Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Pop - Paru le 15 février 2019 | Parlophone UK

Hi-Res
Comme chacun sait, Steven Wilson est comme devenu le gardien du temple progressif. De même qu'il a supervisé au plus près les rééditions d'un grand nombre d'albums de Yes, Emerson, Lake and Palmer, King Crimson, Chicago, Marillion, Rush, Gentle Giant ou Steve Hackett, c'est sa onzième contribution au catalogue prestigieux de Jethro Tull. On pourra néanmoins s'étonner qu'il ait choisi de revoir complètement le mixage du premier effort studio du groupe, dans la mesure où c'est certainement celui qui a le moins de rapport avec une quelconque association des Anglais au rock progressif. D'autant que le disque avait déjà fait l'objet de deux rééditions notables en 2001 et surtout en 2008, pour célébrer ses 40 ans. Ceux qui ne connaissent JT qu'à travers ses principaux succès auront donc bien du mal à le reconnaître, dans une œuvre qui ne manquera pas de paraître atypique avec son mélange aussi improbable que parfaitement maîtrisé de blues, de jazz et de folk.Précisons qu'en 1968, le vrai patron semble être le formidable guitariste Mick Abrahams, même si ce sera son unique album avec JT. Ian Anderson est certes plus que présent, faisant déjà merveille à la flûte, au chant ou à l'harmonica, mais il est loin de dominer les très longues plages purement instrumentales. En ce sens, même avec le travail d'orfèvre de Wilson, This Was sera plus à recommander à ceux, trop rares, qui ont apprécié le mythique groupe britannique Blodwyn Pig. Cette nouvelle version est en revanche un peu chiche en bonus, le seul réel inédit étant le très free-jazz Ultimate Confusion, nettement plus dispensable que le One for John Gee qui a été étrangement omis par rapport aux deux précédentes rééditions. © Jean-Pierre Sabouret/Qobuz
CD13,49 €

Pop - Paru le 15 février 2019 | Parlophone UK