Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD14,49 €

Musique concertante - Paru le 20 août 2010 | Sony Classical

Livret Distinctions Choc de Classica - Prise de Son d'Exception
Concerto pour hautbois, op.144 - Sérénade pour 13 instruments à vent, op.7 - Suite pour 13 instruments, op.4 / François Leleux, hautbois - Orch. Symph. de la Radio Suédoise, dir. Daniel Harding

Musique concertante - Paru le 18 mai 2012 | Sony Classical

Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica
Téléchargement indisponible
Münchener Kammerorchester - François Leleux, hautbois & direction
CD9,99 €

Classique - Paru le 22 octobre 2012 | Syrius

CD14,49 €

Classique - Paru le 4 avril 2008 | Sony Classical

CD11,49 €

Classique - Paru le 13 juillet 2010 | harmonia mundi

Classique - Paru le 21 mai 2012 | Sony Classical

Livret
Téléchargement indisponible
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Concertos pour instruments à vent - Paru le 17 avril 2015 | Sony Classical

Hi-Res Livret
Qu’on se le dise tout de suite : ce CD « Haydn – Hummel » présente avant tout des œuvres de Haydn, précédées en tout et pour tout d’une seule pièce de Hummel. Certes, la pièce en question est l’Introduction, thème et variation, un ouvrage de grande envergure qui ouvre le CD en beauté. Suivent trois concertos de Haydn, joués au hautbois et à la flûte, mais il convient de préciser que ce sont des transcriptions. En effet, les concertos Hob. VIIb:4 et Hob. VIIh:2 furent initialement conçus pour deux
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 29 avril 2016 | Klarthe

Hi-Res Livret
« De tous les compositeurs français «néo» [...], Nicolas Bacri n’est pas le moins doué, ni le moins savant, ni le moins sincère. Dédié à François Leleux, un des meilleurs hautboïstes au monde, son cycle des Quatre Saisons oppose en quatre brefs concertos le hautbois et un instrument différent à l’orchestre à cordes. [...] L’énergie interrogative et la gravité réflexive propres aux meilleures partitions de Bacri semblent avoir fait place à un propos aimable [...] Lorsque Bacri propose une palette moins superficielle, plus riche et plus exigeante, il intéresse et parfois captive. Comme dans L’Eté [...] plus dense et anguleux, et plus encore dans L’Automne [...] le plus inspiré du cycle, où la qualité de l’écriture reprend ses droits, défendue par des solistes (hautbois et violoncelle) de haut vol.» (Diapason, juin 2016 / Patrick Szersnovicz)