Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Folk - Paru le 19 janvier 2018 | Columbia

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama
Lorsqu’elles publient The Big Black and the Blue en 2010, Johanna et Klara Söderberg n’ont respectivement que 20 et 23 ans. Rapidement, le nom des deux sœurs suédoises va s’installer tout en haut de l’affiche grâce à leurs relectures boisées de chansons signées Fleet Foxes, Lorde, Jack White ou bien encore Black Sabbath... Mais, dans la foulée, First Aid Kit impose surtout son style. Une sorte de folk rêveur aussi frais qu’envoûtant et au cœur duquel scintillent des harmonies vocales resplendissantes… Pour leur quatrième album, les Söderberg se sont envolées sur la côte Ouest des Etats-Unis. Ecrit en Californie (Los Angeles) et enregistré dans l’Oregon (Portland), Ruins est sans doute leur plus bel accomplissement. Le plus solide fil tiré entre leur Suède natale et l’Amérique de leurs rêves. Produit par l’excellent Tucker Martine, expert en country classe et racée, voilà surtout un disque qui puise son inspiration dans le vaste patrimoine de l’americana (de l’époque Gram Parsons/Emmylou Harris aux plus récents Fleet Foxes) pour ressembler avant toute chose à ses auteurs. Arrangements chatoyants, rythmiques moelleuses, harmonies vocales intenses et invités de renom (Peter Buck de R.E.M., Glenn Kotche de Wilco et McKenzie Smith de Midlake), tout est là pour rendre leur folk-rock encore plus luxueux que sur The Lion's Roar (2012) et Stay Gold (2014). Difficile de ne pas déballer la formule très cliché : pour les Suédoises, voilà l’album de la maturité. © MD/Qobuz
A partir de :
CD14,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 26 mars 2021 | Columbia

Leonard Cohen à la sauce suédoise, pourquoi pas ? Quelques mois après le décès de l’immense artiste le 7 novembre 2016, les sœurs Söderberg, Johanna et Klara, alias First Aid Kit, donnent deux représentations au Royal Dramatic Theater de Stockholm pour lui rendre hommage. Il faut dire que les deux Suédoises ont toujours cultivé une passion pour les reprises, et ont d’ailleurs été lancées par leur relecture du Tiger Mountain Peasant Song des Fleet Foxes, en 2008, alors qu’elles n’avaient respectivement que quinze et dix-huit ans. C’est cette performance qui leur ouvre la voie du succès, un label et un premier album entièrement composé par elles-mêmes, plutôt remarqué à sa sortie en 2010. Elles n’en oublient pas leur goût pour les reprises et sont invitées la même année par Jack White himself dans ses studios pour enregistrer leurs versions de quelques chansons, dont Universal Soldier de Buffy Sainte-Marie et It Hurts Me Too de Mel London et Tampa Red. Résultat, un disque produit par White et sorti sur son label Third Man Records. En 2011, c’est lors de la soirée de gala du Prix Polar Music à Stockholm qu’elles interprètent Dancing Barefoot devant la lauréate de l’année, Patti Smith, totalement bouleversée et émue aux larmes devant cette version d’une de ses chansons… Suivent encore d’autres reprises, comme sur le plateau télé du Late Show de David Letterman en 2015, et une émouvante version de America de Simon & Garfunkel, et d’autres encore de Bob Dylan lorsque celui-ci se voit attribué le Prix Nobel de Littérature en 2016. On l’aura compris, la reprise est une seconde nature chez First Aid Kit... Ce concert de 2017 est ce que l’on peut appeler, plus qu’un simple hommage, une célébration de Leonard Cohen, à travers plus d’une vingtaine de chansons parmi les plus connues de l’auteur. À noter que les deux Suédoises ne sont pas seules sur scène. Elles sont rejointes par une longue délégation de musiciens et amis de la grande famille de la musique suédoise actuelle, de Loney Dear à Jesper Lindell ou Maja Francis, mais aussi des actrices, dont Maia Hansson Bergqvist, célèbre pour son rôle dans The Girl With The Dragon Tattoo de David Fincher (sur un You Want It Darker envoûtant à souhait). Egalement présents à leurs côtés, une section de cordes et un chœur de vingt personnes… Le talent des First Aid Kit est d’apporter à chaque fois leur singularité, s’appropriant les morceaux avec plus ou moins de variations et de changements dans les arrangements, s’éloignant en tout cas de la version originale pour en faire l’expérience plutôt qu’une simple reprise. Cela part déjà d’une tonalité vocale bien éloignée de la voix sombre du chanteur disparu. Certains puristes n’aimeront sans doute pas cette manière de faire, et d’autres salueront ce parti pris. Ainsi ces déconstructions en règle de Everybody Knows ou de The Future, cette dernière devenue méconnaissable. Plus classique, les reprises de Chelsea Hotel #2 avec Jesper Lindell, ou du monument, le mythique Hallelujah. Au final, une lettre d’amour sincère, exotique et qui ne manque pas de charme. Leonard Cohen aurait sûrement apprécié. © Yan Céh/Qobuz
A partir de :
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 6 juin 2014 | Columbia

