Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Électronique - Paru le 9 octobre 2015 | Universal Music Division Virgin Records

Hi-Res
Après une série de quatre EP en tout juste deux ans, il était temps que la musique de Fakear se pose sur un format longue durée. La recette du jeune Normand n’a pas changé : chacune des mélodies sont travaillées à l’aide de samples de voix. Bien sûr, le tempo est lui aussi maîtrisé et impressionne tant par sa finesse que sa complexité. Le titre et tube qui l’a révélé au grand public La Lune rousse fait bien parti de l’épopée d'Animal alors que le reste de l’album se compose de singles et inédits sortis au compte-goutte depuis l’année 2015. L'autre hit de l'opus, Ankara, permet à Fakear de faire participer sa chère et tendre puisqu'on peut entendre sa voix sur les samples du beatmaker. Elle n'est pourtant pas la seule femme à figurer dans la liste des featurings, puisque la Britannique Rae Morris est elle aussi incluse dans le casting d'Animal, prêtant ses cordes vocales pour la musique Silver. Grand admirateur de Bonobo, le Français a même eu l'honneur de collaborer avec l'une des chanteuses de Bonobo, Andreya Triana. Inspirant et original, le voyage que Fakear nous propose est rempli de surprises enivrantes et mystiques. © AR/Qobuz
A partir de :
CD14,99 €

Électronique - Paru le 26 juin 2020 | Universal Music Division Virgin Records

Fakear en a eu marre. Tête de gondole de l’électro chill française aux côtés d’artistes comme Petit Biscuit, Møme ou Thylacine, le musicien normand a voulu couper les ponts avec cette scène qu’il juge trop influencée par l’EDM américaine. Il s’est donc tourné vers l’Angleterre pour trouver un nouveau souffle, et a confié la production de cet album à Alex Metric, lauréat d’un Grammy avec Silk City (Diplo et Mark Ronson) en 2019, et auteur de nombreux remix pour La Roux ou Daft Punk, avec pour objectif de “casser tout ce qui a fait la patte Fakear ces dernières années”.Alors évidemment, on ne se refait pas à 100 % simplement en le décidant, en témoignent les très chill Kaishi ou Sekoia, mais force est de constater que les kicks sont ici plus appuyés et les mélodies moins consensuelles. Fakear, qui cite en vrac les influences de Bonobo et Jon Hopkins, lâche un titre UK house à la Biceps (Tadlo), tisse des arabesques ambient à la Four Tet (Linked), et adresse un clin d’œil appuyé aux programmeurs de club et festival sur Structurized, un des titres les plus dancefloor de sa discographie. Alors que tant d’artistes se complaisent dans leur zone de confort, Fakear prend le risque d’évoluer, et peut-être de perdre les fans du début. Et comme il paraît qu’il travaille à des morceaux techno, il n’a sans doute pas fini de surprendre. © Smaël Bouaici/Qobuz
A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Électronique - Paru le 13 avril 2018 | Universal Music Division Virgin Records

Hi-Res
Si l’explication de son nom de scène (« Fake-ear », « fausse-oreille », « faux-son ») ressemble à celle que nos robots français préférés donnaient à l’époque pour le choix de « Daft Punk », la musique du jeune Caennais n’est guère comparable à la leur, excepté peut-être leur ambition de parler au plus de monde possible. Après son carton de premier album Animal sorti en 2016 (dont le single La Lune Rousse a hanté les playlists et autres festivals l’année durant), le beatmaker annonce prendre un virage plus « flashy et psychédélique, imaginaire et graphique » pour ce second opus inoffensif et cosmique. Toujours à la limite de la musique électronique et du hip-hop, entre MAO et MPC, Fakear ne cache pas l’influence de Bonobo, l’Anglais pour lequel il ouvrait les concerts de sa tournée américaine. Ceci explique cela, mais toujours pas l’utilisation quasi systématique du sampling vocal, devenu à présent sa marque de fabrique. © Sylvain Di Cristo / Qobuz
A partir de :
CD4,99 €

