Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD9,99 €

Électronique - Paru le 20 mai 2013 | Repertoire Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Bandes originales de films - Paru le 13 juillet 2018 | Lakeshore Records

Hi-Res
Célèbre producteur de I Feel Love (Donna Summer) et de musiques de film devenues des classiques du genre (Midnight Express, Flashdance…), Giorgio Moroder assume avec Queen of the South sa démarche nostalgique au sein d’une série ayant pour toile de fond les cartels de la drogue dans le Sud des Etats-Unis. Donnant ses lettres de noblesse à l’autocitation flamboyante, cette BO est truffée de références au disco typique du compositeur italien, avec ses lignes de basse aux croches imperturbables se mêlant à des nappes tout aussi hypnotisantes. Dans cette entreprise passionnante, il est accompagné du producteur Raney Shockne. C’est dans le thème principal (The Queen of the South), mais aussi dans Cemetery Stroll ou The Lifestyle que la patte de Moroder est la plus reconnaissable, faisant de cette BO une sorte de suite biaisée de Scarface (l’un des morceaux de bravoure de Moroder). Pour la chanson Everybody Wants to Rule the World, le compositeur se fond dans le décor latino de la série par le truchement de la voix fiévreuse d’Elena Mendoza associée à des solos de guitare exotiques. Comme à son habitude, Moroder triture un stéréotype musical, tant et si bien qu’il livre au final un petit joyau portant clairement sa signature.A côté de ces plages planantes, on trouve des morceaux plus agressifs et froids, à la limite de la musique industrielle (The Book of Falling Kings, Amarrar). Comme pour Scarface, Moroder ne tourne pas autour du pot lorsqu’il accompagne la violence des cartels de drogue. Mais l’originalité de Queen of the South vient de son rapport au genre, puisque ce sont ici des femmes qui mènent la danse. Cette modernité du point de vue se traduit par l’apport de voix féminines célestes, un nouveau cliché à l’ironie assumée (Confession, The Color of Snow). Du grand Moroder. ©Nicolas Magenham/Qobuz
CD14,49 €

Techno - Paru le 12 juin 2015 | Giorgio Moroder Music LCC

Remis en selle grâce au Random Access Memories de Daft Punk, le pape de l’italo-disco-teuton désormais âgé de 75 ans s’offre un nouvel album, histoire de rappeler aux plus jeunes qu’en matière de dancefloor, Giorgio reste un maestro ! Évidemment, le tapis rouge est déroulé pour accueillir une foultitude d’invités parmi lesquels Sia, Kylie Minogue, Britney Spears et Kelis. Le résultat est évidemment d’une efficacité redoutable et impossible de ne pas se précipiter sous la boule à facettes, les bras en l’air, la tête en arrière au rythme de ces nouvelles compositions mêlant disco, house, funk et pop. © CM/Qobuz
CD14,99 €

Bandes originales de films - Paru le 1 janvier 1982 | Geffen*

CD14,49 €

Techno - Paru le 13 novembre 2015 | Giorgio Moroder Music LCC

CD7,49 €

Électronique - Paru le 9 mai 2013 | Repertoire Records

CD9,99 €

Électronique - Paru le 9 mai 2013 | Repertoire Records

CD9,99 €

Électronique - Paru le 9 mai 2013 | Repertoire Records

CD7,49 €

Électronique - Paru le 9 mai 2013 | Repertoire Records

CD1,99 €

Dance - Paru le 11 novembre 2016 | Casablanca new - Republic Records

CD7,49 €

Électronique - Paru le 9 mai 2013 | Repertoire Records

CD3,99 €

House - Paru le 7 août 2000 | Raboisen Records

CD9,99 €

Disco - Paru le 9 décembre 2011 | MB Disco

HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Techno - Paru le 20 janvier 2015 | Giorgio Moroder Music LCC

Hi-Res
CD3,99 €

Techno - Paru le 9 octobre 2015 | Giorgio Moroder Music LCC

CD2,99 €

Techno - Paru le 17 novembre 2014 | Giorgio Moroder Music LCC

CD1,69 €

House - Paru le 1 juillet 1997 | Dream Beat

CD3,99 €

Dance - Paru le 17 novembre 2017 | Republic Casablanca

CD2,49 €

Bandes originales - Paru le 18 avril 2012 | BSX Records

CD9,99 €

Électronique - Paru le 9 mai 2013 | Repertoire Records

L'interprète

Giorgio Moroder dans le magazine