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2005 | Blue Note Records

A partir de :
CD10,99 €

Jazz - Paru le 29 janvier 2021 | ECM

Livret
Et si Trio Tapestry était l’une des formations les plus essentielles de la longue carrière de Joe Lovano ? Un an après un premier album pour ECM, le saxophoniste de Cleveland retrouve ses deux complices, la pianiste Marilyn Crispell et le batteur Carmen Castaldi, pour un enregistrement encore plus émouvant. A la sortie du premier, Lovano avait décrit ce trio comme « une tapisserie musicale mélodique, harmonique et rythmique qui maintient les moods et les atmosphères. » Trio Tapestry avait surtout les traits d’un jazz habité. Avec ce Garden of Expression, la spiritualité comme le calme régnant soulignent à nouveau chaque improvisation. Lovano qui signe toutes les compositions n’est jamais un lider maximo mais le tiers d’une unité soudée comme jamais. Une voix unique portée par la volonté d’épure. Dans les non-dits, les non-joués, Crispell est renversante de précision. La profondeur du jeu de cette pianiste injustement sous-estimée a rarement atteint un tel niveau. Dans la retenue aussi, Lovano souffle un vent léger de sérénité salvatrice en ces temps agités (l’album est dédié aux victimes de la Covid), une brise qui fait du bien et s’appréhende comme une parenthèse bienvenue de recueillement. Magnifique. © Marc Zisman/Qobuz
A partir de :
CD19,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1996 | Blue Note Records

A partir de :
CD19,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2000 | Blue Note Records

A partir de :
CD19,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2005 | Blue Note Records

A partir de :
CD13,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1992 | Blue Note Records

A partir de :
CD12,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2010 | Blue Note Records

Souffleur génial et atypique, Joe Lovano rend ici hommage au plus grand saxophoniste de tous les temps : Charlie Parker, Bird pour les intimes… Epaulé par son groupe Us Five qui a la particularité d’avoir deux batteurs (Otis Brown III et Francisco Mela), Lovano traite à sa manière, très personnelle, le répertoire de son idole. Le pianiste James Weidman et l’étonnante contrebassiste Esperanze Spalding apportent pour leur part une virtuosité rare, jamais gratuite, qui fait de cet opus un grand moment d’un bout à l’autre…
A partir de :
CD13,99 €

Jazz - Paru le 22 février 1991 | Blue Note Records

A partir de :
CD13,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2013 | Blue Note Records

Les années passent et la qualité du jeu comme celle des albums de Joe Lovano ne baissent guère. Bien au contraire. Pour preuve, cette cuvée 2013 du saxophoniste américain – son 23e disque pour le label Blue Note – qui offre dix compositions originales et une relecture de la ballade de Billy Strayhorn Star Crossed Lovers. Un opus qui croisent diverses cultures jazz mais parle la langue Lovano avant tout. Le groupe du saxophoniste composé du pianiste James Weidman, des bassistes Esperanza Spalding et Peter Slavov et des batteurs Otis Brown III et Francisco Mela, est même épaulé ici par le génial guitariste Lionel Loueke.
A partir de :
CD16,49 €

Jazz - Paru le 25 janvier 2019 | ECM

Livret
Même si son nom apparaît sur de nombreux albums ECM (John Abercrombie, Marc Johnson, Steve Kuhn, Paul Motian, etc.), Joe Lovano n’avait jamais eu jusqu’ici la primeur d’être le leader d’un disque du label de Manfred Eicher. A 66 ans passés, le saxophoniste de Cleveland est enfin le patron sur ce Trio Tapestry conçu avec la pianiste Marilyn Crispell et le batteur Carmen Castaldi. Une formation sans contrebasse offrant la puissance intérieure d’un orchestre.Moins volubile qu’à l’accoutumée, Lovano se lance ici dans des narrations plutôt intimistes. « Ce trio, précise-t-il, est une tapisserie musicale mélodique, harmonique et rythmique qui maintient les moods et les atmosphères. » Ce groupe est surtout l’ambassadeur d’un jazz véritablement habité. La spiritualité comme le calme régnant soulignent chaque improvisation. Une fois de plus, on ne comprend pas pourquoi Crispell n’est pas une musicienne plus reconnue et louée. En digne héritière de Paul Bley et Cecil Taylor, elle promène son piano sur les terres d’une musique contemporaine mouchetée de lyrisme et s’avère un membre essentiel de ce groupe doté d’une force créative renversante. © Marc Zisman/Qobuz
A partir de :
CD13,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1995 | Blue Note Records

