Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 avril 2014 | Timpani

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
Au début du XXe siècle, Philippe Gaubert est l'un des importants chefs de la capitale française. En 1920, il est en effet nommé premier chef à l'Opéra, où il deviendra Chef de la Musique en 1931, puis Directeur de la Musique en 1939 ; il y créera beaucoup d'oeuvres dont Turandot de Puccini et Elektra de Richard Strauss (1864-1949), Ariane et Barbe-Bleue de Paul Dukas (1865-1935), Oriane de Florent Schmitt (1870-1958), Daphnis et Chloé de Maurice Ravel (1875-1937), Oedipe de Georges Enesco (1881-1955), ou bien encore Médée de Darius Milhaud (1892-1974). Ce fut aussi un remarquable compositeur, s'étant illustré dans les domaines les plu variés. Timpani lui a déjà consacré plusieurs albums, réalisant des premières discographiques de haute tenue, notamment avec la participation du chef Marc Soustrot (Le Chevalier et la Damoiselle, Symphonie). Le présent album regroupe quelques pages ambitieuses de musique de chambre. Pour violon et piano, la Sonate en la majeur, au lyrisme tortueux, d'une durée idéale, rappelle aussi bien César Franck que Gabriel Fauré. Partition culminant dans son Voiles blanches, au crépuscule, d'une élégance très poétique, les 4 Esquisses complètement idéalement la Sonate pour violon, qui date de de 1915, comme les 3 Aquarelles, pour piano, violon et violoncelle. Les 3 Pièces pour violoncelle et piano forment un chef-d'oeuvre total, d'une pureté mélancolique, rare, dans le paysage de la France des années 1920, déjà très éloignée des partitions ultimes de Ravel ou des débuts de Poulenc.