Hi-Res
Stay Gold, c’est un peu l’album qu’on a envie d’écouter cheveux au vent dans une décapotable sur une grande route américaine un samedi matin ensoleillé. First Aid Kit continue de nous séduire avec un petit sentimentalisme fort agréable cristallisé par des nappes de cordes et de délicieuses harmonies vocales. Une folk fraîche se glisse dans nos oreilles, qu’on ne laissera pas repartir de sitôt. Et vive la musique suédoise. © HR/Qobuz
A partir de :
CD11,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 17 septembre 2012 | Wichita Recordings

The Lion's Roar est le deuxième album du duo suédois First Aid Kit dont les harmonies vocales lui ont valu des comparaisons avec les Fleet Foxes ou Joanna Newsom. Les sœurs Johanna et Klara Söderberg y sont appuyées par un groupe bien plus conséquent que sur leur premier effort de 2010, The Big Black & the Blue, avec pour résultat une collection de chansons envoûtantes parmi lesquelles le morceau titre sorti en single. © TiVo
A partir de :
CD10,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 février 2010 | Wichita Recordings

Suburban Stockholm's Söderberg sisters put their best foot forward on this, their first full-length outing as First Aid Kit: the album opens nearly a cappella, with a few slow strums and then a full minute of nothing but the haunting close harmonies that are the duo's strongest and most distinctive musical asset. In the 40-odd minutes that follow, the sisters' simplistic, repetitious song structures may start to grow stale, and their fine but unfussy folk instrumentalism may seem less than inspiring, but those harmonies are never far from hand, ensuring that The Big Black and the Blue is never less than an entirely pleasant listening experience. And it has potential to be much more than that -- taken individually, many and even most of these tunes have ample charms to offer, among them the sweetly melodic "Waltz for Richard," the wistful "Heavy Storm," and the intriguing "I Met Up with the King" (which bears a striking resemblance to Neko Case). Taken as a whole album, though, the songs lose a lot of their distinctiveness, and the uninterrupted loveliness can start to feel oddly dreary. The Big Black certainly doesn't dash the promise suggested by the duo's Drunken Trees EP (which in its final form was only four songs and 14 minutes shorter than this album) -- although that release's mild, playful experimentalism and small inklings of stylistic range are scrapped here for a more sober-minded American folk traditionalism that's perhaps commendable but not altogether compelling -- but it leaves that promise yet to be completely fulfilled. It feels entirely probable that they'll get there: the Söderbergs are still (astonishingly) young -- 20 and 17 at the time of this album's release -- and they've shown clear evidence of their raw talent and artistry. Their level of engagement is admirable: in addition to their genuinely prodigious vocal gifts and their more than competent handling all of the varied instrumentation here, save for the drums on several tracks, the sisters are credited with co-production and mixing, and they're also responsible for album's stunning, antiquarian-styled artwork. If they want to secure their place in this young century's burgeoning classicist folk wave (see also: Laura Marling, the Tallest Man on Earth), they'll merely need to come up with some songs that can truly make good on their otherwise considerably distinguished overall package. © K. Ross Hoffman /TiVo
A partir de :
CD4,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 13 janvier 2015 | Columbia

A partir de :
CD5,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 8 juin 2018 | Columbia

A partir de :
CD6,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 20 février 2012 | Wichita Recordings

Klara a quinze ans. Sa sœur Johanna, dix-huit. Repérées par leurs concitoyennes Anna Ternheim et Ane Brun, les Söderberg de Stockholm ont explosé les compteurs du buzz en postant sur YouTube une vidéo minimaliste, live dans les bois, de leur touchante relecture du Tiger Mountain Peasant Song des Fleet Foxes. Sur ce EP Drunken Trees, nos deux cowgirls vikings sont assez douées dans leurs imitations d’Alela Diane (plagiée sur Jagadamba, You Might), Conor Oberst, Joanna Newsom et de quelques autres folkeux contemporains. Plus émouvantes que vraiment renversantes (l’âge y est pour beaucoup), Klara et Johanna dévoilent tout de même une sacrée maturité dans leur capacité à façonner une imagerie naïve et mélancolique. De quoi garder ces deux-là sous le coude pour y revenir lorsqu’elles auront musclé leur art déjà bien alléchant… © MZ/Qobuz
A partir de :
CD3,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 14 septembre 2018 | Columbia

A partir de :
CD2,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 25 septembre 2020 | Columbia

A partir de :
HI-RES1,49 €
CD0,99 €

Pop - Paru le 14 août 2020 | Jagadamba AB

Hi-Res
A partir de :
CD1,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 avril 2014 | Columbia

A partir de :
CD11,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 30 janvier 2012 | Wichita Recordings

The Lion's Roar est le deuxième album du duo suédois First Aid Kit dont les harmonies vocales lui ont valu des comparaisons avec les Fleet Foxes ou Joanna Newsom. Les sœurs Johanna et Klara Söderberg y sont appuyées par un groupe bien plus conséquent que sur leur premier effort de 2010, The Big Black & the Blue, avec pour résultat une collection de chansons envoûtantes parmi lesquelles le morceau titre sorti en single. © TiVo
A partir de :
CD2,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 18 décembre 2017 | Columbia

A partir de :
CD2,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 22 août 2019 | Columbia

A partir de :
CD2,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 10 mars 2017 | Columbia

A partir de :
CD5,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2008 | Closer records

A partir de :
CD2,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 7 décembre 2010 | Wichita Recordings

A partir de :
CD1,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 21 décembre 2012 | Wichita Recordings

A partir de :
CD1,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 9 septembre 2012 | Wichita Recordings

L'interprète

First Aid Kit dans le magazine