Électronique - Paru le 1 janvier 2014 | Nowadays Records

A partir de :
CD8,49 €

Électronique - Paru le 1 décembre 2016 | Universal Music Division Virgin Records

A partir de :
CD3,99 €

Électronique - Paru le 20 février 2017 | Nowadays Records

A partir de :
CD1,79 €

Électronique - Paru le 1 janvier 2014 | Nowadays Records

A partir de :
CD5,49 €

Électronique - Paru le 3 novembre 2017 | Universal Music Division Virgin Records

A partir de :
CD2,49 €

Électronique - Paru le 3 juin 2013 | Nowadays Records

A partir de :
CD3,99 €

Dance - Paru le 2 décembre 2013 | Nowadays Records

A partir de :
CD1,99 €

Électronique - Paru le 30 octobre 2015 | Universal Music GmbH

A partir de :
CD3,99 €

Électronique - Paru le 18 mai 2015 | Nowadays Records

A partir de :
CD1,99 €

Électronique - Paru le 8 février 2019 | Universal Music Division Virgin Records

A partir de :
CD14,99 €

Électronique - Paru le 9 octobre 2015 | Universal Music Division Virgin Records

Après une série de quatre EP en tout juste deux ans, il était temps que la musique de Fakear se pose sur un format longue durée. La recette du jeune Normand n’a pas changé : chacune des mélodies sont travaillées à l’aide de samples de voix. Bien sûr, le tempo est lui aussi maîtrisé et impressionne tant par sa finesse que sa complexité. Le titre et tube qui l’a révélé au grand public La Lune rousse fait bien parti de l’épopée d'Animal alors que le reste de l’album se compose de singles et inédits sortis au compte-goutte depuis l’année 2015. L'autre hit de l'opus, Ankara, permet à Fakear de faire participer sa chère et tendre puisqu'on peut entendre sa voix sur les samples du beatmaker. Elle n'est pourtant pas la seule femme à figurer dans la liste des featurings, puisque la Britannique Rae Morris est elle aussi incluse dans le casting d'Animal, prêtant ses cordes vocales pour la musique Silver. Grand admirateur de Bonobo, le Français a même eu l'honneur de collaborer avec l'une des chanteuses de Bonobo, Andreya Triana. Inspirant et original, le voyage que Fakear nous propose est rempli de surprises enivrantes et mystiques. © AR/Qobuz
A partir de :
CD8,49 €

Électronique - Paru le 5 mars 2021 | Universal Music Division Virgin Records

A partir de :
HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Électronique - Paru le 19 février 2016 | Universal Music Division Mercury Records

Hi-Res
A partir de :
CD1,79 €

Électronique - Paru le 2 février 2017 | Nowadays Records

A partir de :
CD1,79 €

Électronique - Paru le 20 novembre 2018 | Nowadays Records

A partir de :
CD0,79 €

Dance - Paru le 22 février 2021 | Gravitas Recordings

A partir de :
CD14,99 €

Électronique - Paru le 13 avril 2018 | Universal Music Division Virgin Records

Si l’explication de son nom de scène (« Fake-ear », « fausse-oreille », « faux-son ») ressemble à celle que nos robots français préférés donnaient à l’époque pour le choix de « Daft Punk », la musique du jeune Caennais n’est guère comparable à la leur, excepté peut-être leur ambition de parler au plus de monde possible. Après son carton de premier album Animal sorti en 2016 (dont le single La Lune Rousse a hanté les playlists et autres festivals l’année durant), le beatmaker annonce prendre un virage plus « flashy et psychédélique, imaginaire et graphique » pour ce second opus inoffensif et cosmique. Toujours à la limite de la musique électronique et du hip-hop, entre MAO et MPC, Fakear ne cache pas l’influence de Bonobo, l’Anglais pour lequel il ouvrait les concerts de sa tournée américaine. Ceci explique cela, mais toujours pas l’utilisation quasi systématique du sampling vocal, devenu à présent sa marque de fabrique. © Sylvain Di Cristo / Qobuz

L'interprète

Fakear dans le magazine
  • Fakear, son monde d'après
    Fakear, son monde d'après Avec "Everything Will Grow Again", le beatmaker caennais se remet en question et signe un album assez éclectique...
  • King Fakear
    King Fakear Avec Animal, la jeune star de l'électro française monte le son...
  • Fakear : interview et session Qobuz
    Fakear : interview et session Qobuz Rencontre avec la jeune star de l'électro "made in France" qui publie enfin son premier album Animal. En bonus live, son single Ankara, rien que pour Qobuz !