Souffleur depuis son plus jeune âge Joe Lovano grandit à Cleveland (Ohio) au son des morceaux joués par son père surnommé « Big T » et de ses frères également dans la partie jazz. Initié aux joies de l'alto et du ténor à l'écoute de John Coltrane, Jimmy Giuffre ou Ornette Coleman, il bénéficie d'un enseignement sans égal lorsque plongé dans le grand bain de la scène au contact de grandes pointures, de Woody Herman à Mel Lewis, ou Paul Motian, qui le prend sous son aile avec le guitariste Bill Frisell.Auteur de quelques jolis moments sur le label italien Soul Note, Lovano trouve chez Blue Note un certain confort (studios high tech, accompagnateurs réputés, calendrier souple) qui lui permet d'accomplir des prodiges dans des registres fort différents. Après un exemplaire From the Soul (Michel Petrucciani, Dave Holland, Ed Blackwell), le styliste au souffle ample et généreux s'offre trois formations différentes pour ce qui sonne comme un album parfaitement maîtrisé, jusque dans les improvisations, dont « Rush Hour on 23rd » est l'exemple. Que ce soit avec une section de cordes, un big band cuivré, un orchestre de chambre (sur « Kathline Gray ») ou en duo avec sa femme la chanteuse soprano Judi Lovano (« Topsy Turvy ») ou seul dans un standard signé Billy Strayhorn (« Chelsea Bridge »), le saxophoniste regorge de finesse et d'invention. Outre ses lectures très personnelles des classiques « Prelude to a Kiss » (Duke Ellington), « Peggy's Blue Skylight » (Charles Mingus) ou « Crepuscule with Nellie » (Thelonious Monk), Lovano signe quatre thèmes originaux dont « Wildcat », et laisse son arrangeur fétiche Gunther Schuller, ici au sommet de leur collaboration, placer deux autres pépites, « Rush Hour on 23rd Street » et « Headin' Out Movin' In ». C'est ce qui s'appelle avoir de la classe.  © ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2016
A partir de :
HI-RES19,49 €
CD13,99 €

Jazz - Paru le 29 juillet 2016 | Blue Note (BLU)

Hi-Res
Pour son 25e album pour le compte du label Blue Note, Joe Lovano déterre une superbe archive inédite : un live d’août 2005 enregistré au Newport Jazz Festival. Aux côtés du saxophoniste de Cleveland, le pianiste Hank Jones alors âgé de 87 ans, toujours aussi impressionnant dans ce swing raffiné qui le distinguait tant. Côté rythmique, Lovano est également accompagné par un tandem 5 étoiles : le contrebassiste George Mraz et le batteur Lewis Nash. L’année précédente, en 2004, il avait publié avec un casting quasi-identique (Paul Motian remplaçait Nash) un magnifique album de ballades, I’m All For You, ayant alors raflé tous les suffrages, critiques comme publics, au point que tout ce petit monde avait à nouveau tracé en studio pour mettre en boite une autre merveille, Joyous Encounter, publiée en mai 2005… Le concert de Classic! Live At Newport est donc l’une des dates de la tournée qui suivit. Le sans-faute est total ! Virtuosité, beauté des improvisations, répertoire (avec notamment deux merveilles de Thad Jones – le frère d’Hank – que sont Don’t Ever Leave Me et Kids Are Pretty People et Six And Four d’Oliver Nelson) ou bien encore complicité entre les quatre hommes, voilà un album hors du temps, hors des modes. Un disque brillant. Hank Jones disparaitra cinq ans plus tard, en 2010, à l’âge de 91 ans, et ce témoignage n’est qu’une énième preuve de son génie bien mésestimé… © MZ/Qobuz

L'interprète

Joe Lovano dans le magazine
  • Joe Lovano souffle le beau
    Joe Lovano souffle le beau Avec son très chambriste Trio Tapestry réunissant la pianiste Marilyn Crispell et le batteur Carmen Castaldi, le saxophoniste américain a trouvé l'une de ses formations les plus émouvantes...
  • John Abercrombie Whitin A Song
     John Abercrombie  Whitin A Song C’est un clin d’œil à « Whitout A Song », joué jadis par Sonny Rollins et Jim Hall, et, plus explicitement, à la sonorité de ce dernier qui à l’époque convainquit Abercrombie de se consacrer au jazz. Ici, il choisit « Blues Connotation » d’Ornette Coleman, « Wise One » de John Coltrane, « Flamenc...
  • Bobo pour Lovano
    Bobo pour Lovano Le saxophoniste Joe Lovano tomba, et son concert il annula…